Wikiversité:La salle café/32 2014

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La salle café du 4 août 2014 au 10 août 2014[modifier le wikicode]

Sous-pages
Du 14/07 au 20/07
Du 21/07 au 27/07
Du 28/07 au 3/08
Semaine du 4/08 au 10/08
Du 11/08 au 17/08
Du 18/08 au 24/08
Du 25/08 au 31/08

Café rafraîchiAjouter un message

Tech News: 2014-32[modifier le wikicode]

4 août 2014 à 07:37 (UTC)

Des captures d'écran de logiciels et de l'opportunité d'une EDP sur Wikiversité les autorisant.[modifier le wikicode]

Bonjour,

JackPotte a attiré depuis quelques temps mon attention sur la présence de capture d'écrans de logiciel sur Wikiversité et sur Wikilivres.

Ces captures d'écran au point de vue du droit d'auteur dépendent de trois régimes :

  • soit ils ne contiennent que du texte et des widgets très simples, et ne dépassent alors pas le seuil d'originalité, ils sont alors dans le domaine public et admissibles sur Wikimedia Commons.
  • soit les widgets sont originaux, et,
    • proviennent de logiciels open source, dont les éléments graphiques sont le plus souvent sous la même licence (plus rarement, une autre licence est utilisée pour les éléments graphiques), ils sont alors admissibles sur Wikimedia Commons sous cette licence ;
    • proviennent de logiciels propriétaires, dont les éléments graphiques sont soumis au régime général du droit d'auteur et ne peuvent être placés sous licence CC-BY-SA et ne sont donc pas admissibles sur Wikimedia Commons.

Or, les captures d'écran appartenant à cette dernière catégorie sont utilisés et utiles sur ces projets, comme par exemple sur Tableur EXCEL/Données. Il ne peut réellement être soutenu que pour donner un cours ou fournir une documentation d'utilisation d'un logiciel, la capture d'écran est superflue.

Mais alors, si les captures d'écran sont soumises au droit d'auteur, comment écrire un ouvrage ou une documentation ? La plupart des grands éditeurs logiciels, comme Microsoft, Adobe (et notons qu'avec ces deux-là, nous avons déjà la grande majorité des captures d'écran concernées) ont une politique autorisant la publication de captures d'écran de leurs logiciels. Ces politiques contiennent des restrictions incompatibles avec une licence libre, mais sont autorisées pour tout usage commercial (comme de la publicité de produits tiers) ou non (la documentation, des vidéos d'explication) sous des conditions globalement similaires de veiller à ne pas porter atteinte à l'honneur de l'éditeur (pas de publication à caractère obscène ou pornographique), de ne pas fournir de captures d'écran de logiciels encore sous bêta et non commercialisés. Une restriction généralement demandée est que le screenshot soit « entier », entier devant être compris comme l'intégralité d'une fenêtre, d'une boîte à outils, d'un dialogue.

Voici les politiques en la matière :

  • Microsoft (voir aussi tout en haut pour les conditions plus générales) ;
  • Apple (restrictions portant sur le logo d'Apple et sur l’utilisation comme marque, visiblement ils n'ont même pas pensé au fait qu'une capture d'écran pouvait sérieusement être soumise au droit d'auteur) ;
  • Adobe (pas de programmes bêta, screenshots autorisés dans une publicité papier de produits, mais pas dans une série TV, un film ou une publicité vidéo ...).

Pour les petits éditeurs, qui n'ont pas pris la peine de se doter d'une telle réglementation, il peut être arguer qu'aux US, une capture d'écran entre dans la doctrine fair use puisqu'elle ne porte pas atteinte à la capacité de l'ayant droit d'exploiter commercialement son produit et qu'en France, Belgique et Suisse, il s'agit d'une pratique couramment admise par l’industrie, nécessaire au même titre qu'un logo pour illustrer le sujet, et donc tombant sous le coup des exceptions au droit d'auteur. Là, un risque juridique existe, nettement inférieur à celui des bâtiments récents sur fr.wikipedia (où là, nous savons qu’il existe des architectes qui veulent des droits d'auteur sur la reproduction de photos de leurs bâtiments, là où les éditeurs de logiciels n'ont jamais exprimé un tel souhait, et au contraire, ont toujours explicitement autorisé la chose, quand ils ont pris la peine de se prononcer sur le sujet).

La communauté d'un projet Wikimedia peut, lorsque ce choix est conforme à la législation US et à la législation des principaux pays cibles (pour nous France, Belgique, Suisse ; je ne sais pas si l’on prend ou non en compte le Canada pour le Québec, mais fr.wikipedia a surtout veillé à la conformité US/BE/FR/CH, les trois derniers ayant de toute façon FoP exclue pour la Suisse une législation sur le droit d'auteur très similaire), prendre une politique EDP (exemption doctrine policy) autorisant les téléversements locaux de médias répondant à des conditions strictement définies par la communauté.

Ainsi, fr.wikipedia autorise la publication :

  • de bâtiments récents des pays ne connaissant pas la liberté de panorama, sauf lorsque l'architecte s'y est opposé ;
  • de logos ;
  • de timbres et monnaies.

Je propose donc que la Wikiversité se dote d'une de ses deux politiques pour accueillir les captures d'écran :

  • soit d'autoriser les captures d'écran des logiciels dont l'éditeur a explicitement autorisé l’utilisation à des fins de documentation, et ce, sans restriction commerciale (le champs d'application serait donc le gros des éditeurs comme Microsoft, Adobe), et de placer un lien depuis la page de description de l'image vers le site de l'éditeur pour qu'un réutilisateur puisse facilement prendre connaissance des conditions de réutilisation de l'image, c'est-à-dire de respecter les conditions proposées par les éditeurs (quasi absence de risque juridique) ;
  • soit d'autoriser l’ensemble des captures d'écran, en suivant les usages de la presse de manuels informatiques et de l'édition de documentation, c'est-à-dire de respecter les conditions proposées par les éditeurs quand ils en ont proposées, sauf la restriction d'intégralité de la capture d'écran, de se positionner en doctrine fair use / et en arguant en Europe francophone continentale qu'une capture d'écran est un élément essentiel et nécessaire pour illustrer un manuel informatique à l'instar d'un logo (risque juridique très faible, et acceptable comparé à d'autres exceptions au risque juridique plus grand).

--Dereckson (discussion) 9 août 2014 à 11:44 (UTC)

Merci, je serais plutôt pour le fair use afin de ne pas toucher à Catégorie:Images en fair use. JackPotte ($) 9 août 2014 à 12:06 (UTC)

loi de composition interne[modifier le wikicode]

G=R-{1} et on definie la la loi * sur G et donnée par ¥ x,y € G, x*y= x+y-xy. 1- demontrer que * est une loi de composition interne dans G

Il suffit de vérifier que ᗄ x, y ∈ G on a x + y - xy ∈ G. Autrement dit que ᗄ x ≠ 1 et ᗄ y ≠ 1, on a x + y - xy ≠ 1.
Il suffit pour cela de vérifier que l'équation x + y - xy = 1 n'a pas de solutions à la fois pour x et y différente de 1.
Cette équation peut s'écrire :
c'est-à-dire :
On voit clairement sur cette dernière équation que ᗄ x ≠ 1 et ᗄ y ≠ 1 on a (x-1)(y-1) ≠ 0 et donc que x + y - xy ≠ 1.
Bien cordialement --Lydie Noria (discussion) 11 août 2014 à 08:33 (UTC)