Leçons de niveau 14

Structured Query Language

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Structured Query Language
Autres leçons d'informatique
Chapitres
Chap. 1 :Page très complète et pleinement exploitable Introduction (14)
Chap. 2 :Page très complète et pleinement exploitable Modélisation (14)
Chap. 3 :Page très complète et pleinement exploitable Instruction CREATE TABLE (14)
Chap. 4 :Page très complète et pleinement exploitable Requêtes SELECT (14)
Chap. 5 :Symbole icône indiquant que la page est à l'état d'ébauche de présentation Intégrité référentielle (14)
Chap. 6 :Symbole icône indiquant que la page est à l'état d'ébauche de présentation Vues (14)
Chap. 7 :Symbole icône indiquant que la page est à l'état d'ébauche de présentation Modification des données (14)
Annexes
Annexe :Page très complète et pleinement exploitable Glossaire (14)
Quiz
Quiz 1 :Page très complète et pleinement exploitable QCM SQL (14)
Quiz 2 :Page très complète et pleinement exploitable QCM MCD (14)
Quiz 3 :Page très complète et pleinement exploitable QCM MYSQL (14)
Interwikis

S.Q.L. (Structured Query Language) est un langage de requêtes. Il permet de récupérer des informations depuis un simple fichier ou un serveur S.Q.L., aussi appelé SGBDR (Système de gestion de bases de données relationnelles). Parmi ces SGBDR, on peut citer MySQL, MariaDB, PostGreSQL, Ingres, Oracle, IBM DB2, Microsoft SQL Server, Microsoft Access, Open Office Base et bien d'autres.

En général, on utilise S.Q.L. conjointement à un autre langage de programmation. Un couple bien connu est le couple PHP/MySQL : le langage PHP permet de concevoir des pages web dynamiques et stocke les données lues et écrites dans une base de données MySQL (bien qu’il puisse le faire avec à peu près n’importe quelle autre base de données de type SGBDR).

On distingue deux types de SGBDR : ceux de type gestion de fichier locale qui sont dits passifs (Base, Access,…) et ceux de type client / serveur qui sont dits actifs (MySQL, MariaDB, PostGreSQL, Ingres, Oracle, DB2, MS-SQL Server). Chacun de ces types de SGBDR comporte des avantages et des inconvénients ; les serveurs passifs sont simples et directs à mettre en œuvre mais sont peu sécurisés et ne supportent pas les bases de données importantes; les serveurs actifs, quant à eux, sont plus complexes à mettre en œuvre, sont fortement sécurisés et supportent de grands volumes de données. MySQL (ou son sosie libre MariaDB) est un compromis entre les deux, à la fois léger, sécurisé et supportant la charge, il convient parfaitement pour la création de petits sites web, tandis qu'Oracle ou DB2 sont plutôt prévus pour les très grosses bases de données.

Objectifs

Les objectifs de cette leçon sont :

Pouvoir manipuler une base de données via des requêtes S.Q.L..


image logo modifier ces objectifs.

Niveau et prérequis conseillés

Cette leçon est de niveau 14. Les prérequis conseillés sont :

Impérativement 
Éventuellement 


Image logo modifier ces prérequis.

Pour aller plus loin


Image logo Vous pouvez compléter ce paragraphe en modifiant cette section.

Référents

Ces contributeurs sont prêts à vous aider concernant cette leçon :


Question book-2.svg modifier les référents.