Leçons de niveau 14

Application (mathématiques)/Injection, surjection, bijection

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Injection, surjection, bijection
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Application (mathématiques)
Chap. préc. :Définitions
Chap. suiv. :Graphe

Exercices :

Injection, surjection, bijection
Exercices :Bijections canoniques
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Application (mathématiques) : Injection, surjection, bijection
Application (mathématiques)/Injection, surjection, bijection
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Soient et deux ensembles et une application.

Les types d’applications[modifier | modifier le wikicode]




Application réciproque d’une application bijective[modifier | modifier le wikicode]


Début d’un théorème
Fin du théorème



Remarque
L'application réciproque d’une application bijective étant aussi bijective, elle est aussi appelée bijection réciproque de f.


Remarque
D'après le théorème précédent, f est alors bijective et (f est sa propre bijection réciproque).
Début de l'exemple
Fin de l'exemple


Nous rencontrerons au chapitre « Application caractéristique » un autre exemple de bijection.