Leçons de niveau 9

Recherche:Les abolitions des traites et des esclavages/Annexe/Bibliographie

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
Bibliographie
Image logo représentative de la faculté
Annexe 6
Recherche : Les abolitions des traites et des esclavages

Cette annexe est de niveau 9.

Précédent : Iconographie
Suivant : Sommaire
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Annexe : Bibliographie
Les abolitions des traites et des esclavages/Annexe/Bibliographie
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.



Sommaire

Catalogues généraux[modifier | modifier le wikicode]

Catalogue de l'histoire de France[modifier | modifier le wikicode]

Jacques-Charles Brunet]] (1780-1867).- Manuel du libraire et de l'amateur de livres[modifier | modifier le wikicode]

Plaque Jacques-Charles Brunet, 4 rue Gît-le-Cœur, Paris 6.jpg
1ère Publication Volume BnF Gallica Wikisouce IA .djvu
Texte de la cellule Premier 1878, Tome premier, A-M 1860, T01 Tome I, 1814
Texte de la cellule Second Tome second, N-Z Texte de la cellule Texte de la cellule
Texte de la cellule Troisième Tome troisième Texte de la cellule Texte de la cellule
Texte de la cellule Quatrième Tome quatrième Texte de la cellule Texte de la cellule
Texte de la cellule Cinquième Tome cinquième Texte de la cellule Texte de la cellule
Texte de la cellule Sixième Tome sixième Texte de la cellule Texte de la cellule
Texte de la cellule Supplément à la 5e édition, I Supplément, Tome I Texte de la cellule Texte de la cellule
Texte de la cellule Supplément à la 5e édition, II Supplément, Tome II Texte de la cellule Texte de la cellule

Extraits (Amérique)[modifier | modifier le wikicode]

Volume I[modifier | modifier le wikicode]

  • 1654 •—
  • 1700 •— Carte de l'Amérique méridionale, par J. de La Crus Cano y Olmeida, publiée à Londres, par Faden, en 1700. feuilles.
  • 1700 •— Carte des États-Unis de l'Amérique septentrionale, par Arrowsmith (en anglais). Londres, 1700, 4 feuilles.
  • 1705 •— Carte représentant les nouvelles découvertes faites dans Tintérieur de l'Amérique septentrionale, par Arrowsmith (en anglais). London, 1705, S feuilles.

— Atlas pour servir à Thistoire des découvertes en Amérique, publié par Fr. KcirrsMANif, etc. Berlin, 1850, gr. in-fol., avec un texte in-4.

Textes juridiques[modifier | modifier le wikicode]

Introduction au droit (Pédagogie)[modifier | modifier le wikicode]

  • 1856 - Louis Prosper Auguste Eschbach, Introduction générale à l'étude du droit, Contenant, outre l'encyclopédie juridique ː 1° Un traité élémentaire de Droit international, 2° Des institutiones litterariæ de Droit ancien et moderne, et 3° Un résumé des législations égyptienne, hébraïque, hellénique et Hindoue, Paris, Cotillon,‎ nil (OCLC 4572557, notice BnF no FRBNF30404895, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata

Collection de textes juridiques[modifier | modifier le wikicode]

  • 1824-1938 - Jean-Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglemens, et avis du Conseil d'Etat : publiée sur les éditions officielles du Louvre ; de l'imprimerie nationale par Baudouin ; et du Bulletin des lois de 1788 à 1824 inclusivement, A. Guyot et Scribe, L. Larose et Forcel et Jean-Baptiste Sirey,‎ nil (ISSN 1762-4096, notice BnF no FRBNF37578059)Voir et modifier les données sur Wikidata

Informations officielles[modifier | modifier le wikicode]

Catalogues généraux sur les Amériques[modifier | modifier le wikicode]

L'ordre est chronologique & thématique.


Catalogues papier[modifier | modifier le wikicode]

  • 1905 - Tantet, Victor (1862-1906).- Catalogue méthodique de la bibliothèque du ministère des Colonies, dressé par Victor Tantet, Table alphabétique, par M. O. Wirth, Impr. administrative (Melun), 1905.
  • 1984 - Pierre M. Conlon, Le Siècle des lumières : bibliographie chronologique, Genève, Librairie Droz,‎ nil (notice BnF no FRBNF41635138)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 2016 - Joseph Calder Miller, université de Virginie, Slavery and Slaving in World History : A Bibliography, université de Virginie, . Travaux universitaires à propos de l'esclavage publiés depuis 1900.

Bibliothèques de particuliers mis en vente (catalogue)[modifier | modifier le wikicode]

La question est comment des particuliers bibliophiles s'intéressent aux colonies.

  • 1854 - D. L. Rodet, Catalogue des livres de la bibliothèque d'économie politique de feu Monsieur Rodet, Joseph Techener,‎ nil (OCLC 681479199, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata

Catalogues, ouvrages numérisés[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie

Ouvrages bibliographiques concernant les colonies[modifier | modifier le wikicode]

  • 2014 - université des Antilles et de la Guyane, Erik Sudel Noël Fuma, Jacques Adélaïde-Merlande, Bernard Gainot, Pierre Serna, Frédéric Régent, Jean-François Niort, Le contexte de l'abolition de 1794 dans "Résistances, rébellions, révoltes et révolutions, Océan Indien, Antilles, France (1750-1850)", Grand séminaire d'histoire des Outre mers, 3-8 février 2014, Guadeloupe,

Calendar of Letters relating to the negotiations between England and Spain, 1509-1525[modifier | modifier le wikicode]

  • (anglais) G.A. Bergenroth, Calendar of Letters, Despatches, and State Papers, relating to the negotiations between England and Spain, preserved in the Archives at Simancas and elsewhere (13 vol. [and] 2 suppls. to v. 1-̂2, in 20.) : Henry VIII, 1509-1525, London, London, Longman, Green, Longman, & Roberts [etc.], coll. « Great Britain, Public Record Office », 1866, 1102 p. [lire en ligne] [présentation en ligne], p. Volume II. Henry VIII, 1509-1525.
    Calendar of Letters, Despatches, and State Papers, relating to the negotiations between England and Spain, preserved in the Archives at Simancas and elsewhere. 
  • (anglais) G.A. Bergenroth, Calendar of Letters, Despatches, and State Papers, relating to the negotiations between England and Spain, preserved in the Archives at Simancas and elsewhere (13 vol. [and] 2 suppls. to v. 1-̂2, in 20.) : The negociation betwee England and Spain, The archives at Simancas and Elsewhere. I. Queen Katharine. II. Intended mariage of king Henry VII with Queen Juana., London, London, Longman, Green, Longman, & Roberts [etc.], coll. « Great Britain, Public Record Office », 1868, 588 p. [lire en ligne] [présentation en ligne], p. Vol. 1. Henry VII, 1485-1509. 

1833 - Oct. Lemieux & Cie− Catalogue [microforme] : encan de livres, la plupart rares et précieux, d'une bibliothèque canadienne, par Oct. Lemieux & Cie : ouvrages sur l'Amérique et en particulier sur le Canada, collection par un bibliophile, 2000 volumes : lundi soir, le 19 mars à notre salle d'encan, 253, rue et faubourg Saint-Jean, Québec, Internet Archive, 1833 en littérature.

1859 - Maison Silvestre.- Catalogue d'une collection de livres rares sur l'Amérique, de voyages, etc, 15 pages, J. Techener, 1859 en littérature, Bibliothèque municipale de Lyon. Internet Archive.

Gabriel Debien : Bibliographie sur l'histoire d'Haïti et de St-Domingue[modifier | modifier le wikicode]

Gabriel Debien : Bibliographie sur l'histoire d'Haïti et de St-Domingue.

  • Gabriel Debien, « Les travaux d'histoire sur Saint-Domingue : Chronique (1950-1952) I & 2 », dans Revue d'histoire des colonies, vol. 40, no  140-141, 1953, p. 443-481 - [[Un article en deux parties. résumé] (page consultée le 17 juillet 2015)]
  • (anglais) Monroe Work, A Bibliography of the Negro in Africa and America, Martino Publishing, 1998, 1998 p. [présentation en ligne] 
  • Denise Bouche, « Gabriel Debien (1906-1990) : Nécrologie », dans Revue française d'histoire d'outre-mer, outre_0300-9513_1990_num_77_287_2787, vol. 77, no  287, 1990 [texte intégral]
    Data Bnf

Actes royaux[modifier | modifier le wikicode]

Catalogues, bases de données numériques[modifier | modifier le wikicode]

Catalogues de l'histoire de France[modifier | modifier le wikicode]

1899 - New York Public Library.- Bulletin of New York Public Library, Volume III, January to december, New York, 1899, avec l'entrée Petrus Martyr Anglerius (Amygdaloe pecuniarioe). Lire en ligne sur Internet Archive, 1899 en littérature.

1932 - Williams, Nicholas M. Catalogue of Books, Manuscripts, Etc. in the Caribbeana Section (specializing in Jamaicana) of the Memorial Ethnological Collection. Chestnut Hill, 1832 en littérature (Rechercher sur le net. See : Boston College Library), 1932 en littérature.

La presse sous la Révolution française[modifier | modifier le wikicode]

Les historiens et leurs bibliographies[modifier | modifier le wikicode]

Nicolas Lenglet Du Fresnoy (1674-1755)[modifier | modifier le wikicode]

Nicolas Lenglet Du Fresnoy, Beauvais, Modèle:Date de naissance - Paris, Modèle:Date de décès, est un érudit, historien, géographe, philosophe et bibliographe de l’alchimie de la France des Lumières[1]. Il est aussi un pédagogue, auteur de plusieurs méthodes et de nombreux ouvrages sur la didactique de l'histoire[2]. Il publie Mémoires de la Régence.

Pierre M. Conlon, Bibliographies systématiques[modifier | modifier le wikicode]

« Bibliographies systématiques :
— Pierre M. Conlon, Le siècle des Lumières. Bibliographie chronologique, tome XXIV, 1789.
— Ouvrages anonymes : A-L, Genève, Droz, 2007, 360 p., ISBN 978-2-600-011149-5.
— Pierre M. Conlon, Le siècle des Lumières. Bibliographie chronologique, tome XXV, 1789.
— Ouvrages anonymes : M-Z, Genève, Droz, 2007, 367 p., ISBN 978-2-600-01195-2.
Bibliographies systématiques. »

La propriété[modifier | modifier le wikicode]

Propriete privee lorraine.jpg

Sur les autres projets Wikimedia :


Terre comme bien naturel[modifier | modifier le wikicode]

La propriété comme artifice[modifier | modifier le wikicode]

Sur les autres projets Wikimedia :


  • Coulomb, Pierre. (1994). “De la terre à l’état: Éléments pour un cours de politique agricole“ - ENGREF, INRA-ESR Laboratoire d’Économie des Transitions - Montpellier, France - 47 p.
  • Galhano Alves, João Pedro. (2009). "The artificial simulacrum world. The geopolitical elimination of communitary land use and its effects on our present global condition” – Eloquent Books – New York, USA – 71 p.

Appropriation & accaparement des surfaces de la Planète[modifier | modifier le wikicode]

c. 2600-2350 BC - Sumer, titre de transfert de propriété


« Cf. Yves Charles Zarka.- L'inappropriabilité de la Terre : principe d'une refondation philosophique, A. Colin, DL, Paris, 2013. - "L'inappropriabilité de la Terre", Colloque, Calenda, Publié le jeudi 03 avril 2014. »

  • Marylène Patou-Mathis, « Déconstruire le mythe d’une préhistoire sauvage et belliqueuse : Non, les hommes n’ont pas toujours fait la guerre », dans monde-diplomatique.fr, juillet 2015, p. 20 et 21 [[La violence humaine est-elle innée ou induite par le contexte ? résumé], texte intégral (pages consultées le 18 novembre 2015)]

« Ce n’est qu’au cours de la mutation socio-économique du néolithique qu’émergent en Europe les figures du chef et du guerrier, avec un traitement différencié des individus dans les sépultures et dans l’art. (...) Le développement de l’agriculture et de l’élevage est probablement à l’origine de la division sociale du travail et de l’apparition d’une élite, avec ses intérêts et ses rivalités. En outre, l’exploitation de champs de plus en plus vastes nécessitant un grand nombre de bras, il devient indispensable de trouver de la main-d’œuvre. On constate au cours du néolithique moyen l’apparition simultanée de la caste des guerriers et de celle des esclaves — pour la plupart, probablement, des prisonniers de guerre. (...) En outre, plusieurs sites européens datant de cette période témoignent de sacrifices d’esclaves lors de la mort d’une personnalité (Moulins-sur-Céphons, Le Gournier et Didenheim en France). »

Emergence de l'Europe dans le "Vieux Monde"[modifier | modifier le wikicode]

Relations de voyages jusqu'à la Renaissance européenne[modifier | modifier le wikicode]

Les migrations dans l'histoire de l'Humanité

Le Devisement du monde, XVe siècle[modifier | modifier le wikicode]

Les frères Polo rencontrent Kubilai Khanvers 1410-1412.

1299 en littérature - Marco Polo.-Devisement du monde, que l’on trouve aussi sous d'autres dénominations comme Il Milione ou Le Livre des merveilles.

1299 en littérature - Marco Polo (sous la dictée de), Rusticien de Pise.- Devisement du monde, rédigé en langue franco-italienne par Rusticien de Pise (Rustichello da Pisa en italien).

1410 en littérature - Marco PoloMarco Polo, Il Milione, manuscrit ayant appartenu à Pierre de Celano, transféré dans la Librairie royale de Blois, texte copié en pleine page avec plusieurs illustrations, Edition 1370-1410.

1420 en littérature - Jean le Long, traducteur en français. Le Livre des merveilles, Itinerarium de mirabilibus orientalium Tartarorum, Paris, 1400-1420.

1420 en littérature - Jean le Long, traducteur en français. Le Livre des merveilles, Itinerarium de mirabilibus orientalium Tartarorum, Paris,

  • 1400-1420. Le Livre des merveilles, Itinerarium de mirabilibus orientalium Tartarorum Recueil de manuscrits contenant : Marco Polo.- Le Livre des merveilles, ou Devisement du monde ; Odoric de Pordenone (1286?-1331) .- Die Reise des seligen Odorich von Pordenone nach Indian und China, Traduction de Itinerarium de mirabilibus orientalium Tartarorum : 1314,18-1330 ; Guillaume de Boldensele.- Liber de quibusdam ultramarinis partibus et praecipue de Terra sancta ; Lettres adressées au pape et réponse de Benoît XII ; De l’estat et du gouvernement du grant Kaan de Cathay, empereur des Tartares : Jean de Mandeville, Voyages ; Hayton.- Fleur des estoires de la terre d’Orient ; Riccoldo da Monte di Croce.- Liber peregrinationis. Lire en ligne sur Internet Archive

1475 en littérature - Jean le Long, traducteur en français.- Recueil de manuscrits contenant Marco Polo.- Le Livre des merveilles et autres ouvrage, Paris, 1400-1420.

1484 en littérature - Polo, Marco, François de Pipino (1270?-1328?), traducteur de 1483-1484.- Devisement du monde, Edité par Gerard Leeu, 1484.

1525 en littérature - Marco Polo (explorateur), Robert Frescher (traducteur), Antoine-René d'Argenson Paulmy et Charles-Adrien Picard, anciens possesseurs.- Le livre des voyages de Marco Polo, édité entre 1475-1525 sur Parchemin, en 168 feuillets. Lire sur Internet Archive, Lire sur Gallica

1556 en littérature - Polo, Marco (1254-1324).- Devisement du monde (français moyen), La description géographique des provinces & villes plus fameuses de l'Inde orientale, meurs, loix, & coustumes des habitans d'icelles, mesmement de ce qui est soubz la domination du grand Cham empereur des Tartares. Par Marc Paule,... et nouvellement réduict en vulgaire françois, E. Groulleau, Paris, 1556.

1865 en littérature - Polo, Marco, Guillaume Pauthier (1801-1873). Préfacier. Traducteur.- Le livre de Marco Polo, citoyen de Venise, conseiller privé et commissaire impérial de Khoubilaï-Khaân, rédigé en français ancien par Rusticien de Pise, publié par M. G. Pauthier, Firmin-Didot frères, fils, Paris, 1865.

1888 en littérature - Marco Polo.- Le Devisement du monde (français moderne) in Guillaume de Rubruquis, Marco Polo.- Deux Voyages en Asie au XIIIe siècle, 1888.

2014 en littérature - Marco Polo.- Le Devisement du Monde Livre audio 1 à 3 avec des notes, lu par Christian Martin (Québec), Pour Audiocite.net.

Voyages de Christophe Colomb, XVe siècle[modifier | modifier le wikicode]

  • Paolo Toscanelli, Christophe Colomb et Henry Vignaud, La lettre et la carte de Toscanelli sur la route des Indes par l'Ouest, adressées en 1474 au Portugais Fernam Martins et transmises plus tard à Christophe Colomb, Traduction, annotiion. et fac-simile par Henry Vignaud : Etude critique sur l'authenticité et la valeur de ces documents et sur les sources des idées cosmographiques de Colomb, suivie des divers textes de la lettre de 1474, Paris, E. Leroux, 1474 en littérature-1901 [lire en ligne] [présentation en ligne] 
De orbe nouo titulus
Les Amériques in De orbe novo 1587.

Ymago Mundi, de Pierre d'Ailly, cardinal de Cambrai et chancelier de l'Université de Paris (1350-1420) [Texte imprimé] : texte latin et traduction française des quatre traités cosmographiques de d'Ailly et des notes marginales de Christophe Colomb. Étude sur les sources de l'auteur / par Edmond Buron, archiviste du gouvernement canadien, ancien élève à l'École normale supérieure Publication : Paris : Maisonneuve frères, 1930 en littérature (3 avril) Description matérielle : 3 vol. (344 p., paginés 345-549, 550-828) : ill., cartes, figures et planches hors texte ; in-4

  • (latin) Pedro Mártir de Anglería, De orbe novo, Décadas del Nuevo Mundo : De orbe novo Petri Martyris ab Angleria Mediolanensis protonotarij C[a]esaris senatoris decades, 1530 en littérature, 258 p. [lire en ligne] 

Petrus Martyr Anglerius, (1457-1526), est né en Lombardie d'une famille originaire de Anghera ou Anghiera. Historien et géographe, il s'installe en Espagne en 1487 où il devient chapelain à la Cour du roi Ferdinand II d'Aragon. Petrus Martyr Anglerius se lie d'amitié avec Christophe Colomb et les premiers explorateurs de la Renaissance. Il obtient d'eux de précieuses informations qu’il utilisera dans ses Décadas del Nuevo Mundo. Il est le plus fiable des premiers historiens de la découverte du Nouveau Monde par Christophe Colomb.

Edition parisienne du De Orbe Novo Decades de Pierre Martyr d'Anghiera, 1516 en littérature.

1534 - Pietro Martire d'Anghiera.- Libro primo della historia de l'Indie occidentali. (Libro secondo delle Indie occidentali. - Libro ultimo del summario delle Indie occidentali.), 1534 en littérature

1587 - Pietro Martire d' Anghiera (Petri Martyris Anglerii), Richardi Hakluyti, Guillaume Auvray.- De Orbe novo,... decades octo... annotationibus illustratae suoque nitori restitutae. Illustrations; América, Mapas generales, 1587 en littérature.

1587 - Pietro Martire d'Anghiera, (1457-1526).- De orbe novo, Petri Martyris Anglerii Mediolanensis, Traduit vers l'anglais par Richard Hakluyt, (1552?-1616), Publié en 1587. Le cacaoyer et le chocolat, The Fifth Decade, Book IV, p. 113. Lire en ligne Internet Archive, 1587 en littérature

Voyages de Vasco de Gama aux Indes orientales (1497-1524)[modifier | modifier le wikicode]

Voyages de Jacques Cartier au Canada (1534-1542)[modifier | modifier le wikicode]

2007 en littérature

  • Jacques Portes, Jacques Cartier : in Encyclopédie du patrimoine culturel de l'Amérique française, 2007 [lire en ligne], p. Projet financé en partie dans le cadre du programme Fonds interactif du Canada de Patrimoine canadien 

Premier voyage, 20 avril 1534[modifier | modifier le wikicode]

1534 en littérature

  • Voyage de Jacques Cartier au Canada en 1534, 172 p. [lire en ligne] 

Deuxième voyage, 19 mai 1535[modifier | modifier le wikicode]

1535 en littérature

  • Voyage de JACQUES CARTIER au Canada en 1535-1536 : Seconde navigation de Jacques Quartier, (Manuscrit), vol. Manuscrit, Paris, S.n., coll. « Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Français 5644 », 1501-1600, 62 p. [lire en ligne] [présentation en ligne] 

Troisième voyage, 23 mai 1541[modifier | modifier le wikicode]

1535 en littérature

  • Débarquement de Jacques Cartier et des Colons français au Canada en 1542 : représenté sur la carte de Vallard en 1546, vol. Reproduction photographique en couleur, S.l., S.n., coll. « Bibliothèque nationale de France », S.d., 1 p. [présentation en ligne], p. Illustration du numéro spécial de L'Atlantique du 19 août 1934, pour le Quatrième Centenaire Joacques Cartier 

Histoire d'un voyage faict en la terre du Brésil[modifier | modifier le wikicode]

1880 - Jean de Léry, Paul Gaffarel, traducteur.- Histoire d'un voyage faict en la terre du Brésil, A. Lemerre, 256 p., Paris, 1880 en littérature. Lire en ligne Internet Archive.

  • A. Baguet, Les trois voyages de Christophe Colomb à la recherche d'une nouvelle route vers l'Inde, Anvers, Imprimerie Veuve de Backer, 1893, 148 p. [lire en ligne] 

Les voyages d'Outremer, XVIe siècle[modifier | modifier le wikicode]

Le voyage d'Outremer, Recueil de voyages et de documents pour servir à l'histoire de la géographie depuis le XIIIe jusqu'à la fin du XVIe siècle par Jean Thenaud, publié en 1884.

1512 - Jean Thenaud (Gardien du couvent des Cordeliers d'Angoulême).- Voyage D'Outremer (Égypte, Mont Sinay, Palestine), 1512 en littérature. In Jean Thenaud (14..-154.), Charles Schefer (1820-1898), Éditeur scientifique.- Le voyage d'Outremer, Recueil de voyages et de documents pour servir à l'histoire de la géographie depuis le XIIIe jusqu'à la fin du XVIe siècle, Ernest Leroux, Paris, 1884 en littérature. Lire en ligne, Internet Archive.

1512 - Zaccaria Pagani.- Relation de l'ambassade de Domenico Trevisan auprès du soudan d'Égypte, 1512 en littérature. In Jean Thenaud (14..-154.), Charles Schefer (1820-1898), Éditeur scientifique.- Le voyage d'Outremer, Recueil de voyages et de documents pour servir à l'histoire de la géographie depuis le XIIIe jusqu'à la fin du XVIe siècle, Ernest Leroux, Paris, 1884 en littérature. Lire en ligne, Internet Archive.

1512 - Jean Lemaire de Belges (1473-1524?).- [ttp://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36432724x/PUBLIC Le Traicté intitulé de la différence des scismes] et des concilles de l'Église, Imprimé à Paris par Geoffroy de Marnef, ou moys de janvier l'an MD et XII, 1512 en littérature. In Jean Thenaud (14..-154.), Charles Schefer (1820-1898), Éditeur scientifique.- Le voyage d'Outremer, Recueil de voyages et de documents pour servir à l'histoire de la géographie depuis le XIIIe jusqu'à la fin du XVIe siècle, Ernest Leroux, Paris, 1884 en littérature. Lire en ligne, Internet Archive.

Récits d'explorations & conquêtes[modifier | modifier le wikicode]

PtolemyWorldMap.jpg
Expéditions dans la vallée du Mississippi.
  • 1658 - Charles de Rochefort, Raymond Breton, Jean-Baptiste Du Tertre et Louis de Poincy, Histoire naturelle et morale des iles Antilles de l'Amérique. Enrichie de plusieurs belles figures des raretez qui y sont décrites. Avec un vocabulaire caraïbe,‎ nil (notice BnF no FRBNF37240714, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1681 - Claude Bernou.- Carte de l'Amérique septentrionale et partie de la méridionale depuis l'embouchure de la rivière St Laurens jusqu'à l'isle de Cayenne avec les nouvelles découvertes de la rivière de Mississipi ou Colbert [attribuée à l'abbé Bernou]. Montre le résultat des expéditions du Père Marquette et L. Jolliet (1673) et de Cavelier de la Salle dans la vallée du Mississippi.

La question religieuse en Europe durant la première mondialisation[modifier | modifier le wikicode]

Augustin - La Cité de Dieu, 1375

Bulles pontificales (colonisation, traite, esclavage)[modifier | modifier le wikicode]

1637 - Bulle du pape Urbain VIII.
Ligne de partage de la Planète selon la bulle Inter cætera (en pointillés), le traité de Tordesillas (en violet) et le traité de Saragosse (en vert).

Bulle pontificale : document portant le sceau (du latin bulla, le sceau), du pape, par lequel celui-ci pose un acte juridique concernant la Chrétienté et qui prit peu à peu un caractère universel. Les bulles pontificales sont aussi dites "papales".

  • Liste des bulles pontificales légiférant la première mondialisation
  • 1434 : Creator Omnium is a bull issued by Pope Eugene IV in 1434 which excommunicates anyone who enslaves Christians of the Canaries.
  • 1442 : Illius qui : Eugène IV entérine les conquêtes du prince Henri le navigateur en Afrique.
  • 1452 : Dum Diversas est une bulle pontificale promulguée le 18 juin 1452 par le pape Nicolas V. Donne au roi du Portugal Alphonse V de Portugal toute latitude pour soumettre les Sarrasins, païens et autres incroyants - voire les réduire à un esclavage perpétuel.
  • 1481 : Aeterni regis : Les terres conquises en Afrique sont accordées au Roi du Portugal.
  • 1493 : Inter Caetera est une bulle pontificale émise par le pape Alexandre VI, le 4 mai 1493. Cette bulle légitime la souveraineté espagnole sur le Nouveau Monde[3] et garantit à l'Espagne, les couronnes de Castille et d'Aragon, tous les territoires « à l'ouest et au sud » d'une ligne de pôle à pôle à 100 lieues à l'ouest de toutes les îles des Açores ou du Cap-Vert, Cité du Vatican, Alexandre VI, Bulle Inter caetera, 4 mai 1493, Rome, .
  • 1493 : Piis Fidelium : Lance les missions sur le Nouveau Monde, affirmant l'unité du genre humain.
  • 1537 : Sublimis Deus 9 juin 1537, reconnaît les Indiens d'Amérique comme des "hommes véritables" et dénonce l'esclavage.

1434, Creator Omnium[modifier | modifier le wikicode]

Par la bulle Creator Omnium[4], le pape Pope Eugene IV promulguée en 1434 qui excomunie tou chrétien qui réduirait en esclavage les populations des Canaries déjà converties au christianisme ou en cours de conversion. L'objectif est de faciliter les conversions et nullement d'interdire l'esclavage ni même de protéger les habitants contre la cupidité des chrétiens.

1442, Creator Omnium[modifier | modifier le wikicode]

Par la bulle Illius qui, le pape Eugène IV entérine les conquêtes du prince Henri le navigateur en Afrique.

1452, Dum Diversas[modifier | modifier le wikicode]

Par la bulle Dum Diversas, le pape Nicholas V autorise le roi Alphonse V du Portugal à soumettre[5], pour une durée indéterminée, les Sarrasins, ou populations de confession musulmane, et les païens, accusé de Paganisme) et/ou de polythéisme. Emise un an avant la chute de Constantinople le 29 mai 1453, la bulle vise la suprématie de la religion monotheiste & chrétienne face à l'avancée de l’Empire ottoman et, la protection de la Chrétienté romaine contre les hérésies. Elle autorise très clairement "... de réduire leurs personnes en servitude perpétuelle".

1455, Romanus pontifex[modifier | modifier le wikicode]

La bulle pontificale Romanus pontifex, le pape Nicolas V concède au Portugal l'exclusivité du commerce avec l'Afrique2 et encourage Henri le Navigateur à soumettre au christianisme, éventuellement par la force, les « sarrasins et autres infidèles »

1481, Aeterni regis[modifier | modifier le wikicode]

La bulle pontificale Aeterni regis édictée par le Pape Sixte IV le 21 juin 1481. Cette bulle confirme la base légale de l'autorité de Christophe Colomb en tant représentant espagnol dans le Nouveau Monde.

1493, Inter Caetera[modifier | modifier le wikicode]

Par la bulle Inter Caetera émise le 4 mai 1493, le papa Alexandre VI garanti à l'Espagne la couronne de Castille & d'Aragon et partage le Nouveau Monde entre l'Espagne et le Portugal.

Par leur mariage les rois catholiques forment une union dynastique et construisent l'unité de la péninsule ibérique contre ,

Les édits de pacification[modifier | modifier le wikicode]

1620 : Béarn, imposition de la loi commune, l’Édit de Nantes, par Louis XIII
Liste des édits de pacification

11 juillet 1573 : Le Royaume de France signe l'édit de pacification dit "édit de Boulogne". Protestants et catholiques concluent la paix après le siège de la Rochelle. Ainsi prend fin la quatrième guerre de Religion en France. Les protestants obtiennent la liberté de conscience et la liberté de culte dans trois villes, dont La Rochelle.

Il faudra attendre l'Édit de tolérance de Versailles du 7 novembre 1787, signé par Louis XVI, pour que l’existence civile des non catholiques soit reconnue sans avoir à se convertir au catholicisme.

Le 26 août 1789, La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen consacre la liberté religieuse.

Les Amériques précolombiennes[modifier | modifier le wikicode]

Théories économiques contemporaines à la colonisation des Amériques[modifier | modifier le wikicode]

Commerce lié à la traite esclavagiste avant 1492[modifier | modifier le wikicode]

« Dans tous les pays où la féodalité avoit acquis et conservé le plus d'influence (et telle fut jusque bien avant dans le XIIe siècle la situation de la France, de l'Angleterre, de l'Allemagne et de tous les royaumes du Nord), les richesses, la propriété, la liberté, étoient l'apanage presque exclusif du clergé et de la noblesse. S'il est probable que dans quelques villes il se soit conservé, ou du moins formé, à l'aide des affranchissemens[7] individuels, une classe intermédiaire, habile à posséder des biens, à acquérir et à transmettre les fruits de son travail; s'il est vrai même que cette industrie ait été assez souvent favorisée par les seigneurs, qui y trouvoient ou des moyens d'accroissement pour leurs revenus fiscaux, ou l'avantage de se procurer les jouissances du luxe, elle étoit purement locale ; arrêtée dans ses développemens par une foule d'obstacles, elle ne pouvoit constituer un commerce étendu et lié dans toutes ses parties.
Cependant le besoin de ce commerce se faisoit sentir : les riches qui dédaignoient de s'y livrer n'étoient point insensibles aux avantages qu’il procure ; et, par la force des choses, il dut tomber entre les mains des étrangers. »
Tableau du commerce antérieurement à la découverte de l'Amérique[8]


Division économique & sociale : riches & pauvres[modifier | modifier le wikicode]

  • Amédée Villard, Histoire du prolétariat ancien et moderne, vol. 1, Paris, Guillaumin, 1822 (DNB 315798335) [lire en ligne] [WorldCat.org WorldCat.org présentation en ligne].
    Ouvrez l'histoire de tous les temps et de toutes les nations. Vous n'y trouverez guère que la biographie des rois, des princes, des guerriers, et l'étalage pompeux de leurs magnificences et de leurs conquêtes. On dirait qu’ils ont rempli le monde, sans y laisser place pour les petits et pour les humbles qui représentent, sans conteste, et le nombre et le travail fécond.
    C'est à peine si, à travers le récit non interrompu des batailles, des guerres civiles, des rapines et des proscriptions, on entrevoit la misère des pauvres gens, leurs douleurs et les injustices qui les accablent. Préface de l'éditions de 1822
     

1443 - Les Hospices de Beaune[modifier | modifier le wikicode]

Les Hospices de Beaune sont fondées en 1443. La fonction de l'institution est de réduire la pauvreté et améliorer l'état sanitaire des populaitions en tant de paix, accueillir et soigner les blessés de guerre qui affluent en temps de guerre.


page 292 : Ainsi, quand le chancelier Nicolas demandait au pape de favoriser l'érection d'un grand Hôtel-Dieu à Beaune, la misère était extrême, et les hôpitaux étaient sans ressources ; encore le moins étroit et le moins pauvre, j'allais dire le seul qui existât, était-il hors des murs exposé à toutes les brutalités des invasions. Voir dans les pages suivantes une indication des comptes de la construction des Hospices de Beaune. Ceux-ci donnent également des informations sur le coût de la vie à l'époque.
Page 292 : Il y avait plus de quatre cents ans que nos ducs se léguaient les uns aux autres, la gloire de bâtir à Beaune une Maison-Dieu digne de ce nom, assez vaste pour contenir un village, des salles assez spacieuses, assez belles pour y avoir un air pur et honorer les pauvres qui voudraient y prendre asyle. Ce qu'avaient voulu faire Hugues IV en 1225, Robert II son fils en 1297 et 1305 ; ce que n'avait pas fait Eudes IV en 1346, un bourgeois d'Autun le fit : [[w:Nicolas Rolin|Nicolas Rolin], chancelier de Philippe-le-Bon, depuis six ans, construisit un véritable palais, qui excite encore aujourd’hui l'admiration de la France.
Page 60 : les sauvages de l'Amérique
Page 162, Avant la découverte de l'Amérique, les métaux étaient rares et avaient dès-lors une valeur très-élevée.
Page 294 : Sans doute, si l'Hôtel-Dieu de Beaune n'avait aujourd’hui que mille francs dans sa caisse, les malades mourraient de faim, la pluie pénétrerait demain dans les salles et bientôt ce somptueux édifice ne serait plus qu'une ruine. Mais les temps sont changés ; la découverte de l'Amérique a fait une immense révolution dans les espèces métalliques; avant la descente au Pérou, mille francs étaient une somme considérable. Rappelons d’abord que l'hôpital du Saint-Esprit, dont nous venons de dire quelques mots, n'avait guère plus de cinquante francs de revenu. Le chancelier des ducs, le premier des officiers de Bourgogne, Nicolas Rolin n'avait que 200 francs de gages, comme on disait alors. Ceux du maréchal de Bourgogne n'étaient pas plus considérables. Nous savons bien que les pensions excédaient les gages; mais niera-t-on que pour douze francs on avait trente aunes de drap ? Pour ne nous écarter point de l'hôpital, on trouve, dans ses premiers cahiers de dépenses, qu'en 1446, son fondateur acheta quarante aunes de forte toile pour 2 francs, 9 gros et 4 niquets, que la livre de fer travaillé valait 2 blancs, — que Thevenin-Mouton employé à la construction de l'hospice en qualité de manœuvre, gagnait 4 gros et demi par jour.
  • Étienne Bavard et Jean Baptiste Claude Boudrot, 1819-1880., L'Hôtel-Dieu de Beaune, 1445-1880 : Par M. l'Abbé Étienne Bavard, d'aprés les documents recueillis par M. l'Abbé Boudrot. Société d'Histoire, d'Archéologie et de Littérature de l'arrondissement de Beaune. Mémoires. deuxième série, no. 1, Beaune, Batault-Morot, 1881, 365 p. [lire en ligne] [présentation en ligne], p. Page 257 - Misère durant la Guerre de Sept ans : "L'année 1756, ..., ainsi que celles qui suivirent furent malheureuses pour l'Hôtel-Dieu... Pour comble de malheurs, on était en pleine guerre de Sept- Ans : en Allemagne, nos troupes éprouvaient échecs sur échecs[9] ; sur mer et dans les Indes, les Anglais battaient nos flottes, ruinaient notre marine marchande et s'emparaient de nos colonies. Notre hôpital souffrit cruellement de tous ces maux". 

1601 - les "Poor Laws" en Grande Bretagne & la question des subsistances[modifier | modifier le wikicode]

Les premières lois générales pour soulager les pauvres ou, Act for the Relief of the Poor, furent édictées en 1601, sous la Élisabeth Ire d'Angleterre), 1558-1603

1795 à 1834 : La loi de Speenhamland, communément appelée la "Poor Laws ou loi sur les pauvres, a été en vigueur en Grande-Bretagne de 1795 à 1834. l'abrogation de la loi de Speenhamland laisse place à un nouveau système public de secours qui repose sur la workhouse, "c'est-à-dire sur le travail obligatoire des indigents. Cf. Aux sources du revenu d’existence pour tous : Speenhamland, 1795, par Michel Loetscher].

1834 : Le Parlement britannique abolit le système de Speenhamland dont l’échec se solde par l’instauration d’un « marché du travail », l’apparition du « prolétariat » et celle d’une croyance jusqu’alors fort peu « naturelle » selon laquelle l’assurance d’un revenu dépend du « travail » salarié et de la possession d’un « emploi ». Michel Loetscher.

Mercantilisme, XVI-XVIIIe siècle[modifier | modifier le wikicode]

Protection du commerce

"Pour certains auteurs le Mercantilisme n’est pas un courant de pensée en tant que tel. Pour plusieurs historiens de la pensée économique, comme Joseph Schumpeter et Lars Magnusson[10], le mercantilisme a pris corps en tant que système au XIXe siècle pour justifier la naissance de la théorie classique fondée sur le libre-échange, les rendements décroissants et l’équilibre général".

Esclaves conduits par des marchands

Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des Européens dans les deux Indes[modifier | modifier le wikicode]

Frontispice Histoire des Deux Indes, 1774


1774
1780
Edition de 1780 en cours d'édition sur Wikisource
1783-1784
L'Abbé Raynal, un précurseur de la révolution.png

Littérature à propos de l'Histoire des deux Indes[modifier | modifier le wikicode]

XVIIIe siècle[modifier | modifier le wikicode]
XIXe siècle[modifier | modifier le wikicode]
XXe siècle[modifier | modifier le wikicode]
XXIe siècle[modifier | modifier le wikicode]

Capitalisme, XVIIIe siècle - XXe siècle[modifier | modifier le wikicode]

  • Capitalisme
  • Robert Brenner (trad. Benjamin Bürbaumer), « La théorie du système-monde et la transition au capitalisme : perspectives historique et théorique », dans , 17 novembre 1979 [texte intégral]
    Ce texte est issu d’une intervention présentée à la conférence "Three Worlds or One" à l’Institute for Comparative Social Research de Berlin en 1979. Traduit de l’anglais par Benjamin Bürbaumer.

Division économique & sociale : ceux qui produisent la valeur et ceux qui n'en produisent pas[modifier | modifier le wikicode]

La question sociale XIXe siècle-XXe siècle[modifier | modifier le wikicode]

Question sociale

Le revenu d'existence[modifier | modifier le wikicode]

« Le système des allocations de Speenhamland revient en fait à utiliser des ressources publiques pour… subventionner les employeurs, prompts à embaucher les bénéficiaires d’un secours public auxquels ils pourraient verser un salaire bien inférieur au minimum vital – et à "faire baisser les salaires au-dessous du niveau de subsistance" comme l’analyse Karl Polanyi (1887-1964) : "Le système de Speenhamland était un fossé édifié pour la défense de l’organisation rurale traditionnelle, alors que la tourmente du changement balayait les campagnes, et faisait d’ailleurs de l’agriculture une industrie précaire". Cette expérience de "salariat social" s’effondre à cause de son effet paradoxal : la généralisation de la pauvreté...". Michel Loetscher est membre du Mouvement Français pour un Revenu de Base. »

1796 : Thomas Paine, conventionnel américano-français, dans un discours prononcé devant la Convention de Paris en 1796, dclare : "Liberté, Égalité, Fraternité ne peuvent se réaliser, associés, si inconditionnellement, le minimum de ressources, (à l’époque principalement alimentaires) n’est pas garanti à chaque citoyen". C'est la plus ancienne et claire allusion à un revenu d’existence inconditionnel.

  • « Le revenu universel de base est-il une mesure réaliste », dans Du Grain à moudre d'été, France Culture.fr, Paris, 28 juillet 2015

« L'émission intervient après l'annonce d'une expérimentation du revenu d'existence en Finlande. Cf. Finlande: le parti centriste pro-revenu de base gagne les élections ; Allocation universelle: la Finlande fait le test !. Invité(s) : Anne Eydoux, économiste, membre des "Economistes Atterrés" et chercheuse au Centre d'études de l'emploi et maître de conférences à l'Université Rennes 2 ; Marc de Basquiat, ingénieur et économiste, au débat sur le concept d'allocation universelle ; Christophe Fourel, chef de la Mission Analyse Stratégique, Synthèses et Prospective à la Direction Générale de la Cohésion Sociale ; Jean-Baptiste Myondo, enseignant en économie et philosophie politique »

Des migrations dans l'histoire de l'Humanité[modifier | modifier le wikicode]

Ailleurs, l'herbe est plus verte[11]

Les traites esclavagistes : entre mort civile et migration[modifier | modifier le wikicode]

Mort civile.
  • Gilles Ollivier, Les migrations, Bibliographie générale, sitographie et fimographie indicatives : Stage académique : L'enseignement de l'histoire de l'immigration, 27 et 28 janvier 2010, Rennes, Lycée Chateaubriand, janvier 2010, 13 p. [lire en ligne] [présentation en ligne], p. Les migrations dans le monde, L’immigration en France, Outils pour l’histoire des migrants, Mémoires et histoire de l’immigration en France, Des émigrants de France, L’enseignement de l’histoire de l’immigration, Outils pédagogiques, Réalisations d’élèves, Sitographie, Témoignages, littérature et théâtre, Regards des écrivains des pays d’émigration, Une épopée suédoise vers l’Amérique, Littérature jeunesse « adultes » (sélection CRDP Bretagne-Rennes avec résumé), Bandes dessinées, Cinéma et télévision, Fictions, L’histoire du droit d’asile en Europe. 

Quand les flux migratoires s'inversent[modifier | modifier le wikicode]

Emil Doerstling.- Gustav Sabac el Cher & Gertrud Perlig, 1890.

Nous observons depuis le XVIIIe siècle, un mouvement migratoire qui part des colonies vers les métropoles que nous qualifions de "repli des empires coloniaux sur le territoire de la puissance colonisatrice".

« L'émigration indépendante de tout engagement, celle qui entraîne aujourd’hui la grande majorité des populations européennes; L'émigration salariée avec engagement, celle qui déplace les populations de l'Afrique, de l'Inde et de la Chine en vertu d'un contrat »
— Jules Duval.- Histoire de l'émigration européenne, asiatique et africaine aux XIXe siècle, 1862[12]



Destruction des civilisations amérindiennes & Colonisation[modifier | modifier le wikicode]

4e voyage de C. Colomb, 1502-1504
  • Bernard Grunberg, Les Indiens des Petites Antilles : Des premiers peuplements aux débuts de la colonisation européenne, 2011, 306 p. (ISBN 9782296550797) (DNB 42447161f) [lire en ligne] [présentation en ligne], p. C'est à la recherche des Indiens caraïbes qu'est dédié ce livre, depuis les migrations précolombiennes jusqu'à la colonisation française du XVIIe siècle. Si les chroniqueurs dépeignent pour la plupart un monde quasi immobile, les historiens savent au contraire qu’il a subit de nombreuses mutations. 

(inscription nécessaire) – via L'Harmattan

  • Bernard Grunberg, À la recherche du caraïbe perdu : Les populations amérindiennes des Petites Antilles de l'époque précolombienne à la période coloniale, novembre 2015, 404 p. (ISBN 978-2-343-06660-8) [présentation en ligne], p. "Que sait-on des populations amérindiennes qui occupaient les Petites Antilles à l'arrivée des Européens, puis à l'époque coloniale ? Qui sont ces populations aux structures sociales, politiques et religieuses complexes ? D'où viennent-elles ? Quelles ont été leurs relations avec les acteurs de la conquête et de la colonisation européennes ? Souvent réduites à de simples éléments de décor des entreprises coloniales européennes ou considérées moyen d'appréhender les cultures indigènes avant l'arrivée des Européens, ces populations ont néanmoins une histoire". 

Auteur : Olivier Pétré-Grenouilleau, Traites[modifier | modifier le wikicode]

Olivier Pétré-Grenouilleau

  • Moi, Joseph Mosneron, armateur négrier nantais (1748-1833). Portrait culturel d’une bourgeoisie négociante au siècle des Lumières, Éditions Apogée, Rennes, 1995, 240 p.
  • L’argent de la traite. Milieu négrier, capitalisme et développement : un modèle, Aubier, Paris, 1996, 424 p (thèse de doctorat).
  • La traite des Noirs, P.U.F., Collection "Que sais-je ?", Paris, 1997 (réédition 1998), 128 p.
  • Les négoces maritimes français (XVIIe-XXe siècle), Belin, coll. "Sup", Paris, 1997, 256 p.
  • Nantes au temps de la traite des Noirs, Hachette, Paris, 1998, 280 p.
  • Pétré-Grenouilleau (O.), (éd.), From Slave Trade to Empire. Europe and the Colonisation of Black Africa (1780s-1880s), (« Introduction », et « Cultural systems of Representation, Economic Interests and French Penetration into Black Africa, 1780s-1880s »), Routledge, Londres, 2004, p. 1-17 ; 157-184 (Actes d'un colloque tenu à Lorient en 2001).
  • Nantes, histoire d’une ville, Éditions Palantines, Plomelin (29), 2003, 300 p.
  • Les traites négrières, La Documentation française, Paris, 2003, 64 p.
  • Les traites négrières. Essai d’histoire globale, Gallimard, coll. « Bibliothèque des Histoires », Paris, 2004, 468 p. (ISBN 2070734994)
  • From Slave Trade to Empire. Europe and the Colonisation of Black Africa (1780s-1880s), Routledge, Londres, 2004, 248 p. .
  • En collaboration avec Pieter Emmer, A Deus ex Machina Revisited. Colonial Trade and European Economic Development (1500-1940), Brill, 2005 (Actes d’un colloque tenu à Lorient en septembre 2001). Nantes, éditions Palantines, 2008.
  • Et le marché devint roi : Essai sur l'éthique du capitalisme, Flammarion, 2013.

Auteur : Olivier Pétré-Grenouilleau, Esclavages[modifier | modifier le wikicode]

Olivier Pétré-Grenouilleau

  • Qu'est-ce que l'esclavage ? Une histoire globale, Gallimard, 410 p., 2014
  • Dictionnaire des esclavages, Éditions Larousse, Collection : À présent, 10 mars 2010.
  • Pétré-Grenouilleau (O.), (éd.), Abolitionnisme et société (France, Suisse, Portugal, XVIIIe-XIXe siècles), (« Introduction » et « Abolitionnisme et nationalisme : le douloureux positionnement des abolitionnistes français »), Karthala, Paris, 2005 (Actes d'un colloque tenu à Lorient en 2004).

Les systèmes esclavagistes[modifier | modifier le wikicode]

L'invention du travail dans l'histoire de l'Humain[modifier | modifier le wikicode]

Louis Albert-Lefeuvre.- Après le travail
  • Dominique Méda, « Peut-on réinventer le travail ? : conférences de l'Université Paris-Dauphine. », dans , France Culture plus, Le Web Campus, Nanterre, 11 décembre 2013 [texte intégral (page consultée le 5 septembre 2015)]

« Travail, Sociologie, Histoire : Revenant sur l'histoire longue du travail (XIXe siècle-XXIe siècle), Dominique Méda, philosophe & sociologue, nous explique la façon dont nos sociétés sont devenues des "sociétés fondées sur le travail". Réinventer le travail, c’est prendre au sérieux les attentes nouvelles exprimées par les Européens, notamment les femmes et les jeunes. »


Dominique Méda est une philosophe et sociologue française.
  • XVIIIe siècle
    • Adam Smith : le travail est ce qui permet de créer la richesse
  • XIXe siècle
    • Héghel : le travail est une activité créatrice
    • Marx : toute activité humaine est travail
  • XXe siècle :
    • La protection sociale vient se superposer au deux précédentes couches.

Chronologie des systèmes esclavagistes[modifier | modifier le wikicode]

Dits de Platon (Athènes 428-347 BC.) à propos de l'esclavage[modifier | modifier le wikicode]

Platon, définition classique de la connaissance
  • Constantin Despotopoulos, « La « cité parfaite » de Platon et l'esclavage : (Sur République 433 d) », dans , Persée, vol. 83 « Revue des Études Grecques », no  fascicule 394-395, Janvier-juin 1970, p. 26-37 [texte intégral lien DOI (pages consultées le 25 juillet 2015)]

« (...) Ne ressort-il pas clairement du rapprochement de ces deux textes que ceux qu'Aristote appelle "esclaves par nature" ne sont pour Platon que des "salariés", c'est-à-dire des hommes libres exerçant une profession auxiliaire ? (...) Une loi fondamentale de la Cité interdit absolument la propriété aux "gardiens", c'est-à-dire à ceux qui participent activement au pouvoir politique, soit comme gouvernants, soit comme auxiliaire des gouvernants. (...). Quant aux autres citoyens, il ne leur est permis qu'une propriété restreinte, correspondant très strictement à leurs besoins de subsistance et de travail, toute richesse superflue étant bannie (421 d-422 a). La possession d'esclaves pour ces citoyens, et leur utilisation, soit comme domestiques, soit comme ouvriers, constitueraient des éléments de richesse (...). (Cf. p. 29) »

  • Revue des deux Mondes, Les origines du Socialisme contemporain : II - Le communisme au XVIIIe siècle et la conspiration de Babeuf, t. 40, 1880, 958 p. s:Page:Revue des Deux Mondes - 1880 - tome 40.djvu/562 lire en ligne [présentation en ligne], p. "La République de Platon a-t-elle eu quelque influence sur le socialisme moderne ? ... Le communisme de Platon est un communisme aristocratique fondé sur des principes autoritaires et théocratiques, imité du système hiératique de l’Égypte ou du système militaire de la Crète et de Lacédémone.".
    Revue bimensuelle fondée par Mauroy et Ségur-Dupeyron dont le rédacteur en chef fut jusqu'en 1877 François Buloz 

Litterature sur les systèmes esclavagistes au XXe siècle[modifier | modifier le wikicode]

1992
Qu'est-ce que le servage, en France, au XI e siècle ?
Dominique Barthélemy
Revue Historique
T. 287, Fasc. 2 (582) (Avril-Juin 1992), pp. 233-284
Published by: Presses Universitaires de France
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/40955432
Page Count: 52
Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56212052/f3.item.r=revue+historique+%28paris%29.langFR.zoom ; <http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34349205q/date>.
(notice BnF no FRBNF34349205q)

« "Selon Cretella Júnior (2001 : 90)[13], dans l'optique romaine «l'homme libre est un être humain. L'esclave n’est pas un être humain. C'est une chose (res). Servus est res». Ce même auteur, citant le jurisconsulte Gaius, rappelle encore que, chez les Romains, «la division fondamentale est celle qui répartit les hommes en être libres et en esclaves. Seuls les hommes libres ont valeur juridique, ce qui pousse Justinien à dire que les esclaves n'ont pas d'entendement. Ce ne sont pas des personnes» (ibid.). Juridiquement, et seulement juridiquement, l'esclave était à l'époque une chose, ce n'était pas une personne. Cela signifiait qu’il pouvait être vendu, échangé, légué, engagé par son propriétaire, sauf occasions et conditions particulières. Ces pratiques s'étendirent légalement à la période durant laquelle se développa, dans le Nouveau Monde, ce que les historiens appellent l'esclavage moderne, aux XVI-XVIIe siècles, qui obéissait à l'ancienne définition romaine de l'esclave de naissance : on était esclave dès sa présence dans le ventre de sa mère. Un enfant de mère esclave naissait donc esclave. Cette pérennité du droit romain dans les lois qui régissaient les relations sociales dans le monde colonial[14] a été bien répertoriée et mise en relief par le juriste Perdigo Malheiros (1866)[15]". Cairn.info. »

  • Joseph C. Miller, The Problem of Slavery as History : A Global Approach, 2012 (ISBN 9780300113150) [présentation en ligne].
    Alors que les traites, les esclavage et les systèmes sociétaux qui se sont organisés autour ont été acceptés à travers l'humanité depuis des millénaires, pourquoi leurs abolitions sont-elles brusquement devenues, une cause et un objectif au XVIIIe siècle ? 

Les systèmes esclavagistes dans le monde méditerranéen[modifier | modifier le wikicode]

V° sièce BC - Esclaves travaillant dans les Mines antiques du Laurion, Grèce.

Les systèmes esclavagistes en Europe[modifier | modifier le wikicode]

1210 - Jésus libérant deux captifs, symbole de l’Ordre des Trinitaires
Purchase of Christian captives from the Barbary States
Commercial Agreement (Slave Trade)
  • Pierre Dan, Histoire de Barbarie et de ses Corsaires divisée en six livres : Ensemble des grandes miseres & des cruels tourmens qu'endurent les Chrestiens captifs parmy ces infideles, Paris, chez Pierre Rocolet, imp. & libr. ordin. du Roy, au Palais, aux Armes du Roy & de la Ville, 1637 [lire en ligne] [présentation en ligne], p. Le R. P. F. Pierre Dan, ministre et supérieur du couvent de la Sainte Trinité et Rédemption des Captifs 
  • Lucien Héraut, Les larmes et clameurs des chrestiens, françois de nation, captifs en la ville d'Alger en Barbarie : Adressées à la Reyne régente, mère de Louis XIIII. Roy de France & de Navarre, Paris, 1643 [lire en ligne] [présentation en ligne] 
  • Edmond Egreville, La vive foy et le récit fidelle de ce qui s’est passé dans le voyage de la rédemption des Captifs François : faicte en Alger par les Pères de l’Ordre de Nostre-Dame de la Mercy Rédemption des Captifs, Paris, Louys Feugé Feugé, (Louis, 159.?-1648), rue des sept Voyes au College de la Mercy, 1645 [lire en ligne] [présentation en ligne], p. Transcription moderne du titre : La vive foi et le récit fidèle de ce qui s'est passé dans le voyage de la rédemption des captifs français 
  • Le miroir de la charité chrestienne, ou Relation du voyage que les Religieux de l’Ordre de Notre-Dame de la Mercy du Royaume de France ont fait, l’année dernière 1662, en la ville d’Alger d’où ils ont ramené environ une centaine de Chrétiens esclaves, par l’un des Père Redempteur du même Ordre, 1663
  • Le tableau de piété envers les captifs, ou Abrégé contenant, avec plusieurs remarques, deux Relations de trois Redemptions de Captifs faites en Afrique, aux Villes et Royaumes de Tunis et d’Alger en Barbarie, ès années 1666 et 1667, par les Religieux de l’ordre de la Très-Sainte Trinité, 1668
  • Voyage pour la rédemption des Captifs aux Royaumes d’Alger et de Tunis fait en 1720 par les P. P. François Comelin, Philemon de La Motte et Joseph Bernard de l’Ordre de la Sainte Trinité, dits Mathurins, 1721
  • Voyage dans les états barbaresques de Maroc, Alger, Tunis et Tripoli ;ou Lettres d’un des Captifs qui viennent d’être rachetés par M.M. les Chanoines réguliers de la Sainte-Trinité, suivies d’une notice sur leur rachat et du catalogue de leurs noms, 1785
  • Wolfgang Kaiser (études réunies par), Le commerce des captifs : les intermédiaires dans l'échange et le rachat des prisonniers en Méditerranée, XV-XVIIIe siècle, Rome - Paris, École française de Rome. Diffusion de Boccard, coll. « Collection de l'École française de Rome », 2008, 406 p. (ISBN 978-2-7283-0805-7) [lire en ligne] [présentation en ligne] 
  • [ Derville], « Listes d’esclaves français », dans [Documentaires et films sur l'histoire et l'art], Derville in Histoire, Internet, 22 juillet 2010 [[Les historiens osent peu en parler par crainte de suspicion de mal-pensance et d’excommunication pour délit de croc-en-jambe dans la course à la victimisation et à la repentance. résumé], texte intégral (pages consultées le 14 juillet 2015)]

L'esclavage en Afrique avant la traite européenne[modifier | modifier le wikicode]

John Senex.- Africa, before 1740.

Découverte, exploration et mise en exploitation des Amériques[modifier | modifier le wikicode]

Découverte, exploration et mise en exploitation des Amériques

Les systèmes esclavagistes européens aux Amériques[modifier | modifier le wikicode]

Le système esclavagiste français[modifier | modifier le wikicode]

Portrait présumé de la comtesse de Fontenelle et d'un enfant africain.png

Accès aux archives[modifier | modifier le wikicode]

Search - la france et ses colon... - Livre Rare Book, Consulté le 31 décembre 2015.


Le Code Noir, Editions[modifier | modifier le wikicode]

Cf. Edit de 1685, original & éditions successives : Discussion Livre:Recueils de reglemens : Wikimedia Commons ; Code Noir.

Le Code noir, ou Recueil des règlemens rendus jusqu'à présent
  • 1742 - Le Code noir, ou Recueil des règlemens rendus jusqu'à présent, (notice BnF no FRBNF33851681x).
  • 1788 - Le code noir, ou Recueil des réglemens rendus jusqu'à présent : Concernant le gouvernement, l'administration de la justice, la police, la discipline & le commerce des négres dans les colonies françoises. Et les conseils & compagnies établis à ce sujet, Internet Archive.
  • 1788-2011 - Le Code noir, ou Recueil des règlemens rendus jusqu'à présent, WorldCat.org.
Recueil de règlements, édits, déclarations et arrêts
Voir aussi 
Nouveau Code noir

Jean-François Niort.- Le Code Noir[modifier | modifier le wikicode]

Idées reçues sur un texte symbolique[modifier | modifier le wikicode]


Avant-propos à Jfniort.- Code Noir, Idées reçues[modifier | modifier le wikicode]

Avant-propos de Myriam Cottias in Jean-François Niort, Le Code Noir : idées reçues sur un texte symbolique, Paris, Le Cavalier Bleu Editions,‎ nil (ISBN 978-2-84670-642-1, OCLC 904783595, notice BnF no FRBNF44374843)Voir et modifier les données sur Wikidata.

Hybridité dans tous les sens du terme

« Il s'agit là d'un ensemble de textes qui n'ont été rassemblés sous ce label qu'aux alentours de 1718. »
— Myriam Cottias in Avant-propos à Jean-François Niort.- Le Code Noir : Idées reçues sur un texte symbolique, p. 7.


Nouvelle sémantique à la notion de "race"

« (Le Code Noir) donne une nouvelle sémantique à la notion de race
Les catégories de "Blancs"/"Noirs" n'apparaissent pas dans la première version de 1685 ... base des préjugés de couleur »
— Myriam Cottias in Avant-propos à Jean-François Niort.- Le Code Noir : Idées reçues sur un texte symbolique, p. 7-8.


Lieu de mémoire

« Le Code Noir ... devenu un lieu de mémoire »


Bibliographie
Préface de Marcel Dorigny à Jfniort.- Code Noir, Idées reçues[modifier | modifier le wikicode]

Préface de Marcel Dorigny in Jean-François Niort, Le Code Noir : idées reçues sur un texte symbolique, Paris, Le Cavalier Bleu Editions,‎ nil (ISBN 978-2-84670-642-1, OCLC 904783595, notice BnF no FRBNF44374843)Voir et modifier les données sur Wikidata.

Souveraineté de l'Etat

« Entre la souveraineté domestique[17] et la loi[18] : le code noir" »
Marcel Dorigny, Titre de la préface pour J.-F. Niort.- Le Code Noir. Idées reçues sur un texte symbolique, pp.9-11.


Majuscule à "Noir"

« ..."Code Noir" (avec la majuscule au second terme puisqu'à entendre non pas comme un adjectif qualificatif qui indiquerait la "couleur" du Code mais comme "Le Code des Noirs")... »
— Marcel Dorigny in Préface à Jean-François Niort.- Le Code Noir : Idées reçues sur un texte symbolique, p. 9.


Smith 
Caractère arbitraire de la loi et droit de l'Humain

« ... La loi, en tant qu’elle peut donner à l’esclave quelque faible protection contre la violence du maître, sera mieux exécutée dans une colonie où le gouvernement est en grande partie arbitraire, que dans une autre où il est totalement libre. Dans un pays où est établie la malheureuse loi de l’esclavage, quand le magistrat veut protéger l’esclave, il s’immisce jusqu’à un certain point dans le régime de la propriété privée du maître ; et dans un pays libre, où le maître est peut-être un membre de l’assemblée coloniale ou un électeur des membres de cette assemblée, il n’osera le faire qu’avec la plus grande réserve et la plus grande circonspection.... »
— Smith.- Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations/Livre 4/7, Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations/Livre 4/7 in Marcel Dorigny, Préface pour J.-F. Niort.- Le Code Noir. Idées reçues sur un texte symbolique, pp.9-11.[19]


Analyse critique par Florence Gauthier[modifier | modifier le wikicode]

Analyse critique par Florence Gauthier à propos de Analyse critique par Florence Gauthier, historienne, Université Paris 7 – Diderot.

  • Florence Gauthier, « Jean-François Niort, Le Code noir. Idées reçues sur un texte symbolique : Analyse critique[20] », dans lecanardrépublicain.net, 25 mai 2015 [texte intégral (page consultée le 8 janvier 2016)]

« Article également publié par perspektives.org le 18 mai 2015, sous le titre Le racisme a eu un commencement, il peut avoir une fin ... débat sur le Code noir.
Voir l'appareil critique très important. »

Le système esclavagiste français sous Louis XIV[modifier | modifier le wikicode]

Le système esclavagiste français sous le Régent[modifier | modifier le wikicode]

Le système esclavagiste français sous Louis XV[modifier | modifier le wikicode]

Louis XV, 1710-1774

Le système esclavagiste français sous Louis XVI[modifier | modifier le wikicode]

Le dauphin en 1769
  • Ordonnance concernant les libertés. Du 23 octobre 1775. Victor-Thérèse Charpentier d'Ennery, comte du Saint-Empire, marquis d'Ennery, maréchal des camps & armées du Roi, grand-croix de l'Ordre royal & militaire de Saint-Louis, inspecteur-général d'infanterie, directeur-général des troupes, fortifications, artillerie & milices de toutes les colonies, gouverneur-lieutenant-général des Isles françaises Sous le Vent de l'Amérique & dépendances; et Jean-Baptiste Guillemin de Vaivre, conseiller du Roi en ses conseils & en sa cour de Parlement de Franche-Comté, intendant de justice, police, finances, de la guerre & de la Marine desdites isles. Extrait des registres du Conseil supérieur du Port-au-Prince by Port-au-Prince (Haiti). Conseil supérieur; Ennery, Victor-Thérèse Charpentier d', 1732-1776; Vaivre, Jean-Baptiste Guillemin de
  • Olympe de Gouges, L’Esclavage des noirs ou l’Heureux Naufrage : Zamore et Mirza, ou L'heureux naufrage, 1788, Paris, La veuve Duchesne, La veuve Bailly, 1788 [lire en ligne] [présentation en ligne] 
  • Ordonnance concernant l'Assemblee de la colonie. : Du 29 décembre 1789. Extrait des registres du greffe du Conseil supérieur de Saint-Domingue. Louis-Antoine-Thomassin, comte de Peinier, chef d'escadre des armées navales, commandeur de l'Ordre royale militaire de Saint-Louis, gouverneur-lieutenant général des isles françoises de l'Amérique sous le vent, & inspecteur général des troupes, artillerie, milices & fortifications desdites isles; & Vincent-René de Proisy, commissaire des colonies, faisant fonctions d'intendant de justice, police, finances, de la guerre & de la Marine des mêmes isles.
  • Blanchetiere-Bellevue.- Mémoire sur la nécessité de diviser les entrepôts dans les colonies, pour empêcher la contrebande ; et sur la différence qui existe entre les villes d'Europe et celles des colonies. Par Blanchetiere-Bellevue, député extraordinaire de la Martinique, Imprimerie nationale, Paris, 1790, Bibliothèque municipale d'Amiens, (notice BnF no FRBNF301118931) ; (notice BnF no FRBNF30111892p).
  • Durand-Molard, Éditeur scientifique et Martinique, Colonie de la France, Code de la Martinique, 5 volumes, 1807-1814 : Continuée par M. Dufresne de Saint-Cergues, Saint-Pierre-Martinique, J.-B. Thounens, 1807 [présentation en ligne] 
  • Charles de La Roncière, (1870-1941), Quatre siècles de colonisation française : exposition d'oeuvres du XV au XVIIIe siècle, Paris, Bibliothèque nationale, Galerie Mazarine, mars-avril 1931 : Quatre siècles de colonisation française : exposition de livres, de peintures, de sculptures, de dessins, de cartes, d'estampes, de meubles, de tapisseries, de médailles, d'objets d'art intéressant les vieilles colonies, Édition des Bibliothèques nationales de France, 1931, 210 p. [lire en ligne] [présentation en ligne] 
  • Louis Gallouédec (1864-1937 ), Préfacier, Trois siècles de vie française. Nos Antilles : Ouvrage publié sous la direction de Serge Denis, avec une introduction de L. Gallouédec, Orléans, Paris,, G. Luzeray, Imprimerie orléanaise, 84, rue Royale ; Maison du livre français, 4, rue Félibien, Paris, 1935, 8 octobre 1936., 379 p. [lire en ligne] [présentation en ligne].
    Edition à l’occasion du tricentenaire de la colonisation française dans les Amériques (Guadeloupe, Martinique), 1635-1935. 
  • H. Adolphe Lara et Léon Hennique, Contribution de la Guadeloupe à la pensée française, Paris, Courtrai, Jean Crès, Imprimerie J. Vermaut, décembre 1936 (DNB 323490961) [Manioc, lire en ligne]
    Edition à l’occasion du tricentenaire de la colonisation française dans les Amériques (Guadeloupe, Martinique), 1635-1935 

Evolutions juridiques et constitutionnelles au XIXe siècle[modifier | modifier le wikicode]

  • https://search.library.wisc.edu/search/catalog?catalog_filter[facets][languages_facet~French]=yes&catalog_filter[facets][names_facet~France.+Chambre+des+d%C3%A9put%C3%A9s]=yes&catalog_filter[facets][subjects_facet~Colonies]=yes Catalog Search - UW-Madison Libraries
  • 1834 - Guizot, François (1787-1874).- Projet de loi relatif à la juridiction à laquelle seront soumis dans les quatre principales colonies françaises les crimes commis envers les esclaves, Exposé des motifs, N° 174, session de 1834, Chambre des députés, impressions ordonnées, (notice BnF no FRBNF322098878)
  • 1847 - Othenin Haussonville (comte d'), 1809-1884.- Rapport fait au nom de la Commission chargée d'examiner le projet de loi relatif à la juridiction à laquelle seront soumis, dans les quatre principales colonies francaises, les crimes commis envers les esclaves, (No 225.) Chambre des députés, Session 1847, Séance du 11 juin 1847, A. Henry, Paris, 1847, (OCLC ocn401794871)
  • Ange-René-Armand Mackau (baron de), 1788-1855.- Projet de loi concernant le régime des esclaves dans les colonies françaises : précéde de l'exposé des motifs, présenté par M. le Ministre secrétaire d'Etat au département de la marine et des colonies, (OCLC ocn401789420)
  • 1887 - Peytraud, Lucien Pierre.- L'esclavage aux Antilles françaises avant 1789, Internet Archive.

Le système néerlandais[modifier | modifier le wikicode]

Les systèmes esclavagites aux Amériques après les indépendances (1776-1975)[modifier | modifier le wikicode]

Indépendances aux Amériques

  • Gilles Bataillon, « Indépendances et révolutions : Présentation du numéro », dans Problèmes d'Amérique latine, no  77, mars 2010  (ISBN 9782916722979) [[(...) apparition des premiers régimes républicains au XIXe siècle puis les trois révolutions du XXe siècle – mexicaine de 1910, cubaine de 1959 et nicaraguayenne de 1979 (...) réflexions critiques sur ces moments de ruptures politiques. résumé], [www.cairn.info/revue-problemes-d-amerique-latine-2010-3-page-5.htm. texte intégral]]

« "François-Xavier Guerra dresse un portrait méthodique des indépendances latino-américaines". Gilles Bataillon s’intéresse à la place héroïque qu’occupe Ernesto Guevara dans le panthéon révolutionnaire latino-américain. [www.worldcat.org/search?q=Roger+Bartra&qt=results_page Roger Bartra], qui conclut ce dossier, revient sur la transition politique mexicaine, la fin du long règne du Parti révolutionnaire institutionnel et la fragilité de l’actuel régime démocratique. »


Les systèmes esclavagites aux États-Unis (4 juillet 1776 - 1er janvier 1863)[modifier | modifier le wikicode]

Esclavage aux États-Unis

Des servitudes au salariat à l'ère des abolitions[modifier | modifier le wikicode]

Jean-Léon Gérôme - Diogenes - Walters 37131.jpg

« La personnalité est définie par le droit [...]. Mais enlevez persona, homo tient bon. Hominum causa omne jus constituum ; superbe est cet aphorisme d’Hermogénien, au Digeste (1, 5, 2), et l’on aurait tort de le taxer d’hypocrisie sous prétexte qu’il s’inscrit dans un titre, De statu hominum, où les esclaves sont englobés, où l’esclavage est institutionnalisé. Ce qu’il faut bien plutôt en retenir, c’est ce qui est sous-jacent, cette qualité d’homme reconnue à l’esclave, qui fera plus tard exploser l’esclavage »
Jean Carbonnier, Flexible droit. Pour une sociologie du droit sans rigueur, 1999[21].


Théories économiques & sociales à l'époque contemporaine[modifier | modifier le wikicode]

XIXe siècle, Les deux Walras & Cournot.- Approches mathèmatiques de l'économie[modifier | modifier le wikicode]

"...mon père m’affirma avec énergie qu’il y avait encore deux grandes tâches à accomplir pour le XIXe siècle : achever de créer l’histoire et commencer à créer la science sociale..." [ttp://www.oeconomia.net/private/recherche/hermes2008.pdf Walras, fils].

  • Claude Ménard et Antoine-Augustin Cournot, « Recherches sur les principes mathématiques de la théorie des richesses : Edition et préface de H. Guitton, coll. "Les Fondateurs" », dans Annales. Économies, Sociétés, Civilisations, Persée, vol. 30 « , vol. , n° , pp. 1141-1146. », no  5, 1975, p. 1141-1146 [[Antoine-Augustin Cournot est un des premiers à avoir formulé un modèle de l'offre et de la demande. — (...) l'économétrie naissante, destinée à submerger en quelques années la réflexion économique, avant de s'imposer en histoire (...) résumé], texte intégral (pages consultées le 3 août 2015)]

Le néolibéralisme[modifier | modifier le wikicode]

  • Pierre Bourdieu et Le Monde diplomatique (Périodique), « L’essence du néolibéralisme : Cette utopie, en voie de réalisation, d’une exploitation sans limite », dans Cédérom de poche (notice BnF no FRBNF38527036f), Le Monde diplomatique, Paris, mars 1998, p. 1 [texte intégral]
    Lorsqu’il apparaît, en 1844, le terme néolibéralisme désigne – de manière assez générale – une forme de libéralisme qui admet une intervention limitée de l'État. Selon Pierre Bourdieu, Sociologue, professeur au Collège de France, le programme néolibéral "tend globalement à favoriser la coupure entre l’économie et les réalités sociales". Le néolibéralisme, mythe walrasien de la "théorie pure" est une "théorie" originairement désocialisée et déshistoricisée, un programme de destruction méthodique des collectifs qui, dans sa réalisation, institue un monde darwinien de la lutte de tous contre tous. Cette violence structurale pèse aussi sur ce que l’on appelle le contrat de travail (savamment rationalisé et déréalisé par la "théorie des contrats").

Répression des mouvements abolitionnistes[modifier | modifier le wikicode]

Rétablissement des systèmes esclavagistes[modifier | modifier le wikicode]

« Nous savons que la Révolution a aboli l'esclavage en 1794 ; mais nous savons aussi que Napoléon l'a rétabli en 1802, disait au Palais-Bourbon feu Houphouët-Boigny en 1947[22]". »
— Yves Bénot & Marcel Dorigny.- 1802, rétablissement de l'esclavage dans les colonies françaises, 2003.


Gouverner les peuples & les prolétaires[modifier | modifier le wikicode]

Annales du parlement français
Droit de Souveraineté
Droit de visite
  • T. Fleury, Annales du parlement français : Traite & droit de visite. Discussion générale à la Chambre des Députés, le 19 mai 1842, Paris, Firmin Didot frères, 1843 
Gouvernement colonial
  • Mickaël Vaillant, Les métamorphoses de la souveraineté, Presses Paris Sorbonne, coll. « Raison publique, éthique, politique et société », octobre 2006, 140 p. (ISBN 2840504707) 

Abolition des esclavages[modifier | modifier le wikicode]

Abolition des esclavages

  • Jerome S. Arkenberg et Professeur Arkenberg, Decrees on Sale of Unfree Christians, c. 922-1171, Council of Koblenz, 922, Council of London, 1102, Council of London, 1102 : Medieval Sourcebook, fordham.edu, 1998, 1 p. [lire en ligne], p. SOURCE: From: J. D. Mansi, ed., Sacrorum Conciliorum Nova et Amplissima Collectio, (Paris: H. Welter, 1902), Vol. XVIIIa, p. 345; Vol. XX, p. 1152; Vol. XXII, p. 123; reprinted in Roy C. Cave & Herbert H. Coulson, A Source Book for Medieval Economic History, (Milwaukee: The Bruce Publishing Co., 1936; reprint ed., New York: Biblo & Tannen, 1965), pp. 285-286..
    This text is part of the Internet Medieval Source Book. The Sourcebook is a collection of public domain and copy-permitted texts related to medieval and Byzantine history. 

Abolitions dans le domaine colonial britannique[modifier | modifier le wikicode]

  • 1736 - Edward Moore.- Inkle and Yarico : an opera, in three acts, IA, WorldCat.org London : printed for Lawton Gilliver, 1736.

Abolitions dans le domaine colonial français, 1794-1848[modifier | modifier le wikicode]

  • 1803 - Magloire Pélage, Mémoire pour le chef de brigade Magloire Pélage, et pour les habitans de la Guadeloupe, chargés par cette colonie de l'administration provisoire, après le départ du capitaine général Lacrosse, dans le mois de brumaire an X, Paris, Desenne, 1803-1805, 540 p. (OCLC 634838959) [lire en ligne] [présentation en ligne], p. Signé : Pélage C. Corneille, P. Piaud, J.-Th. Langloys, Jean-Thomas Langlois, Chevalier Hippolyte de Frasans 
Claire de Duras Ourika mars 1824.png

Abolition de l'esclavage au Brésil, 7 septembre 1822-13 mai 1888[modifier | modifier le wikicode]

Abolition de l'esclavage en Jamaïque[modifier | modifier le wikicode]

Paul Bogle statue, Morant Bay, Jamaiaca
  • Paul Bogle
  • [w:en:George William Gordon|George William Gordon]] (1820 – 23 October 1865)
  • [w:en:Morant Bay rebellion|Morant Bay rebellion]

Abolitions des traites & des esclavages et droits fondamentaux[modifier | modifier le wikicode]

1789 - Stowage of the British slave ship Brookes under the regulated slave trade act of 1788.
1795 - Official medallion of the British Anti-Slavery Society
Queen Victoria and Prince Albert with the family of King Louis Philippe of France
  • Olivier Pétré-Grenouilleau, Musée du Quai branly Là où dialoguent les cultures et France Culture Plus, le WebCampus, « Abolition de l’esclavage et droit d’ingérence pour raisons humanitaires », dans , France Culture, Paris, 17 juillet 2015 [[Texte audio & bibliographie. Des contestations en ordre dispersé sur la Planète aux contestations organisées en Occident. Le projet des premiers abolitionniste est de mettre un terme à la traite puis à l'esclavage dans un contexte d'apogée du colonialisme américain au XVIIIe siècle et du nationalisme au XIXe siècle. Olivier Pétré-Grenouilleau, historien spécialiste de l’histoire de l’esclavage, des traites et du capitalisme veut faire une histoire compréhensive à la Max Weber. Il présente le mouvement abolitionniste comme une éthique de la conviction personnelle, de la conversion de soi portée par des valeurs universelles, d'où sa dimension collective. A la fin du XVIII, l'Occident entend mettre fin à l'exception coloniale : il met en place un projet abolitionniste de l'esclavage et de la traite avec des applications par pays. résumé], texte intégral (pages consultées le 14 octobre 2015)]
  • Antoine (Anthony) Benezet
  • Traité de libre échange en 1787 : coopération internationale
  • La traite illégale se déroule entre le moment des abolitions des traites et celles des esclavages
  • Congrès de Vienne, vœux pieux, compromis : les Britanniques s'en emparent. La Conférence de Londres est un échec. Le rôle de la commission mixte en Sierra Leone.
  • Le principe de la mer libre. Le droit de visite depuis le Moyen Age
  • Comment internir sur le sol africain
  • La compétition coloniale : acte finale de la conférence de Berlin, de Bruxelles
  • Remplacer un commerce infame par un commerce légitime
  • Le développement du travail forcé entre les deux guerres.
  • Édouard Corbière (1793-1875).- Le Négrier, aventures de mer, Hâvre : H. Brindeau, 1855. 4e édition, (notice BnF no FRBNF30268853p).
  • Emily Ruete.- Memoirs of an Arabian Princess from Zanzibar. (Disqualifier l'Angleterre)
  • Olaudah Equiano.- Œuvres sur Internet Archive, (Remplacer un commerce infame par un commerce légitime
  • Hubert Deschamps (1900-1979).- Voir les notices BNF : Rappel de la recherche : IDP=cb12291712t
  • Mongo Park
  • Charles Lavigerie (1825-1892
  • Roger Botte
  • Emmanuel Bauvois, thèse

Du préjugé de couleur & du racisme[modifier | modifier le wikicode]

Kneeling barbarian MAN Napoli Inv6117.jpg
Naophorus MAN Napoli Inv1068.jpg

XVIIe siècle[modifier | modifier le wikicode]

"En 1654, John Bulwer publie A View of the People of the Whole World[23], et quelques temps plus tard François Bernier décrit pour la première fois la diversité de notre espèces (de/en) termes de races dans le texte paru sans nom d'auteur dans Le Journal des sçavans en 1684 : Nouvelle division de la terre, par les différentes espèces ou races d'homme qui l'habitent, envoyé par un fameux voyageur à M. l'abbé de la *** à peu près en termes[24]."

XIXe siècle[modifier | modifier le wikicode]

Arthur de Gobineau (1816-1882)[modifier | modifier le wikicode]

Gustave Le Bon (1841-1931)[modifier | modifier le wikicode]

Charles Richet (1850-1935)[modifier | modifier le wikicode]

  • Charles Richet
  • Charles Richet (1850-1935), L'Homme stupide, Paris, E. Flammarion, 1919 [présentation en ligne], p. "Il est aussi eugéniste, adepte de la théorie des races, comme le médecin français qui avait obtenu le Prix Nobel l'année précédente. in Alexandre Moatti.- Einstein, un siècle contre lui, Odile Jacob Sciences, 2006. 

Georges Vacher de Lapouge (1854-1936)[modifier | modifier le wikicode]


Georges Vacher de Lapouge (1854-1936) s'inspire des travaux de Joseph Arthur de Gobineau (1816-1882), de Gustave Le Bon (1841-1931).

Lapouge, continuateur de Gobineau[modifier | modifier le wikicode]

A la fin du XIXe siècle, Georges Vacher de Lapouge développe la théorie raciste de Arthur de Gobineau|Arthur de Gobineau et appronfondit son mythe aryen en utilisant des données anthropométriques. Convaincu comme son prédécesseur de l'importance du facteur racial dans l'évolution d'une civilisation, il insiste sur l'infériorité physiologique et psychologique des métis et le risque d'extinction de la race représenté par le métissage, mais il précise que le phénomène de l'hérédité est "compliqué par le jeu simultané de la sélection dont Gobineau n’avait point idée. D’une manière fort active, celle-ci intervient sous d’innombrables formes pour éliminer la race des vainqueurs et bientôt même des métis".

Lapouge, premier utilisateur du concept d'Ethnie[modifier | modifier le wikicode]

Sa typologie raciale de Lapouge étant de nature zoologique, il propose, pour désigner une communauté constituée d’éléments de races différences, mais partageant une même culture, d'employer le terme « ethnie », mot qu’il est, selon André Béjin, le premier à utiliser, ou "race ethnographique". Ainsi, à ses yeux, les Juifs ne sont pas une race, mais une "nationalité".

Lapouge, théoricien de l'eugénisme[modifier | modifier le wikicode]

Il a également introduit dans la langue française, en 1886, le terme "eugénique", comme traduction du substantif anglais "eugenics" proposé trois ans plus tôt par Francis Galton.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]
  • 1878 - Essai historique sur le conseil privé ou conseil des parties, 1878. Brochure in-8. 1 50
  • 1883 - Francis Galton, Inquiries into Human Faculty and its Development, Londres, Mac Millan, 1883.
  • 1885 - Études sur la nature et sur l'évolution historique du droit de succession. — Ètude première : Théorie biologique du droit de succession. 1885. Brochure gr. in-8. 2
  • 1886 - L'anthropologie et la science politique (discours d'ouverture du cours de 1886-87). Brochure gr. in-8. 2
  • 1886 - Georges Vacher de Lapouge, « L’Hérédité », Revue d’anthropologie, 3e série, tome I, 1886, p. 515
  • 1894 - Georges Vacher de Lapouge, « Lois de la vie et de la mort des nations », Revue internationale de sociologie, no 6, juin 1894, p. 425.</ref>.
  • 1896 - Bnf
  • 1899 - Georges Vacher de Lapouge, Les Sélections sociales, Paris, Albert Fontemoing, 1896, p. 139.
  • 1899 - Georges Vacher de Lapouge, L’Aryen. Son rôle social, Paris, Albert Fontemoing, 1899, p. 465.
  • 1982 - André Béjin, "Le Sang, le sens et le travail : Georges Vacher de Lapouge darwiniste social, fondateur de l’anthroposociologie", Cahiers internationaux de Sociologie, volume LXXIII, 1982, p. 325-343.
  • 1998 - Pierre-André Taguieff.- La Couleur et le sang, Mille et Une Nuits, Collection Les Petits Libres, 1998.
  • 1999 - Alain Policar, professeur de l'Université de Limoges, « Science et démocratie : Célestin Bouglé et la métaphysique de l’hérédité », 1999, p. 9.
  • 1999 - M’Bokolo Amselle, édition 1999, p. 14
  • 1985 Jean-Loup Amselle et Elikia M'Bokolo, Au cœur de l'ethnie : Ethnies, tribalisme et État en Afrique, Paris, La Découverte, 1985, 225 p. (DNB 36607822f) 
  • 2015 - Eric Michaud.- Les Invasions barbares, une généalogie de l'histoire de l'art, Gallimard, Collection NRF Essais, 05 novembre 2015, Présentation en ligne, ISBN : 9782070122653 - Gencode : 9782070122653 - Code distributeur : A12265

Le Monde des livres, 26novembre 2015.

XXe siècle[modifier | modifier le wikicode]

XXIe siècle[modifier | modifier le wikicode]

politiques de Sciences Po, coll. « Programme doctoral "Pensée politique" », mars 2006, 714 p. [lire en ligne] 

politiques de Sciences Po]], 2008, 272 p. (ISBN 9782070119585) 

Ethnicité & racisme[modifier | modifier le wikicode]

Problèmes d'Amérique latine 2009/2 (N° 72). 108 pages. ISSN : 0765-1333. ISSN en ligne : 1968-3898. ISBN : 9782916722566. Lien : http://www.cairn.info/revue-problemes-d-amerique-latine-2009-2.htm.

La fin du premier empire colonial européen (1763 -1914)[modifier | modifier le wikicode]

Indépendance des Treize colonies[modifier | modifier le wikicode]

1783 - "Libertas Americana"

Treize colonies

Saint-Domingue redevient Haïti souveraine[modifier | modifier le wikicode]

  • Würtz -Treuttel et Würtz, ​Second mémoire relatif aux anciens colons de Saint-Domingue : servant de suite à celui qui a pour titre "Mémoire sur le moyen de réparer les torts faits au commerce de la France par l'insurrection de l'isle de Saint-Domingue", et prouvant la facilité de l'exécution du projet qui y est proposé, Paris, 1822 [lire en ligne] [présentation en ligne] 


Emergence du salariat[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie générale[modifier | modifier le wikicode]

Histoire Concepts & théories de l'histoire[modifier | modifier le wikicode]

  • «  », dans , 1822

Histoire comparée[modifier | modifier le wikicode]

Histoire globale[modifier | modifier le wikicode]

É. Anheim, R. Bertrand, A. Lilti et S. Sawyer, Institut Français (avec le soutien de).- Histoire globale, Les Annales et l’histoire à l’échelle mondiale, Sélection d'articles, Parcours historiographiques
Plan de l'article
I. Les Annales aux origines de l’histoire globale ?
II. L’anthropologie historique à la conquête du monde
III. Actualité de l’histoire globale. Débats et méthodes.

Histoire globale, histoires connectées[modifier | modifier le wikicode]

16th century trade routes
Urdaneta
  • 2007 -Caroline Douki et Philippe Minard, « Histoire globale, histoires connectées : un changement d'échelle historiographique », dans Revue d’histoire moderne et contemporaine, no  54-4bis, mai 2007, p. 7-21 [[www.cairn.info/revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2007-5-page-7.htm texte intégral]]

« Plan de l'article
Introduction
I. World et Global history. Changements d'échelle ? Changements de regards ?
II. Une place disputée
III. Des enjeux multiples. »

Histoire du galion de Manille[modifier | modifier le wikicode]
A. Dürer, 1471-1528, Galion espagnol
Maris Pacifici 1589
Pacific 1622

Le trafic du Galion de Manille commença pour la première fois en 1565, après la découverte d'une nouvelle route maritime par le cosmographe espagnol Andrés de Urdaneta, de retour d'un voyage d'exploration, qui fut le premier européen à constater les effets du courant maritime [w:Kuroshio|Kuroshio]. Le galion de Manille disparut en 1815, lorsque la guerre d'indépendance du Mexique mit un point final au commerce transitant par le Mexique.

  • 1917 - William Lytle Schurz.- The Manila Galleon and California, The Southwestern Historical Quarterly, Vol. 21, No. 2 (Oct., 1917), pp. 107-126, Texas State Historical Association, Page Count: 20 Jstor, Internet Archive
  • 1918 - William Lytle Schurz.- Acapulco and the Manila Galleon, The Southwestern Historical Quarterly, Volume 22, July 1, 1918, JSTOR, Internet Archive
  • 1918 - William Lytle Schurz.- Mexico, Peru, and the Manila Galleon, The Hispanic American Historical Review, Volume 1, No. 4, Nov., 1918, pp. 389-402, Duke University Press, DOI: 10.2307/2505890, Jstor, Internet Archive, Page Count: 14
  • 1939 - William Lytle Schurz.- The Manila Galleon, New York: E. P. Dutton, 1939
  • 1939 - Roland Dennis Hussey.- Reviewed Work: The Manila Galleon. by William Lytle Schurz, The Hispanic American Historical Review 19 (3), Duke University Press: 324–26, 1939, doi:10.2307/2507263.
  • 1951 - Pierre Chaunu.- Le galion de Manille [Grandeur et décadence d'une route de la soie]. In: Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 6ᵉ année, N. 4, 1951. pp. 447-462, DOI : 10.3406/ahess.1951.1995, http://www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1951_num_6_4_1995
  • 2000 - Hecht, Johanna. "The Manila Galleon Trade (1565–1815)". In Heilbrunn Timeline of Art History. New York: The Metropolitan Museum of Art, 2000–. http://www.metmuseum.org/toah/hd/mgtr/hd_mgtr.htm (October 2003)

Histoires connectées : Sanjay Subrahmanyam[modifier | modifier le wikicode]

Open Edition 
Référence électronique du chapitre
  • SUBRAHMANYAM, Sanjay. Aux origines de l’histoire globale : Leçon inaugurale prononcée le jeudi 28 novembre 2013 In : Aux origines de l’histoire globale : Leçon inaugurale prononcée le jeudi 28 novembre 2013 [en ligne]. Paris : Collège de France, 2014 (généré le 27 novembre 2015). Disponible sur Internet : <http://books.openedition.org/cdf/3606>. ISBN : 9782722603332.
Open Edition 
Référence électronique du livre
  • SUBRAHMANYAM, Sanjay. Aux origines de l’histoire globale : Leçon inaugurale prononcée le jeudi 28 novembre 2013. Nouvelle édition [en ligne]. Paris : Collège de France, 2014 (généré le 27 novembre 2015). Disponible sur Internet : <http://books.openedition.org/cdf/3599>. ISBN : 9782722603332.
  • Damiano Matasci, « Sanjay Subrahmanyam, Aux origines de l’histoire globale », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2014, mis en ligne le 07 juillet 2014, consulté le 27 novembre 2015. URL : http://lectures.revues.org/15108

XVIIe siècle[modifier | modifier le wikicode]

1606 - Nova Blaeu
Planisphère de Johannes de Ram (1648–1693)
Blaeu.- Theatrvm Orbis Terrarum, 1645
Johannes Blaeu.- Nova et Accuratissima Terrarum Orbis Tabula, 1664

XVIIe siècle

Olivier Grenouilleau.- Traites négrières (Gallimard, 2004)

Crises & Révolutions au XVIIe siècle : les littératures du déclin[modifier | modifier le wikicode]

  • XVIIe siècle : Cf. Sanjay Subrahmanyam.- Penser le monde au XVIIᵉ siècle : une histoire imparfaite, 02 décembre 2013 10:00 Cours Amphithéâtre Guillaume Budé - Marcelin Berthelot.
    • Eric Hawsborn
    • Abu al-Hasan Ali (izz al-Din ibn al-Athir) historien arabe1 sunnite (né en 1160 à Cizre, mort en 1233 à Mossoul). Son œuvre principale est Al-Kamil fi al-Tarikh (La Perfection des histoires, ca. 1231), considérée comme l'un des plus importants livres d'histoire du monde musulman.
    • Roland Émile Mousnier (7 septembre 1907 à Paris - 9 février 1993 à Draveil, Essonne) est un historien français, spécialiste du XVIIe siècle en France et des études comparatives entre les civilisations, WorldCat. inauthor:"Roland Mousnier" Google
      • Roland Mousnier.- Les Hiérarchies sociales de 1450 à nos jours, 1969.
      • Roland Mousnier, ‎Denis Huisman.- L'Art de la dissertation historique, 1965
    • Robert Mentet de Salmonet.- Histoire des troubles de la Grande Bretagne contenant , Paris, 1649, Echelle mondiale des mouvements dits "troubles", OCLC : 457667406, [1], Internet Archives, Google Books.
    • Manifeste anglois adressé aux Reformez de France sur les troubles et division de ce temps (Londres 1er février 1622), Publication : Londres : G Bichopt, 1622, (notice BnF no FRBNF37305156z), Bibliothèque municipale de Lyon, FC159-09
    • Déclin des empires ibériques : Pierre Chaunu, Fernand Braudel.- La Méditerranée

Crises & Révolutions au XVIIe siècle : De la comparaison à la connexion[modifier | modifier le wikicode]

  • XVIIe siècle : Cf. Sanjay Subrahmanyam.- Penser le monde au XVIIᵉ siècle : une histoire imparfaite, 09 décembre 2013 10:00, Cours : De la comparaison à la connexion, Amphithéâtre Guillaume Budé - Marcelin Berthelot.

On peut bâtir une analyse sur la circulation monétaire et les échanges culturels ou sur les innovations dans les technologies militaires. Ces dernières sont loin d’être centrées en Europe occidentale.

  • The colombian exchange,
  • Jared Diamons.- Guns, Germs and Steel, fr.De l'inégalité dans les sociétés

Le tabac :

  • Lettre du collège de France, 2010, [https://lettre-cdf.revues.org/278 Genèse d'une épidémie.
  • Marc Kirsch.- Génèse d’une épidémie, La lettre du Collège de France [En ligne], Hors-série 3 | 2010, mis en ligne le 24 juin 2010, consulté le 20 novembre 2015.
  • Garcia da Orta; Nicolás Monardes; Charles de L' Écluse; Antoine Colin.- Histoire des drogues, espiceries et de certains médicamens simples qui naissent ès Indes : et en l'Amérique, ceste matière comprise en six livres [de Garcie Du Jardin, Christophle de La Coste, Prosper Alpin et Nicolas Monard] dont il y en a cinq tirés du latin de Charles de L'Escluse, et l'histoire du baulme [de Prosper Alpin] adjoustée de nouveau... Le tout fidellement translaté en françois par Antoine Colin..., 1Lyon : J. Pillehotte, 1602 (notice BnF no FRBNF334184372), 1619 (notice BnF no FRBNF30961578q).
  • Pour ce qui concerne le climat, voir aussi cours précédent

La circulation monétaire ou marché global de l'argent. Les mines de Potosi se développe avec les évolutions de la navigation dans le Pacifique : découverte de routes très au nord d'où la grande quantité d'épaves au large de la Californie.

Les importations chinoises au XVIIe siècle et les mines japonaises peut-être plus importantes que les mines de Potosi :

  • Mine d’argent d'Iwami Ginzan et son paysage culturel
  • Geoffrey Parker.- Global Crisis: War, Climate and Catastrophe in the Seventeenth Century, Yale University Press, 15 mars 2013 - 672 pages.
  • Geoffrey Parker.- The Military Revolution: Military Innovation and the Rise of the West, 1500-1800, Google Books : Modèle de diffusion. Changements dans les technologies militaires au XVIe siècle.
  • Jack A. Goldstone.- Revolution and Rebellion in the Early Modern World, University of California Press, 1991, ISBN 0-520-91375-2, 9780520913752.
  • Braudel : Découverte des Amériques et circulation monétaire. Découverte de nouvelles techniques à partir de 1570 (venues de Chine ?)
  • Hamilton (non marxiste)

Crises & Révolutions au XVIIe siècle : Histoire générale de la première modernité[modifier | modifier le wikicode]

1621 - Willem Baeu.- Americæ Blaeu
Albert Eckhout
Frans Post
  • XVIIe siècle : Cf. Sanjay Subrahmanyam.- Penser le monde au XVIIᵉ siècle : une histoire imparfaite, 09 décembre 2013 10:00, Cours : Histoire générale de la première modernité, 1. Peindre l'empire hollandais au XVIIe siècle, Amphithéâtre Guillaume Budé - Marcelin Berthelot.

Images de la colonisation hollandaise du Brésil. A la fin de cette première colonisation, la famille Bologne viendra s'installer en Guadeloupe et fonder les rhum Bologne.

XVIIIe siècle[modifier | modifier le wikicode]

XVIIIe siècle

XIXe siècle[modifier | modifier le wikicode]

XIXe siècle

  • Adriano Balbi, 1782-1848, Essai statistique sur le Royaumme de Portugal et d'Algarve, comparé aux autres états de l'Europe : et suivi d'un coup d'oeil sur l'État actuel des sciences, des lettres et des beaux-arts parmi les portugais des deux hémishéres, vol. 2 volumes, Paris, Reych Gravier, libraire, 1822 [lire en ligne] [présentation en ligne] 
  • Frédéric Bastiat, Harmonies économiques, Bruxelles, 1850 [lire en ligne], p. "La science politique consiste à discerner ce qui doit être ou ce qui ne doit pas être dans les attributions de l'État, et, pour faire ce grand départ, il ne faut pas perdre de vue que l'État agit toujours par l'intermédiaire de la force. Il impose tout à la fois et les services qu’il rend et les services qu’il se fait payer en retour, sous le nom de contributions", pp.17-18. 
Emir & dignitaires égyptiens

1884 en littérature - Jean Thenaud (14..-154.), Charles Schefer (1820-1898), Éditeur scientifique.- Le voyage d'Outremer, Recueil de voyages et de documents pour servir à l'histoire de la géographie depuis le XIIIe jusqu'à la fin du XVIe siècle. Comprend : Introduction, Jean Thenaud (Gardien du couvent des Cordeliers d'Angoulême).- Le voyage itinéraire de frère Jehan Thenaud ou Le Voyage D'Outremer (Égypte, Mont Sinay, Palestine), 1512 ; Pagani, Zaccaria.- Relation de l'ambassade de Domenico Trevisan auprès du soudan d'Égypte, 1512 ; Un appendice contient Jean Le Maire de Belges (1473-1524?) .- Traicté intitulé De la différence des scismes et des concilles de l'Église, (extraits), avec la vraye histoire du prince Syach Ysmail et le Sauf-conduit que le Souldan baille aux François pour fréquenter en la Terre Saincte, MVCXI, suivi des Instructions données à Domenico Trevisan et de 3 lettres relatives aux négociations entre Venise et le Sultan, Tables alphabétique des noms de personnes & de lieux, Errata, Ernest Leroux, Paris, 1884. Lire en ligne, Internet Archive.


1891 en littérature - Henri Cordier, Odorico, Jean de Langhe.- Les voyages en Asie au XIVe sièclee du bienheureux frère Odoric de Pordenone in Recueil de voyages et de documents pour servir à l'histoire de la géographie depuis le XIIIe jusqu'à la fin du XVIe siècle, E. Leroux.

XXe siècle[modifier | modifier le wikicode]

1926
1931
  • Jean-Noël Biraben, L’évolution du nombre des hommes : Graphique depuis 65 000 ans, p.3, France, Population et Sociétés n°394, pp.1-4 

XXIe siècle[modifier | modifier le wikicode]




Notes & Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. {{Citation bloc|Les Lumières)Les Lumières, est mouvement intellectuel valorisant le savoir au dessus d'autres rapports humains, né au milieu du XVIIIe siècle|fr.Wikipédia.
  2. Disponible sur Google Livres
  3. Thomas Gomez, « Conquête, violence et droit dans le monde hispanique aux XVe et XVIe siècles », Littératures classiques et Cairn.info,‎ nil (ISSN 0992-5279, DOI 10.3917/LICLA.073.0017, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  4. Creator Omnium
  5. soumission
  6. Extrait de Economic diagram
  7. L'auteur utilise généralement le sens 4. du Wikitionnaire : "Exemption de charges, d'impôts, de quelque droit onéreux" par convention ou traité de commerce. Le terme est aussi utilisé dans le sens "Action de s'affranchir, de se libérer" de l’article Affranchissement du dictionnaire Cnrtl.fr ; "concilier la raison et la religion, affranchir l'esprit des obsessions du doute, saisir et proclamer la certitude" dont l'acteur est un individu ou un groupe d'individu qui s'oppose à des us et coutumes, des lois et des règles devenues arbitraires : ce qui relève d'une adaptation aux technologies, du culturel et du politique.
  8. Jean-Marie Pardessus.- Tableau du commerce antérieurement à la découverte de l'Amérique, 1834, Introduction, p. CV.
  9. 1757 : Bataille de Leuthen, plus grande victoire de Frédéric II sur l'Autriche durant la guerre de Sept Ans.
  10. The Tradition of Free Trade, Routledge, 2004
  11. Guy Richard, Marie-Sybille de Vienne, Jean-Pierre Fichou et Bernard Fouques, Ailleurs, l'herbe est plus verte : Histoire des migrations dans le monde, Paris, Condé-sur-Noireau, Arléa, Corlet, 1996, 340 p. (ISBN 2-85480-896-7) (OCLC 36590503) (DNB 366914264) [présentation en ligne] 
  12. (notice BnF no FRBNF30390537g), Modèle:Google.
  13. José Cretella Júnior.— Curso de Direito Romano : o direito romano e o direito civil brasileiro, 24e édition, Rio de Janeiro, Forense, 2001. <a href="http://www.lexml.gov.br/urn/urn:lex:br:rede.virtual.bibliotecas:livro:1968;000014523">Curso de direito romano</a>. Lire en ligne.
  14. La vie des esclaves.
  15. Agostinho Marques Perdigão Malheiro.- A escravidão no Brasil, ensaio histórico-jurídico-social, 1866 - ‎Lire sir IA.
  16. * Raymond Verdier (dir.), Jean Carbonnier : L’homme et l’œuvre, Nanterre, Presses universitaires de Paris Ouest, 2012 (ISBN 9782821851139) (DNB 425653911) [lire en ligne], p. (notice BnF no FRBNF425653911) 
  17. souveraineté : autorité suprême. CNRTL
  18. Encyclopédie de Diderot et d'Alembert (loi)
    Art. 6. - La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents. (Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789, Conseil-constitutionnel.fr
  19. Adam Smith (1723-1790), Germain Garnier, traducteur, Blanqui Adolphe, traducteur et Jean-Baptiste Say (1767-1832), Annotateur, Des colonies : in Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations, livre IV, chap. VII, (première édition en 1776), Paris, Guillaumin, 1843 (DNB 31377302p) [[Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations/Livre 4/7 lire en ligne]] 
    — Bibliographie :
  20. Jean-François Niort, Le Code noir. Idées reçues sur un texte symbolique, Paris, Le Cavalier Bleu, 2015
  21. Jean Carbonnier (1908-2003), Flexible droit. Pour une sociologie du droit sans rigueur, Paris, LGDJ, 1969, 279 p. (ISBN 978-2275020082) (DNB 329405352)  Cf. Niort.- Idées reçues & De l’homo civilis à l’homo servilis ; Florence Gauthier.-Compte rendu de lecture.
  22. * 1802, rétablissement de l'esclavage dans les colonies françaises : aux origines d'Haïti : ruptures et continuités de la politique coloniale française, 1800-1830, Paris, Maisonneuve & Larose, 2003 (ISBN 2-7068-1692-9) (DNB 38981637x) [[Modèle:Google présentation en ligne]], p. Actes du colloque international tenu à l'Université de Paris VIII les 20, 21 et 22 juin 2002, organisé par l'Association pour l'étude de la colonisation européenne et placé sous le patronage du programme La route de l'esclave de l'UNESCO 
  23. Search.bl.uk ; (John Bulwer), fl. 1648-1654 - State Library of New South Wales. Accès limité
  24. Voir Stora Elie (1937), Un médecin au XVIIe siècle : François Bernier (1620-1688), Paris, Librairie médicale Marcel Vigne.". Anatomie impertinente: in Alain Froment.- Le corps humain et l’évolution, Odile Jacob, 5 avril 2013 - 288 pages