Littérature de jeunesse en anglais : William Shakespeare, Le Songe d'une nuit d'été/Titania s'endort

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche




White open book.svg

Viens près de moi, dit Obéron à son joyeux petit messager nocturne. Va me chercher une violette, cette fleur que les jeunes filles nomment Amour-à-loisir. Le suc de cette petite fleur violette versé sur les paupières d'un dormeur le rend amoureux fou au réveil de la première chose aperçue. Je vais en verser quelques gouttes sur les paupières de ma Titania pendant son sommeil, et, le premier animal aperçu, que ce soit un lion, un ours, un petit singe indiscret ou un grand singe affairé, elle en tombera folle amoureuse. Par la suite, je la libérerai de ce charme avec un remède que je connais et je réussirai à obtenir d'elle ce jeune page.

Puck qui adorait faire des farces, fut enchanté par ce projet espiègle de son maitre et se précipita à la recherche de cette fleur magique.

En attendant le retour de Puck, Obéron observa l'arrivée de Démétrius et Héléna dans le bois. Il entendit Démétrius lui reprocher de le suivre, et lui adresser des paroles désagréables ; il écouta les protestations amoureuses d'Héléna lui rappelant son amour d'avant et ses déclarations. Démétrius, lassé, l'abandonna à la merci des bêtes sauvages et elle le poursuivit aussi vite qu'elle put.

Le roi des elfes, qui était toujours ému par les amoureux, ressentit beaucoup de compassion pour Héléna. Peut-être l'avait-il déjà rencontrée dans les bois au clair de lune du temps où Démétrius était amoureux d'elle. Quelle qu'en soit la raison, lorsque Puck revint avec la violette, Obéron lui dit :

Prends quelques pétales de cette fleur. Il y a dans les bois une jolie jeune athénienne amoureuse mais rejetée ; si tu trouves son amant qui la dédaigne, verse un peu de potion magique sur ses paupières mais veille à ce qu'il soit à ses côtés pour qu'il la voie à son réveil. Tu le reconnaitras à son costume d'Athénien.

Puck promit de s'en occuper avec diligence.

Obéron de son côté, invisible, s'approcha de Titania allongée sous la charmille où elle s'apprêtait à dormir.

Sa charmille féerique était installée sur la berge, là où poussaient du thym sauvage, des fleurs de coucou, et des violettes au doux parfum, sous une tonnelle de chèvrefeuille, de rosiers musqués et d'églantine. C'était toujours là qu'elle dormait. Sa couverture était une peau de serpent émaillée qui, bien que fort étroite comme manteau, était assez large pour envelopper une fée.

Il trouva Titania en train d'organiser le travail de ses suivantes pendant qu'elle dormirait :

– Il faut débarrasser les bourgeons de rose du chancre ; il faut attraper des chauvesouris pour leur emprunter leurs ailes en cuir pour en faire des vestes pour mes petits elfes ; il faut veiller à ce que les chouettes nocturnes n'approchent pas de moi et risquent de troubler mon sommeil. Mais en tout premier lieu chantez-moi la berceuse :

Vous, serpents tachetés au double dard,
Épineux porcs-épics, ne vous montrez pas.
Lézards, aveugles reptiles, gardez-vous d’être malfaisants,
N’approchez pas de notre reine.
Philomèle, avec mélodie
Chante-nous une douce chanson de berceuse,
Lulla, Lulla, Lullaby ; Lulla, Lulla, Lullaby.
Que nul trouble, nul charme, nul maléfice
N’approche de notre aimable reine.
Et bonne nuit dormez bien.

À la fin de cette berceuse, les petites fées s’acquittèrent de leurs tâches respectives.

Obéron s'approcha subrepticement de sa Titania et versa quelques gouttes d'amour sur ses paupières en lui disant :

Que l’objet que tu verras, en t’éveillant,
Devienne l’objet de ton amour.

Hermia, de son côté, avait réussi à fuir la maison de son père et sa menace de mort. Elle trouva Lysandre qui l'attendait pour la mener chez sa tante mais à mi-chemin, Hermia était si fatiguée que Lysandre, soucieux du bien-être de sa bien-aimée, lui proposa de se reposer sur un lit de mousse et s'allongea à quelque distance.

C'est là que Puck les trouva et voyant un Athénien et une belle dame à ses côtés en conclut qu'il s'agissait des amants dont Obéron lui avait parlé et il versa le filtre sur les paupières du jeune homme.

Mais le sort fit qu'Héléna, perdue, s'approcha de lui pour lui demander de l'aide et qu'il la vit donc en premier à son réveil et lui déclara sa flamme en termes extravagants. Persuadée qu'il se moquait d'elle, Héléna s'enfuit à nouveau et quand Hermia se réveilla, elle était seule.

Obéron, voyant l'erreur de Puck, appliqua la potion magique sur les paupières de Démétrius qui tomba enfin amoureux d'Héléna. Mais les deux amies, ne comprenant rien au retournement de la situation, se querellèrent tandis que les deux jeunes Athéniens s'éloignaient, bien décidés à se battre pour leur belle.

Obéron ordonna à Puck de faire descendre sur la forêt un profond brouillard pour qu'ils ne puissent se retrouver et mener à bien leur funeste dessein :

Profites-en pour reverser la potion sur les paupières des vrais amoureux pendant que je vais voir le nouvel amoureux de ma Titania.