Leçons de niveau 16

Topologie générale/Exercices/Compacité

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Compacité
Image logo représentative de la faculté
Exercices no7
Leçon : Topologie générale
Chapitre du cours : Compacité

Exercices de niveau 16.

Exo préc. :Dénombrabilité
Exo suiv. :Sommaire
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Exercice : Compacité
Topologie générale/Exercices/Compacité
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.




Exercice 1[modifier | modifier le wikicode]

Redémontrer à l'aide du théorème de Bolzano-Weierstrass les théorèmes suivants du cours, dans le cas particulier où X est un espace métrique :

  1. Toute partie compacte de X est fermée.
  2. Si X est compact alors toute partie fermée de X est compacte.
  3. La réunion de deux parties compactes de X est compacte.
  4. Toute intersection d'une famille non vide de parties compactes de X est compacte.
  5. L'image d'un compact, par une application continue à valeurs dans X (séparé), est compacte.

Exercice 2[modifier | modifier le wikicode]

Redémontrer à l'aide du théorème de Bolzano-Weierstrass le théorème suivant du cours, dans le cas particulier où I est dénombrable et les Xi sont des espaces métriques :

Si les Xi sont compacts alors ∏iIXi est compact.

Exercice 3[modifier | modifier le wikicode]

Soient X et Y deux espaces topologiques, A une partie quasi-compacte de X, B une partie quasi-compacte de Y, et O un ouvert de X×Y contenant A×B.

  1. Montrer que si A est un singleton alors O contient un ouvert élémentaire U×V contenant A×B.
  2. Généraliser cette conclusion pour A (quasi-compact) quelconque.
  3. Déduire de la question 1 que si Y est quasi-compact alors, pour tout xX, tout ouvert de X×Y contenant la partie {xY contient un ouvert élémentaire U×Y contenant cette partie (c'est le « lemme du tube »).
  4. En déduire le cas particulier suivant du théorème de Tychonoff : tout produit fini d'espaces quasi-compacts est quasi-compact.
  5. Déduire de la question 2 que dans un espace séparé, deux parties compactes disjointes sont toujours incluses dans deux ouverts disjoints.