Leçons de niveau 2

Breton/Vocabulaire/Nombres

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Les nombres
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Vocabulaire breton
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Couleurs
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Vocabulaire breton : Les nombres
Breton/Vocabulaire/Nombres
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

La numération en breton est un mélange de base 10 et de base 20 ; ce mélange existe aussi en français : 70 (60 + 10), 80 (4 x 20), mais le mélange breton est différent.
Les nombres 2, 3 et 4 présentent chacun une forme masculine et une forme féminine.

Compter en breton[modifier | modifier le wikicode]

Dans toutes les langues, on distingue les nombres cardinaux indiquant les quantités et les nombres ordinaux qui marquent l'ordre, le rang.

Les nombres cardinaux[modifier | modifier le wikicode]

Compter directement
  • Les objets comptés se placent après le nombre et restent au singulier : 4 pommiers se comptent peder avalenn et 10 pommes se comptent dek aval.
  • En cas de nombre dont l'énoncé est composé – e.g. 35, pemp ha tregont ("5 et 30") – l'objet compté se place après les unités du nombre, soit 5 dans l'exemple (3 étant le nombre de dizaines) : 35 pommes se comptent pemp aval ha tregont
Exemple dans un grand nombre : 173 835 pommes se comptent kant trizek mil ha tri-ugent eizh kant pemp aval ha tregont.
Compter avec une préposition
  • On peut insister sur le nombre à l'aide la préposition a (de) précédant l'objet mis au pluriel : peder a avalenned et dek a aval ; ce système est généralement utilisé pour les grands nombres.
  • Tous les nombres, simples ou composés, se construisent de la même manière : 5, 30, 35 pommes se disent pemp a avaloù, tregont a avaloù, pemp ha tregont a avaloù.
Exemple dans un grand nombre : 173 835 pommes se comptent kant trizek mil ha tri-ugent eizh kant pemp ha tregont a avaloù.

Les nombres ordinaux[modifier | modifier le wikicode]

Le suffixe -vet indique un nombre ordinal ; d'autres formes existent pour les nombres 2, 3 et 4, elles sont indiquées dans le tableau synthétique ci-dessous.

  • Les objets comptés se placent après le rang : la dixième pomme se dit an dekvet aval.
On insiste sur le rang comme sur le nombre, avec cette fois la préposition eus (de) : an dekvet eus an avaloù.
  • Cas d'un nombre composé : la 35ème pomme se dit ar pempvet aval ha tregont, ou ar pempvet ha tregont eus an avaloù avec la préposition.
La 173 835 ème pomme se dit ar c'hant trizek mil ha tri-ugent eizh kant pempvet aval ha tregont ou ar c'hant trizek mil ha tri-ugent eizh kant pempvet ha tregont eus an avaloù.

Tableau synthétique[modifier | modifier le wikicode]

Er par...
Kontit!
Animated numbers random 1 to 10.gif
Un ehan...
Numbered cake pops.jpg


Dav dezhi !
Animated numbers random 1to 100.gif
nombres cardinaux nombres ordinaux
Les nombres cardinaux indiquent les quantités Les nombres ordinaux marquent l'ordre, le rang
0 mann, zero
1 unan 1vet (unanvet), 1 kentañ
2 daou (m.) 2vet (daouvet), eilvet, eil
div (f.) 2vet (divet), eilvet, eil
3 tri (m.) 3vet (trivet), 3de trede
teir (f.) 3vet (teirvet), 3de trede
4 pevar (m.) 4vet (pevarvet), 4re pevare
peder (f.) 4vet (pedervet), 4re pevare
5 pemp 5vet
6 c'hwec'h 6vet
7 seizh 7vet
8 eizh 8vet
9 nav 9vet (navet)
10 dek 10vet (dekvet)
11 unnek (1-10) 11vet
12 daouzek (2-10) 12vet
13 trizek (3-10) 13vet
14 pevarzek (4-10) 14vet
15 pemzek (5-10) 15vet
16 c'hwezek (6-10) 16vet
17 seitek (7-10) 17vet
18 triwec'h (3 x 6) 18vet
19 naontek (9-10) 19vet
20 ugent 20vet
25 pemp warn-ugent (5 sur le 20) 25vet (pempvet warn-ugent)
30 tregont (3 x 10) 30vet
35 pemp ha tregont (5 & 30) 35vet (pempvet ha tregont)
40 daou-ugent (2 x 20) 40vet
45 pemp ha daou-ugent 45vet
50 hanter-kant (½ 100) 50vet
55 pemp hag hanter-kant 55vet (pempvet hag hanter-kant)
60 tri-ugent (3 x 20) 60vet
69 nav ha tri-ugent 69vet (navet ha tri-ugent)
70 dek ha tri-ugent (10 & 3 x 20) 70vet
79 naontek ha tri-ugent 79vet
80 pevar-ugent (4x 20) 80vet
89 nav ha pevar-ugent 89vet
90 dek ha pevar-ugent 90vet
99 naontek ha pevar-ugent 99vet
100 kant 100vet
150 kant hanter-kant 150vet (kant hanter-kantvet)
500 pemp kant 500vet
999 nav c'hant naontek ha pevar-ugent 999vet (nav c'hant naontekvet ha pevar-ugent)
1 000 mil 1 000vet
2 550 daou vil pemp kant hanter-kant 2 550vet
10 000 dek mil 10 000vet
100 000 kant mil 100 000vet
550 555 pemp kant hanter-kant mil pemp kant pemp hag hanter-kant 550 555vet (pemp kant hanter-kant mil pemp kant pempvet hag hanter-kant)
1 000 000 ur milion (un million) 1 000 000vet (milionvet)
1 000 000 000 ur milmilion (un mille millions) 1 000 000 000vet (milmilionvet)
  • notes
  1. Les cardinaux supérieurs à 100 se disent et s'écrivent souvent en utilisant la conjonction ha (et) ; par exemple, 510 peut se dire pemp kant dek ou pemp kant ha dek.
  2. L'ordinal 2vet s'écrit divet et non *divvet, comme 9vet s'écrit navet et non *navvet.

Le zéro[modifier | modifier le wikicode]

Zéro se compte mann ou zero en calcul ; rien se dit netra ou mann ebet en conversation.

Le nombre 1[modifier | modifier le wikicode]

Un se dit unan pour désigner le chiffre et le nombre seuls ; associé à un objet compté, on emploie l'article indéfini un, ur ou ul adapté à l'orthographe de l'objet compté : 21 rias, 31 rivières, 51 lacs se comptent un aber warn-ugent, ur stêr ha tregont, ul lenn hag hanter-kant.

Les nombres 2, 3 et 4[modifier | modifier le wikicode]

Chacun de ces nombres, cardinaux ou ordinaux, présente une forme masculine et une forme féminine. Ces formes persistent dans les nombres composés et les constructions avec préposition, comme le montre le tableau ci-dessous où sont comptés des garçons et des filles.

  • garçon, fille, garçons, filles : paotr, plac'h, paotred, plac'hed.
nombres cardinaux
masculin féminin
Sans préposition Avec préposition Sans préposition Avec préposition
2 daou baotr daou a baotred div blac'h div a blac'hed
3 tri faotr tro a baotred teir flac'h teir a blac'hed
4 pevar faotr pevar a baotred peder flac'h peder a blac'hed
nombres ordinaux
masculin féminin
Sans préposition Avec préposition Sans préposition Avec préposition
2 an eilvet paotr an eilvet eus ar baotred an eilvet plac'h an eilvet eus ar plac'hed
3 an trivet paotr an trivet eus ar baotred an teirvet plac'h an teirvet eus ar plac'hed
4 ar pevarvet paotr ar pevarvet eus ar baotred ar pedervet plac'h ar pedervet eus ar plac'hed

Les fractions[modifier | modifier le wikicode]

Une fraction se compose d'un numérateur et d'un dénominateur, notés numérateur/dénominateur. Les premières fractions s'expriment par des mots spécifiques :

Moitié : hanter (m.) •  : un hanterune moitié (parmi les deux) : un hanterenn (f.)
Tiers : trederenn (f.) •  : un drederenn
Quart : palefarzh (m.), kard (m.) •  : ur palefarzh, ur c'hard

Les autres fractions s'expriment par l'ajout du suffixe -vedenn (f.) au dénominateur, qui subit les mutations consonantiques d'un nom féminin :

 : teir eizhvedenn
 : seizh navedenn
 : un unanvedenn warn-ugent
 : naontek ugentvedenn
 : pemp pempvedenn war-ugent
 : daou c'hant daouzek pevarc'hantvedenn

Quantités imprécises[modifier | modifier le wikicode]

Il y a trois façons principales d'exprimer en breton les quantité imprécises que sont dizaine, douzaine, centaine, etc, et l'expression environ suivi d'un nombre.

  • L'ajout du suffixe -ad, qui indique une quantité, au nombre cardinal : une dizaine : un degaddes dizaines : degadune trentaine : un tregontaddes centaines : kantad.
  • L'adverbe bennak (quelque, quelconque), avec ou sans la préposition a (de) : une vingtaine de personnes : un ugent bennak a dudenviron 500 fois : ur pemp kant gwech bennak.
  • L'article indéfini placé devant le nombre : il y en a 40 ou 50 : un daou-ugent pe hanter-kant zo.

Multiplicateurs[modifier | modifier le wikicode]

Double, triple, quadruple, quintuple, etc et leurs dérivés se construisent à l'aide du pronom kement, (autant) suffixé au nombre.

Le double, doubler : an daougement, daougementiñ
Le triple, tripler : an tric'hement, tric'hementiñ
Le quadruple, quadrupler : ar pevarc'hement, pevarc'hementiñ
Le quintuple, quintupler : ar pempkement, pempkementiñ

Application[modifier | modifier le wikicode]

Pour vous aider à débuter dans la numération en breton et récapituler ce chapitre, vous trouverez ci-dessous des propositions à traduire.
Un conseil : choissisez la traduction la plus simple. Bon courage !

Cardinaux Ordinaux Fractions Quantités imprécises
  1. 16 pommes
  2. 31 filles
  3. 117 garçons
  4. 24 pommiers
  1. Le 7ème garçon
  2. Le 3ème pommier
  3. La 29ème fille
  4. La 1 000ème pomme
  1. Il y en a environ 30
  2. Une dizaine de filles
  3. Environ mille personnes
  4. Trois centaines de pommes