Leçons de niveau 3

Langues mixtes/Métchif

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Métchif
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Langues mixtes
Retour auSommaire

Exercices :

Métchif
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Langues mixtes : Métchif
Langues mixtes/Métchif
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le métchif ou mitchif est une langue mixte à base de la langue cri et du dialecte français Métis.

Présentation[modifier | modifier le wikicode]

Ce nom est une déformation du vieux mot français métif [le « t » est prononcé avec des affriquées (IPA : [ʦ], [ʧ]) : métsif ou métchif] qui veut dire « métis ». Cette langue mixte est parlée par certains membres de la nation métisse du Canada et du Nord des États-Unis. Le cri est une langue algonquienne parlée par les Cris. La langue crie est la langue amérindienne la plus parlée au Canada.


Le métchif est principalement composé de noms français, de verbes cris, ainsi que d'emprunts aux lexiques d'autres langues amérindiennes, notamment l'ojiboué et le déné. Dans la grammaire du métchif, la forme polysynthétique des verbes cris est présente dans toute sa complexité. Une langue polysynthétique est une langue hautement synthétique, dans laquelle chaque mot est composé de nombreux morphèmes. Les mots de ces langues sont souvent très longs.

Des exemples d'emprunts au français sont les mots lawm pour homme, salay pour soleil et lo pour eau.

Tandis que des exemples d'emprunts au cri sont les verbes meechishouw de michisiw pour manger et wawpouw de wâwpiw pour voir.

Après un déclin notable de la langue, le Ralliement national des Métis en collaboration avec le ministère du Patrimoine canadien soutiennent cette langue.


Langues algonquiennes

En 1991, 800 Métis déclaraient parler le métchif.

Vocabulaire[modifier | modifier le wikicode]

Français Métchif Cri
Un Haen, Peeyak Pêyak
Deux Deu Nîso
Trois Trwaa Nisto
Quatre Kaet Nêwo
Cinq Saenk Nîyânan
L'homme Lom Nâpêw
Chien Shyaeñ, Shyen Atim
Soleil Saley Pîsim
De l'eau Dilo Nipîy
Blanc Blañ Wâpiskâw
Jaune Zhun Osâwâw
Rouge Ruzh Mihkwâw
Noir Nwer Kaskitêwâw
Manger Miichishow; Miitshow Mîcisiw
Voir Waapow Wâpiw
Entendre Peehtam Pêhtam
Chanter Nakamow Nikamôw
Partir Shipweeteew; Atishipweeteew Sipwêtêw


Français Métchif
un fusil aeñ fiizii
une maison aen meezoñ
le garçon li garsoñ
la roche la rosh
les couteaux lii kutu
son manger su mañzhii
sa main sa maeñ
mes chiens mii shyaeñ

Les démonstratifs qui viennent du Cree peuvent être ajoutés au nom dans les phrases, dans ce cas le genre Cri (animé ou inanimé) est celui du nom Cri.

Français Métchif Cri des Plaines
ce garçon-là awa li garsoñ awa nâpêsis (animé)
cet œuf-là ôma li zaef ôma wâwi (inanimé)
cette roche-là awa la rosh awa asinîy (animé)
ces hommes-là neekik lii zom neekik nâpêwak (animé)

Les adjectifs sont d'origine française car il n'y a pas d'adjectifs en Cri. Les adjectifs postnominaux ne s'accordent pas en genre.

Le verbe est d'origine Cri des Plaines mais avec une petite simplification.

L'ordre des mots en Métchif suit souvent à peu près l’ordre de la langue cri mais quand il y a beaucoup de mots français ceci n'est plus le cas.

Le Notre Père en Français et en Métchif[modifier | modifier le wikicode]

Métchif Français
Toñ Periinaan Notre Père
Toñ Periinaan, dañ li syel kayaayeen kiichitwaawan toñ noo. Kiiya kaaniikaanishtaman peetoteiie kaandaweetaman taatochiikateew ota dañ la ter taapishkoch dañ li syel. Miinaan anoch moñ paeñiinaan poneeiiminaan kamachitotamaak, niishtanaan nkaponeemaanaanik anikee kaakiimaiitotaakoyaakuk kayakochii'inaan, maaka pashpii'inaan aayik ochi maachiishiiweepishiwin. Answichil. Notre Père, qui est aux cieux, Que ton nom soit sanctifié, Que ton règne vienne, Que ta volonté soit faite Sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour Pardonne-nous nos offenses, Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés, Et ne nous soumets pas à la tentation, Mais délivre-nous du mal. Amen.


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  • Hubert Mansion, 101 mots à sauver du français d'Amérique, Les éditions Michel Brûlé, Montréal, 2008
  • site sur le peuple Métis


Exercices[modifier | modifier le wikicode]

Image logo représentative de la faculté Voir les exercices sur : Langue Métchif.