Leçons de niveau 14

Approfondissement sur les suites numériques/Suites extraites

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Suites extraites
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Approfondissement sur les suites numériques
Chap. préc. :Suites adjacentes
Chap. suiv. :Relations de comparaison

Exercices :

Convergence
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Approfondissement sur les suites numériques : Suites extraites
Approfondissement sur les suites numériques/Suites extraites
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Dans cette leçon, nous allons étudier la notion de suite extraite qui correspond à l'idée intuitive de ne prendre que certains termes au sein d'une suite. L'exemple le plus marquant, pour illustrer cette idée, est de prendre tous les termes de rang pair (ou impair) d'une suite. Cette notion nous permet d'obtenir des informations sur la limite d'une suite, et nous permet d'énoncer l'un des premiers théorèmes fondamentaux de topologie : le théorème de Bolzano-Weierstrass.

Définitions et premières propriétés[modifier | modifier le wikicode]

Suites extraites[modifier | modifier le wikicode]

Formalisons tout d'abord l'idée de ne prendre que certains termes de la suite :



Remarques 
  1. On montre par une récurrence directe que pour toute extractrice , on a : . Ce qui prouve que .
  2. Si sont deux extractrices, alors est également une extractrice.
  3. L'exemple fondamental est donné par les deux suites , qui sont les suites extraites des termes de rang pair, et de rang impair respectivement.

Limites de suites extraites[modifier | modifier le wikicode]

Le théorème suivant est le point central de cette partie, et va nous permettre d'obtenir des informations sur la limite d'une suite à partir de ses suites extraites. En particulier, il nous donne un candidat potentiel pour la limite d'une suite à partir de la limite d’une de ses suites extraites.

Début d’un théorème


Fin du théorème

Par contraposition, ce théorème équivaut au corollaire suivant qui va nous permettre, lorsqu'une suite diverge, de le prouver facilement.


Début de l'exemple


Fin de l'exemple

Vous démontrerez en exercice un résultat qui paraît évident mais qui est très souvent utile dans la pratique :



Remarque 
Il est important de souligner qu'il ne suffit pas que les deux sous-suites et convergent pour que la suite converge (comme le montre l'exemple précédent) : il faut qu'elles convergent vers la même limite.

Théorème de Bolzano-Weierstrass[modifier | modifier le wikicode]

Nous pouvons maintenant nous attaquer à l'un des théorèmes fondamentaux de la topologie : le théorème de Bolzano-Weierstrass. Ce dernier permet, notamment, de démontrer un théorème bien connu de l'analyse qui nous dit que toute fonction continue sur un segment de est bornée et atteint ses bornes.

Début d’un théorème


Fin du théorème