Mallette pedagogique Enfants Intellectuellement Precoces-Pour toute la classe-Astuces et Outils divers

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Temps de lecture : 3mn

Des outils dans la classe[modifier | modifier le wikicode]

Différencier les parcours[modifier | modifier le wikicode]

Afin de proposer à tous les élèves d'évoluer à leur rythme, des manuels scolaires proposent des parcours différenciés :

Les enseignants peuvent également fonctionner avec des ceintures de compétences (voir ci-dessous "lisibilité aux progrès").

Donner de la lisibilité aux progrès[modifier | modifier le wikicode]

Il est essentiel, pour les EIP, mais aussi pour l'ensemble des élèves, de constater leurs progrès. Ce constat valorisant peut alors les motiver à poursuivre voire à amplifier leurs efforts.

Certaines techniques d'évaluation permettent de mettre en lumière les progrès des élèves :

Valoriser le travail réalisé[modifier | modifier le wikicode]

Il est nécessaire de valoriser les efforts fournis par les élèves EIP, notamment lorsqu'il s'agit d'un travail complémentaire.

Il serait intéressant pour tous les élèves,

  • d’instituer des moments de présentation qui permettent aux élèves de présenter un travail, une lecture aux autres. Ce temps d'échange et de mise en lumière valorise le travail fourni, motive les autres, leur donne des idées, EIP ou pas.
  • de publier le travail, par le biais d'expositions, de lectures aux autres classes, de publication dans un journal ou un blog.

Pédagogies et EIP[modifier | modifier le wikicode]

Pédagogies alternatives[modifier | modifier le wikicode]

Certaines formes de pédagogies, en permettant aux élèves de travailler différemment, parviennent à combler les besoins des élèves EIP, mais correspondent également à la plupart des groupes classes. Attention toutefois à être bien conscient que changer sa pratique exige parfois un changement de posture professionnelle, voire une remise en question forte de sa manière d'enseigner.

Parmi ces pédagogies, nous pouvons citer :

  • La PMEV, qui fait la part belle à la métacognition et correspond ainsi au besoin d'explicitation des EIP.
  • Les pédagogies coopératives, qui permettent aux EIP de trouver leur place au sein du groupe
  • La pédagogie Freinet et la pédagogie institutionnelle, qui collent au plus près aux projets personnels des élèves, valorisent pleinement le travail personnel et mettent du sens sur les apprentissages.
  • La classe inversée, qui permet aux EIP de commencer, comme ils le font régulièrement, par la leçon et l'explicitation des objectifs, puis d'explorer le "comment on fait". Ainsi, le sens est mis à l'honneur.

Tutorat[modifier | modifier le wikicode]

Le tutorat revêt différents objectifs :

  • valoriser l'implication des élèves EIP et leurs connaissances
  • permettre aux EIP de travailler sur la métacognition : comment font-ils pour parvenir au résultat ? ...
  • asseoir, pour chaque élève tuteur, ses connaissances en les explicitant

Cependant, en mettant en place le tutorat dans sa classe, il faut veiller à cadrer la mise en place et les modalités de travail, pour anticiper les débordements éventuels. Il faut donc le mettre en place avec certaines précautions.

Le tutorat, cela s'apprend. Pour cela, établir une méthodologie cadrante et structurée est très important voir le brevet du tuteur et son contrat et autre exemple de contrat de tuteur .

Télécharger la fiche en cliquant sur l'image, puis sur la flèche "télécharger" en bas à droite)

Organisation pour la classe[modifier | modifier le wikicode]

Codage de la prise de parole[modifier | modifier le wikicode]

Certains EIP ont tendance à monopoliser la parole, ou avoir besoin de l'attention de l'adulte.

En mettant en place un codage gestuel (voir ici) "je t'ai vu" "je viens te voir dans cinq minutes"... On peut s'adresser aux élèves de façon non verbale, sans perturber la concentration de l'ensemble de la classe.

Outil Prise De Parole.jpg

Méthode des “tickets de question et de réponse”[modifier | modifier le wikicode]

Les élèves ont un ticket pour poser une question (ou deux ou trois). Cela permet de leur apprendre à différer leur parole, et faire un choix dans ce qu’ils veulent demander, ce qui est plus important pour eux.

Il en va de même pour les réponses.

Cette façon de gérer la parole permet de garantir que les grands parleurs ne phagocytent pas le temps de parole, et laisser de la place aux plus timides. Cela permet aussi de ne pas laisser les EIP aller trop loin dans leurs questionnements tout en laissant de la place au déroulement du cours.

Les déplacements dans la classe[modifier | modifier le wikicode]

Régulé de façon cadrée, le déplacement peut être une respiration entre deux activités cognitives intenses, d'où l'intérêt de concevoir un système de fonctionnement où il est toléré. Outre le fait que le déplacement répond aux besoins kinesthésiques des EIP, il permet à tout un chacun de se dégourdir les jambes, avant de se relancer de plus belle dans le travail.

Prise en compte de la spécificité des élèves[modifier | modifier le wikicode]

La méthodologie au service de tous :[modifier | modifier le wikicode]

  • Conseiller aux élèves, pour ordonner leur pensée, de cocher les étapes au fur et à mesure qu’ils avancent dans le travail, cela permet de ne rien oublier et d’acquérir la méthodologie nécessaire
  • Comment apprendre les leçons
  • Comment faire des exposés (lien ici)

Mettre en valeur toutes les formes d'intelligence[modifier | modifier le wikicode]

Il est intéressant de mettre en place des activités faisant appel à des intelligences multiples.

Tous les élèves alors sont concernés, et en particulier les élèves qui ne trouvent pas leur compte dans les méthodes visuelles et auditives.

< Précédent| Suivant >