Sujet sur Discussion utilisateur:Lionel Scheepmans

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

initiation d'une recherche communautaire

14
Résumé par Lionel Scheepmans

Discussion travaux supreme assis

Supreme assis (discussioncontributions)

Bonjour lionel Scheepmans,

je suis persuadé que nous pouvons initier une discussion intéressante interdisciplinaire autour du vaste sujet de processus de création intelligent. Ce qui ressort de la discussion autour de la proposition de suppression de mes pages, est bien que celles-ci ne doivent pas rester dans la branche mathématiques. Ta proposition me parait tout à fait convenable. Il faut ouvrir sur le maximum de disciplines, puisque toutes sont confrontées à une phase initiale de quelque chose. Notre premier travail est aussi d'initier quelque chose qui sorte de l'académie. Le sujet pourrait en être une réflexion sur zéro (rien ?) et un (tout ?). En fait, cela m'est égal que l'on supprime mes pages, la réflexion n'étant pas achevée. Simplement, le glossaire me suffirait pour intervenir dans la discussion. Merci et cordialement Supreme assis (grain de sel) 17 juin 2018 à 09:40 (UTC)

Lionel Scheepmans (discussioncontributions)

Oui, la cosmologie est un domaine qui m'intéresse aussi, mais la question c'est le temps. Cette composante qui se pourrait être une invention humaine au même titre que l'infini, limite en effet mes investissements dans les nombreux domaines qui me passionnent que se soit en sciences, en art, en sport ou encore au niveau de ma vie sociale. Je ne profite malheureusement pas encore du confort et de la liberté de la personne retraitée. Mon fils et ma mère sont aussi deux centre de préoccupation pour lesquels je consacre pas mal de temps.

Donc, voyons les choses tranquillement. Et sache déjà que je ne suis pas prêt à me lancer dans une recherche communautaire, mais que je suis plutôt intéresser par une relecture dans le but de te faire part de questions ou de commentaires.

Le rien et le tout ne sont pas des sujets non académique. En philosophie on parle du non-être et en astrophysique de l'univers. En physique on parle aussi de matière et d'antimatière. Le zéro pour sa part semble être une convention d'écriture mathématique.

Mais où vas-tu poursuivre tes travaux ? C'est vraiment dommage que la prise de décision ne t'ai pas autorisé de les déplacer dans ton espaces utilisateur. Cela aurait simplifié les choses.

Supreme assis (discussioncontributions)

Oui, je comprends merci. Il y a des priorités. Mais justement, ce que tu dis est exact et pose question.

1- La philosophie du non-être débouche sur la question de l'existence. Or, l'existence est active (contrairement à l'être qui peut être passif). La question de l'existence implique une dynamique, donc un processus évolutif. Et c'est dans la description de ce processus que je souhaite m'investir. Est-il intelligent ou non-intelligent ? En fait, comment travaille l'évolution. Pourquoi, 2 jambes, 6 pattes, 4 ailes, etc. Quelle est l'influence des nombres pairs ? Et on rejoint nécessairement les maths de base.

2- La physique de l'Univers (ou Tout) décrit des processus de formation d'objets. Outre l'aspect matériel de ceux-ci, les processsus sont-ils intelligents (vers un but ?) ou purement aléatoires ? Quel est le rôle de l'Homme ?

Mais il y a aussi d'autres implications possibles. En tous cas, il n'y a pas d'obligation de résultat. Tes avis même pointillés peuvent contribuer à avancer les choses. merci encore cordialement. Supreme assis (grain de sel) 18 juin 2018 à 07:19 (UTC)

Lionel Scheepmans (discussioncontributions)

Tout ces questions on y a répondu en inventant les dieux, les myologies, le créationnisme. Mais ce sont des questions purement humaine il me semble. Le concept de dieu n'existe chez aucun autre être vivant. C'est à me yeux une pure invention anthropocentrique. Sans croire en l’existence de dieu, je crois toute fois au vertu de la foi. Tel un refuge pour la pensée. Tu ne dois certainement pas croire en dieu pour te poser toute ces question...

Les mathématiques ne sont qu'un outil aidant à appréhender l’existence. Il y en a bien d'autres.

Pour ma part, je crois en l'éternité d'un univers fini et en perpétuel évolution cyclique mais produisant une infinité de variation. Pour moi, ce qui est infini, c'est ni le temps, ni l'espace, mais bien la diversité qui représente à elle seul la richesse de l'Univers.

Tel serait mon postulat de base.

Lionel Scheepmans (discussioncontributions)

Bon, alors ? On fait quoi de ton travail de recherche ? Tu as réussi a le sauvgarder d'une manière ou d'une autre ? Si oui, dis le moi que je puisse procéder au masquage. Et puis sache de toute façon que je garde un accès qui me permettra de te transférer un copié collé des pages après masquage si nécessaire.

Lionel Scheepmans (discussioncontributions)
Supreme assis (discussioncontributions)

merci Lionel, je réponds succinctement (je suis un peu bousculé ces temps-ci et je dois calmer mon détracteur qui ne s'arrête plus !) :

1- nous sommes bien dans le domaine de la CROYANCE pas de la CERTITUDE. Nous ne pouvons donc construire une réalité QUE par une logique de probabilités. Le résultat pourra être confirmé ou infirmé par une observation a-posteriori.

2- Univers FINI avec un cycle évolutif par PAS (comme une vis). La forme est FRACTALE (comme une plante qui pousse). Ainsi, l'éternité, qui n'est pas accessible à la Raison, le devient si on considère la durée d'un pas. A la fin d'un pas, on recommence sur un autre, différent, plus vaste (principe du processus hypercomplexe et de la diversification infinie)

3- Merci pour le principia mathematica qui me conforte dans l'idée de ma (notre) recherche.

4- Je connais les travaux de Gödel, c'est pourquoi j'ai publié le principe UNIVERSEL de complétude : Toute forme incomplète est complétable par une forme adaptée qui sera conservée jusqu'à découverte d'une meilleure. C'est la règle d'adaptation à la réalité et au principe évolutif des espèces.

On va peut-être gentiment se comprendre ! On n'est pas obligé de nous y consacrer à temps complet mais il faudrait un support. La place est bien sur la wikiversité !

Lionel Scheepmans (discussioncontributions)

Je pense que l'on se comprend, Il y a une part de croyance mais aussi une grande part d'imagination au niveau des comportement psychiques des êtres humains avec de sérieuses conséquence sur les aspects cognitif de la pensée.

Pourquoi dis-tu que l'éternité ne serait pas accessible à la raison sans ton raisonnement ? Le simple fait de la nommer au niveau du (des) language suffit à prouver le contraire. On parle aussi de mouvement perpétuel etc. Ne serait tu pas en train de confondre raison et expérimentation ? Car l'éternité de faite ne peut se concevoir au travers d'une observation empirique évidement.

Il faut que je prenne le temps de lire tes travaux pour voir les choses dans les détailles pour voir ce qui est acceptable pour ensuite décider ensemble dans quelle faculté cela pourrait trouver sa place. Mais il y a une chose que l'on doit garder à l'esprit. La spiritualité n'a pas sa place dans Wikiversité excepté peut-être en tant que sujet d'étude mais certainement pas en tant domaine d'activité. Le contenu de la Wikiversité se doit être rationnel et non spirituel. Maintenant, la métaphysique et la cosmologie sont des composantes essentiel de la spirituel. Mais gardons nous du religieux et du dogmatique !

Lionel Scheepmans (discussioncontributions)

Supreme assis, suite à la prise de décision, je vais te laisser jusque lundi pour récupérer tes travaux avant leur masquage. Désolé, mais je n'ai pas le temps de faire ce travail à ta place. Encore un fois, je pourrai toujours après la suppression te transmettre par courriel et sur demande le contenu de tes pages en mode wikitexte pour que tu puisses replacer ce contenu quelque part. Bien à toi,

Guillaume FOUCART (discussioncontributions)

Guillaume FOUCART

Fais gaffe, [[Utilisateur:Supreme assis|Supreme assis]] se présente sous son meilleur jour, pour mieux t'amadouer. Il va, d'ailleurs, à défaut de pouvoir le faire, chercher à en amadouer d'autres, car il tient, à tout prix et par tous les moyens, à exister sur la Wikiversité et le Wiktionnaire. Même si ce qu'il dit, ici, est vague, n'est pas très clair, c'est déjà beaucoup plus clair que ce qu'il a pondu dans ses travaux. Chercher à tout théoriser, en partant, dans toutes les directions et dans tous les sens, sans méthode, superficiellement et n'importe comment, c'est donc cela le projet que tu partages avec lui.

Guillaume FOUCART (discussioncontributions)

Correction : Fais gaffe, Supreme assis se présente sous son meilleur jour, pour mieux t'amadouer. Il va, d'ailleurs, à défaut de pouvoir le faire, chercher à en amadouer d'autres, car il tient, à tout prix et par tous les moyens, à exister sur la Wikiversité et le Wiktionnaire. Même si ce qu'il dit, ici, est vague et n'est pas très clair, c'est déjà beaucoup plus clair que ce qu'il a pondu dans ses travaux. Chercher à tout théoriser, en partant, dans toutes les directions et dans tous les sens, sans méthode, superficiellement et n'importe comment, c'est donc cela le projet que tu partages avec lui.

Supreme assis (discussioncontributions)

Bon, j'attends de tes nouvelles, et je préfère que tu m'envoies le texte car je n'aurai pas non plus le temps de récupérer. Merci d'avance.

Pour ce qui est de la rationalisation de l’Éternité, elle dépend de ce qu'elle soit mesurable. Or, l'infini n'est pas mesurable. C'est un concept à la limite auquel il faut croire (et non expérimenter) ! Autrement dit : on suppose qu'elle existe comme seule issue possible au raisonnement. C'est purement théorique, une vision purement abstraite, invérifiable.

Il n'est pas question de spiritualité, mais d'intelligence de l'Homme qui a su générer des outils pour expliquer l’inexplicable. Empiriquement. Danses rituelles, objets sacrés, amulettes, ... autant d'éléments dotés de puissance imaginaire. Le problème est d'essayer de comprendre d'où vient l'efficacité de ces objets ? Comment a pris naissance leur notoriété et comment elle peut se diffuser. L'Homme moderne a créé internet ... et Google, pour répondre à toutes les questions qu'il se pose et tuer la pensée originale (travaux inédits). Est-ce bien cela que nous voulons ? Si oui, il faut écouter Foucart. Si non, il faut trouver un lieu d'échange. La balle est dans ton camp. Je ne cherche pas à t'influencer car ce n'est pas vital, ni pour moi, ni pour toi. Par contre, mon élimination semble vitale pour Foucart. Pourquoi ?

Lionel Scheepmans (discussioncontributions)

@Supreme assis je ne ferai pas de commentaires sur la dispute entre Guillaume et toi. Je ne répondrai donc pas à la question du pourquoi. En outre, si tu prends du temps de te disputer avec lui, c'est que tu en as pour récupérer tes travaux avant leur masquage. En tant qu'administrateur bénévole, je ne fais pas le travail des autres quand ils peuvent le faire eux-même et on t'as déjà expliqué comment faire.

Pour la suite, il faut que je prenne le temps de lire tes travaux pour voir si le contenu pourrait avoir un intérêt dans les sciences que je pratique, à savoir l'anthropologie et la philosophie dans une très moindre mesure. Je reviendrai donc sur ta page discussion utilisateur si et quand j'aurai terminé cette démarche. Mais sache déjà que la période des vacances risque de ralentir mes activités.

A bientôt donc et bonne continuation !

Dans tes travaux, pas dans ta dispute...

92.184.102.142 (discussioncontributions)

Merci