Leçons de niveau 14

Équation du troisième degré/Simplification des racines

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Simplification des racines
Icône de la faculté
Chapitre no 5
Leçon : Équation du troisième degré
Chap. préc. :Méthode de Cardan
Chap. suiv. :Résolutions trigonométriques

Exercices :

Simplification des racines
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Équation du troisième degré : Simplification des racines
Équation du troisième degré/Simplification des racines
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Dans le chapitre précédent, nous avons vu apparaître des racines cubiques de nombres complexes ou de nombres quadratiques. Nous allons donc voir dans ce chapitre des méthodes permettant, quand cela est possible, d'extraire les racines cubiques des nombres complexes ou quadratiques. Nous verrons ensuite comment présenter les racines d'une équation du troisième degré, ayant trois racines réelles, sous forme trigonométrique afin de disposer de formule ne faisant plus intervenir les nombres complexes.

Extraction des racines cubiques d'un nombre complexe[modifier | modifier le wikicode]

Supposons que nous voulions extraire les trois racines cubiques d'un nombre complexe dont l'écriture algébrique serait a + bi. Cela revient à trouver trois couples de nombres réels (x, y) vérifiant :

Nous appliquerons la méthode suivante :

Début d’un principe


Fin du principe


Exclamation mark white icon.svg

Exemple de calcul de racines cubiques

Recherchons les trois racines cubiques du nombre 18 + 26i.

on pose a = 18 et b = 26. D'où c = 10.

Remplaçons dans l'équation :

On obtient :

Si cette équation admet une racine rationnelle de la forme

alors nous savons que p est à rechercher parmi les diviseurs de 18 et q parmi les

diviseurs de 4. Nous voyons rapidement que :

est solution évidente. Calculons ensuite y :


Les trois racines de 18 + 26i sont donc :

Extraction des racines cubiques d'un nombre quadratique[modifier | modifier le wikicode]



Supposons que nous voulions extraire les trois racines cubiques d'un nombre quadratique dont l'écriture serait . cela revient à trouver trois couples de nombres réels (x, y) vérifiant :

Nous appliquerons la méthode suivante :

Début d’un principe


Fin du principe


Présentation trigonométrique des racines d'une équation ayant trois racines réelles[modifier | modifier le wikicode]

La représentation trigonométrique des racines d'une équation ayant trois racines réelles est basée sur la propriété suivante :



En se servant des deux propriétés précédentes, nous allons pouvoir exprimer autrement les racines d'une équation du troisième degré ayant trois racines réelles.

Reprenons le calcul !

Nous devions résoudre l'équation :

En faisant le changement de variable :

,

nous avions obtenu une équation de la forme :

dont le discriminant est :

.

et nous avons vu qu'alors si Δ > 0, c'est-à-dire , les racines de l'équation à résoudre étaient :

 ;

 ;

est n'importe laquelle des trois racines cubiques de .

Poursuivons alors le calcul en utilisant les propriétés établies en début de paragraphe.

Pour cela, compte tenu de ce qui précède, il suffit de poser :

 ;
.

Nous obtenons alors :

et par suite :

.

D'autre part :

.

Dans ce calcul, nous avons tenu compte du fait que p est négatif. En effet,

.

En utilisant alors les propriétés du début du paragraphe, nous retrouvons (cf. chapitre précédent) que les racines de l'équation à résoudre sont :


 ;
 ;
.


L'intérêt de présenter les racines d'une équation du troisième degré ayant trois racines réelles sous cette forme est de s'affranchir des nombres complexes.