Recherche:Imagine un monde/Présentation de la recherche

Une page de Wikiversité, la communauté pédagogique libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


UCLouvain logo.svg
Laboratoire d'anthropologie prospective


Qr code imagine un monde.svg


IMAGINE UN MONDE
Quand le mouvement social WIKIMÉDIA nous invite à repenser la société globale et numérique


Thèse de doctorat en sciences politiques et sociales
Lionel Scheepmans

Version 0.2 mai 2022


Promoteur
Olivier Servais

Comité d’accompagnement
Pierre-Joseph Laurent
Christophe Lazaro
Emmanuel Wathelet

Composition du jury
Jacinthe Mazzocchetti
Vincent Berry
Alexandre Hoquet
Suzanne Kieffer
Pierre-Joseph Laurent
Olivier Servais


CC-BY-SA.svg


Résumé

Dans l’ombre du projet Wikipédia et depuis un peu plus de vingt-et-un ans déjà, s’est développé un mouvement social pratiquement inconnu que l'on nomme Wikimédia. Sa vision du futur est celle d' « un monde dans lequel chaque être humain peut librement prendre part au partage de la totalité des connaissances ». Responsable de près d’un millier de sites web dont Wikipédia et rassemblant plusieurs centaines de groupes et d’associations réparties dans le monde, ce mouvement est aujourd'hui le seul acteur à but non lucratif du top 50 des sites Web les plus fréquentés au monde. Un simple fait qui à lui seul permet d'affirmer que Wikimédia représente la face la plus visible d'une contre-culture héritée des pionniers du Net et du mouvement des logiciels libres, opposée à la marchandisation du monde au profit d'une poignée d'acteurs politiques et économiques.

Pour appréhender ce mouvement, cette recherche s'inscrit dans le courant une anthropologie prospective, propice à l'observation participante de longue durée, la fouille laborieuse de l'espace Web et la production d'analyses ethnographiques détaillées. À sa lecture, on y découvre toute la complexité d'une organisation apparue au sein de cette partie de l'« écoumène numérique » que constitue l'espace Web. Dans cet espace, tout comme dans la partie hors ligne du mouvement, des millions d'acteurs font ainsi face à de nombreuses tensions entre bénévolat et salariat, partage et dons, liberté et contrôle, consensus et élections, égalité et hiérarchie, au sein d'une gestion économique, technique, politique et épistémologique, tout à fait originale. Tellement originale en fait, que sa simple observation suffit à remettre en cause certains dogmes pourtant bien établis qui nous empêchent d'imaginer le monde librement.

Remerciements

Étant sujet à une certaine dysorthographie, je débute donc ces remerciements avec une pensée amicale envers toutes les personnes qui ont pris le temps de corriger l'orthographe de mes écrits. Dans cette même optique, je salue aussi au passage tous celles et ceux qui ont contribué à la production et au partage de correcteurs automatiques libres. J'en utilise effectivement trois différents de telle sorte à minimiser autant que possible le travail de mes relecteurs. Le premier est le correcteur natif de mon navigateur, le second est LanguageTool que j'ai utilisé dans sa version gratuite et le dernier, qui m'est apparu de loin comme le plus complet, est Grammalecte, un logiciel libre que l'on peut installer aussi bien sur Firefox que LibreOffice.

Au-delà de la forme, il me faut à présent remercier toutes les personnes qui m'auront assisté, corrigé, motivé, ou soutenu d'une manière ou d'une autre, au cours de la réalisation de ce travail de recherche. Je pense bien sûr à toute la communauté Wikimédia que je considère être la coautrice de ce travail, mais aussi aux membres du laboratoire d'anthropologie prospective, de ma famille et de mon entourage. Rien qu'au niveau de la communauté Wikimédia, c'est à coup sûr plus d'une centaine de personnes qui m'ont apporté leur aide, tant au niveau de l'amélioration de la forme de mon travail, lors de corrections discrètes et ponctuelles, qu'au niveau du fond, lors de nombreux échanges réalisés à de nombreuses occasions et dans de nombreux espace de discussion.

Plutôt que de parcourir des centaines de pages Web, pour y récolter les noms ou les pseudonymes de toutes ces personnes, et finalement en oublier certaines, je préfère donc rester équitable envers tous, en m'abstenant ici de citer qui que ce soit. Au lieu de cela, je trouve qu'il est préférable finalement de remercier tous les bénévoles du monde entier. C'est-à-dire toutes ces belles personnes que l'on retrouve dans le mouvement Wikimédia, mais aussi dans d'autres mouvements ou organisations, dans les familles, des groupes d'ami·e·s ou d'inconnus, et finalement en chacun d'entre nous, lorsque l'on partage ce que l'on a de manière bienveillante. Car au bout du compte, qu'il s’agisse de toute la consécration d'une vie ou d'un simple sourire, ce sont toutes ces actions bénévoles qui rendre notre monde plus beau. Ne l'oublions jamais.

Avant-propos

Ce travail de recherche se destine à être lu sur support papier, au format numérique ou directement départ d'un site Wiki où il fut initialement écrit. Dans l'idée d'augmenter les capacités des versions imprimées, des Codes QR lisibles au départ d'un smartphone, d'une tablette ou autres types d'appareils mobiles connectés, sont placés tout au long de l'ouvrage. Ces codes ont pour but d'accéder à des fichiers audios ou vidéos qu'il serait impossible d'imprimer., mais aussi à des pages Web mises à jour qui comprennent les images en couleur que l'on peut agrandir ainsi que de nombreux hyperliens qui permettent l'accès à d'autres contenus accessibles via le Net.

Pour ne pas encombrer les versions papier avec la présence d'hyperliens inutiles, tout en permettant de faire une économie de papier, les notes et références, expressément escamotables avant impression au niveau des pages Web, sont alors accessibles au départ de QR codes. Grâce aux indices de renvoi présents dans le texte imprimé, il est alors facile de consulter, via son smart phone ou tout autre appareil connecté, les notes et références habituellement situé en bas de page et qui auront pour avantage en format numérique de contenir de multiples hyperliens actifs.

Qr code discussion imagine un monde.svg

Produire un travail de recherche sur un Wiki permet ensuite d'offrir à ses lecteurs la possibilité de commenter son contenu, de poser d'éventuelles questions, ou encore de signaler certaines erreurs sur des pages de discussions spécialement conçues à cet effet. Il suffit pour cela d'utiliser le QR Code repris ci-contre, pour ensuite modifier la page sans même devoir créer un compte utilisateur. Il suffit d’indiquer le titre d'un nouveau message dans le cadre [Démarrer un nouveau sujet], écrire son contenu dans un autre cadre situé juste en dessous et cliquer sur le bouton [Ajouter un sujet de manière anonyme].

Qr code Listen to Wikipedia.svg

Pour les personnes qui voudraient profiter d'un fond sonore agréable et originale durant leur lecture, ce nouveau QR code, repris ci-contre, permet alors d'accéder à une page web paramétrable, qui diffuse une musique mélodieuse composée de sons spécifiques à chaque modification apportée à un projet Wikimédia et à chaque création d'un nouveau compte utilisateur. Cette ambiance sonore relaxante constitue ainsi une dernière dimension immersive à cet ouvrage augmenté de contenu audio-visuel et d'hyperliens actifs qui ne vous reste plus qu'à découvrir.



Sommaire

Première partie : Le mouvement Wikimédia - Derrière la planète Wikipédia se cache toute une galaxie

Chapitre 1 : Wikipédia n’est pas Wikimédia

Chapitre 2 : Histoire et préhistoire d'un mouvement mondial et numérique

  1. L’écoumène numérique
  2. Le village et la ville électronumérique
  3. L'espace numérique Wikimédia
  4. Les logiciels libres
  5. Le réseau mondial Internet
  6. L’espace web
  7. Les navigateurs web
  8. Les licences libres
  9. Les Wikis
  10. L’encyclopédie libre et universelle
  11. Les projets frères de Wikipédia
  12. La naissance du mouvement Wikimédia
  13. La création des organismes affiliés
  14. L’héritage d’une révolution culturelle

Chapitre 3 : Cosmographie du mouvement Wikimédia

  1. Introduction à l’espace numérique du mouvement
  2. Les projets de partage de la connaissance
  3. Les projets de gouvernance, d’aide et de coordination
  4. Les projets de gestion technique
  5. Les espaces de communication et d’information
  6. Introduction à l’espace hors ligne du mouvement
  7. La Fondation Wikimédia
  8. Le conseil d’administration
  9. Les comités et groupes de travail
  10. Les associations nationales
  11. Les groupes d’utilisateurs
  12. Les organisations thématiques et futurs hubs
  13. Les projets d’assistances
  14. Les cycles de conférences et espaces de rencontres
  15. Les partenariats externes
  16. Une complexité saine
  17. Une recherche d'équité dans le partage de la connaissance

Deuxième partie : La révolution Wikimédia - Quand un mouvement social nous aide à comprendre le monde global et numérique

Chapitre 4 : Les acteurs et parties prenantes du mouvement Wikimédia

  1. Les lecteurs du contenu Wikimédia
  2. Premiers pas en qualité d'éditeur
  3. Les éditeurs sans compte utilisateur
  4. Utilisation d'un compte sous pseudonyme
  5. Répartition des éditeurs par projet
  6. Répartition des éditeurs dans le monde
  7. Les déséquilibres sociologiques
  8. Motivations des éditeurs
  9. Départ, migration et diaspora
  10. Participation hors ligne
  11. Satisfaction et déboire du bénévolat hors ligne
  12. Témoignages et motivations de bénévoles hors ligne
  13. Le personnel rémunéré
  14. Les développeurs
  15. Distinction entre groupes, communautés et mouvement
  16. Les frontières du mouvement
  17. Les passagers clandestins et extractivistes du savoir
  18. La pertinence du volontariat face à la faillite de l'emploi

Chapitre 5 : Essor et dérive de l'économie Wikimédia

  1. L'arrivée de Wikipédia sur le marché des encyclopédies
  2. Les autres projets Wikimédia comme acteurs économiques
  3. Une résistance à l'encontre de la publicité
  4. La croissance budgétaire de la Fondation Wikimédia
  5. Le financement du mouvement
  6. Répartition géographique des dons et subsides
  7. La stagnation du nombre de contributeurs dans les projets
  8. Le don comme antichambre du marché
  9. Le début d'un commerce
  10. Une perversion du partage et des biens non rivaux
  11. Du don inconditionnel au concours et subsides contraignants
  12. La dérive de la mission Wikimédia
  13. La question de l'argent par rapport au mouvement
  14. L'importance du copyleft dans la mutation du marché numérique
  15. Un mouvement tiraillé entre marché et partage

Chapitre 6 : La maitrise des enjeux du Web par le mouvement Wikimédia

  1. L'évolution technologique de Wikimédia
  2. Le contrôle de la technologie par les utilisateurs
  3. Le respect de la vie privée
  4. Les conséquences de l'anonymat
  5. Les fonctions d'archivage et outils de surveillance
  6. La maîtrise d'une vigilance participative
  7. La répartition des outils techniques par groupes utilisateurs
  8. Illustration de l'usage de certains outils techniques
  9. L'aide à l'édition et son paradoxal effet d'exclusion
  10. La pandémie de Covid-19 et l'externalisation des outils de communication
  11. Écologie numérique et désintérêt du support papier
  12. Les dangers d'une infrastructure numérique centralisée
  13. Un nouvel appel à sortir des logiques du marché et de l'emploi

Troisième partie : L'imaginaire Wikimédia - Quand un mouvement social global et numérique imagine un monde

Chapitre 7 : L'innovation politique Wikimédia

  1. Évolution de la gestion politique de Wikimédia
  2. Une autonomie face aux instances étatiques
  3. La croissance du militantisme
  4. Une résistance aux opinions externes
  5. L'impasse épistémique du mouvement Wikimédia
  6. L'Étatisation comme principe de gestion de l'autorité dans les projets
  7. Les rapports de pouvoir entre la Fondation et la communauté Wikimédia
  8. La stratégie du mouvement comme processus participatif
  9. La venue d'un code de conduite, d'une charte et d'un conseil mondial
  10. La rudesse et le harcèlement au sein des projets
  11. Le conflit culturel entre bénévoles en ligne et salariés hors ligne
  12. Wikimédia vu comme confédération plurinationale et multilingue
  13. La wikicratie comme nouveau régime politique Wikimédia

Chapitre 8 : Wikimédia comme source d'inspiration méthodologique

  1. Une étude holistique non exhaustive, mais sans fin
  2. Un terrain d'anthropologie numérique et une population peu homogène
  3. Une écriture authentifiable au service d'une lecture immersive
  4. Un traitement qualitatif du big data
  5. Un travail de recherche dialogique
  6. Une pratique ethnographique récursive
  7. Une induction qualitative basée sur les faits aussi bien que la parole
  8. Un terrain propice à l'auto-ethnographique
  9. Un questionnement progressif et une ignorance de départ
  10. Une inspiration en provenance des projets Wikimédia
  11. Plaidoirie en faveur d'une science démocratique

Chapitre 9 : Quand Wikimédia imagine un monde

Bibliographie

Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, «  », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.