Leçons de niveau 12

Union européenne, dynamiques de développement des territoires/Exercices/Analyses de document

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Analyses de document
Image logo représentative de la faculté
Exercices no2
Leçon : Union européenne, dynamiques de développement des territoires

Ces exercices sont de niveau 12.

Exo préc. :Sujets de compositions
Exo suiv. :Croquis et schémas
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Exercice : Analyses de document
Union européenne, dynamiques de développement des territoires/Exercices/Analyses de document
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.



Examen (Navy-wide E-6) à bord de l’USS Makin Island (LHD-8) en 2011.

L’analyse de documents est, avec la réalisation d'un croquis ou d'un schéma, l'exercice prévu pour la seconde partie de l'épreuve écrite d'histoire et de géographie du bac à partir de la session 2012 (l'épreuve anticipée en première S) et de la session 2013 (en terminale ES et L).

Définition de l'épreuve[modifier | modifier le wikicode]

« L'exercice d’analyse de document(s), en histoire comme en géographie, comporte un titre, un ou deux documents qui peuvent être de nature diverse et des notes explicatives si nécessaire. Il est accompagné d'une consigne visant à orienter l'analyse du ou des documents.

Cette analyse doit permettre au candidat de faire la preuve de sa capacité à comprendre le contenu, l'apport et la portée du ou des document(s) proposé(s). En histoire lorsqu’un document est proposé, il s'agit de :

  • dégager le sens général du document en relation avec la question historique à laquelle il se rapporte ;
  • de montrer l’intérêt et les limites éventuelles du document pour la compréhension de cette question historique.

Lorsque deux documents sont proposés, on attend du candidat qu’il dégage le sens général de chacun des documents en relation avec la question historique à laquelle il se rapporte puis qu’il les mette en relation en montrant l’intérêt de cette confrontation »[1].

Lors de cet exercice, l'élève doit faire la preuve de sa capacité à comprendre le contenu, l'apport et la portée du ou des document(s) proposé(s). Peuvent ainsi être proposé à l'analyse : un texte, une affiche, une photographie, un croquis ou un schéma.

Même si aucun document officiel le précise, on peut attendre d'une analyse qu'elle compte d’abord une introduction présentant le(s) document(s), ensuite un développement structuré en deux ou trois parties correspondants aux idées principales du/des document(s), enfin une conclusion apportant un regard critique sur les apports du(des) document(s). Il s'agit de faire une analyse (une explication), le danger est donc soit de faire de la paraphrase (reprendre le texte en le reformulant, le plus souvent en moins bien), soit de faire une récitation du cours (qui serait hors-sujet : il faut analyser le document). Il faut analyser le document, tout le document et rien que le document.

Rappel de la méthode à partir d'un exemple : analyse du discours de Truman en 1949.

Rappel de la méthode de l'analyse de doc(s).

Notation par le correcteur[modifier | modifier le wikicode]

Au bac, si la notation de la copie est, selon les textes officiels, globale[1], il est conseillé d'affecter à l'exercice d'analyse de document cinq points sur les vingt de l'épreuve. La consigne « doit amener l'élève à :

  • identifier le document ;
  • éclairer/préciser/expliciter son contenu ;
  • permettre la confrontation entre documents, le cas échéant ;
  • faire preuve de distance critique à son égard.

Théoriquement, si le commentaire comporte tous ces aspects, la copie reçoit cinq points sur cinq »[2].

Le correcteur a toute latitude pour retirer des points à cause des erreurs d'orthographe, de grammaire ou de syntaxe. Une expression de qualité (une calligraphie soignée, un vocabulaire pertinent et un style élégant) est toujours valorisée.

Les territoires de l'Union européenne[modifier | modifier le wikicode]

Sujet ?[modifier | modifier le wikicode]

Sujet ?[modifier | modifier le wikicode]

Les territoires ultramarins de l'UE[modifier | modifier le wikicode]

Groenland[modifier | modifier le wikicode]

Image logo
Annale de sujet d'examen
Cet exercice est tombé au centre d'examen de Washington lors de l'épreuve anticipée du bac le 5 juin 2012[3].
Consigne : à partir de vos connaissances et du document, montrez que le Groenland est un espace révélateur des enjeux des territoires ultramarins de l'Union européenne.



Source : www.eeas.europa.eu, consulté en septembre 2011[4]

Le texte est tiré du site de la Commission européenne, avec deux passages supprimés :

Le 25 novembre 2008, les habitants du Groenland se sont prononcés en faveur d'une autonomie élargie. La loi sur l'autogestion (selvstyre) devrait entrer en vigueur le 21 juin 2009, trente ans après les premières mesures prises pour donner au Groenland une plus grande autonomie vis-à-vis du Danemark, à savoir l’introduction du gouvernement local. Le Premier ministre danois s'est félicité de ce résultat. Le parlement danois devrait adopter la loi sur l'autogestion en février 2009. Le passage à l'autogestion ne remet pas en question les dispositions constitutionnelles existant entre le Danemark et le Groenland, car le nouveau régime sera placé «dans le cadre de l'unité existante du royaume» et ancré dans le socle constitutionnel actuel du Groenland, à savoir la constitution danoise. Le Groenland reste également associé à l'Union européenne par la « décision d'association outre-mer ».
Étant donné que l'assistance financière au Groenland provient du budget général de l'UE (et non du FED), des accords de financements doivent être conclus chaque année. Bien que l'aide de la Communauté pour la période 2007-2013 soit employée pour réformer le secteur de l'enseignement et de la formation, [...]

La Réunion[modifier | modifier le wikicode]

Image logo
Annale de sujet d'examen
Cet exercice est tombé au centre d'examen de Fort-de-France lors de l'épreuve anticipée du bac du 14 juin 2013[5].
Consigne : à partir des documents et de vos connaissances, présentez d’abord les atouts et les contraintes du développement d’un territoire ultramarin de l'Union européenne. Puis vous présenterez les acteurs et vous discuterez leurs choix dans une perspective de développement durable.



Source : extrait de Nacima Baron-Yellès, France, aménager et développer les territoires, La Documentation photographique, no 8067, janvier-février 2009.
1 Chikungunya : maladie infectieuse transmise par des moustiques.
2 Agriculture de plantation : exploitations en monoculture dont la production est destinée à l'exportation.
3 Hauts : l'auteur désigne par ce terme l'arrière-pays, d'altitudes moyennes, entre la bande littorale (les « Bas » et les reliefs plus élevés de l'intérieur de l'île.
4 Le second chantier était celui d’un Tram-Train desservant l'agglomération de Saint-Denis et sa région ; celui-ci est actuellement suspendu. Un autre projet routier, choisissant une voie littorale constituée de viaducs au-dessus de l'océan, est en cours de réalisation.



Source : http://fr.structurae.de/photos/index.cfm?id=73496

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]