Leçons de niveau 2

Kotava/Grammaire/Déterminatifs

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Nombre et accord des déterminatifs
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Grammaire kotava
Chap. préc. :La construction d'une phrase
Chap. suiv. :Personnes et conjugaison

Quiz :

Nombre et accord des déterminatifs
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Grammaire kotava : Nombre et accord des déterminatifs
Kotava/Grammaire/Déterminatifs
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Ezra Cornell's first book.jpg Nombre et pluriel[modifier | modifier le wikicode]

Avertissement :

Attention : Avant la réforme de 2011, le pluriel était exprimé de façon plus explicite en kotava, par le biais de deux particules nominales yo ou se.
Désormais il est recommandé de ne plus les employer et de suivre les règles décrites ci-dessous.


En Kotava, tout substantif ou pronom est à la base un mot de nombre singulier, exprimant une notion unitaire, quand bien même il recouvre un ensemble collectif.

De plus, le Kotava privilégie assez systématiquement la notion de singulier dès lors que le sens le permet et que cela ne soulève pas d'ambigüité dommageable. Ainsi le plupart des phrases énonçant une généralité seront exprimées au singulier.


Mot kotava Traduction Sens et explications
ita (oeil) Nom simple
iteem (les yeux, paire d'yeux) Nom collectif singulier (suffixe -eem)
gadik (parent, père, mère) Nom simple
gadikeem (les (deux) parents) Nom collectif singulier (suffixe -eem)
listuca (la beauté) Nom abstrait simple (suffixe -uca)
sane (le peuple) Nom collectif simple singulier
bixe (le sable) Nom collectif simple singulier
bixeolk (un grain de sable) Nom unitaire dérivé (suffixe -olk)
aal (arbre) Nom simple
aalxo (forêt, bois) Nom collectif singulier (suffixe -xo)


Le pluriel par le sens[modifier | modifier le wikicode]

En kotava, le pluriel est fondamentalement sémantique et passe par le biais de pronoms, déterminatifs et adjectifs à sens intrinsèquement pluriel, des numéraux (au delà de 1) et les pronoms et désinences personnelles plurielles de la conjugaison verbale.

  • va peroya winta koe kelt wí (je vois sept planètes dans le ciel) [peroy (sept) est de sens intrinsèque pluriel].
  • jontik bitej koe kelt jebed (de nombreuses étoiles brillent dans le ciel) [jontik (de nombreux) est de sens pluriel ; accordé à la 3ème personne pluriel (jebed)].


Le pluriel verbal[modifier | modifier le wikicode]

Dans la mesure où la conjugaison kotava dispose de personnes plurielles spécifiques, l'accord à l'une d'entre elles entraine de facto le pluriel du sujet, sans besoin de marquage supplémentaire.

  • bitej koe kelt jebed (des étoiles brillent dans le ciel) [L'accord à la 3ème personne pluriel (jebed) induit qu’il y a plusieurs étoiles].
  • ayik ranyet (nous humains, nous nous tenons debout) [L'accord à la 1ère personne pluriel (ranyet) induit une notion plurielle du sujet (ayik = homme, humain)].


L'adjectif indéfini à sens pluriel yon[modifier | modifier le wikicode]

Le kotava dispose par ailleurs d'un adjectif indéfini spécifique de nature plurielle yon, lorsqu’il est nécessaire de préciser l'aspect pluriel de quelque chose (à fonction de complément), mais sans quantification ou dénombrement particulier.

  • va yon jebes bitej koe kelt rowil (tu peux voir des étoiles briller dans le ciel) [yon (des, un certain nombre de) induit un sens pluriel indéterminé].


La référence euphonique[modifier | modifier le wikicode]

En Kotava, il existe une règle fondamentale dite de la "référence euphonique" selon laquelle les déteminatifs qui qualifient un nom ou pronom doivent s'accorder euphoniquement avec lui. Cette règle contribue à la rythmique de la langue. Ainsi :


Syntagme Accord euphonique Remarques
Nom ou pronom terminé par une consonne
ou une semi-voyelle
Déterminatif à la forme de base (finale consonne ou semi-voyelle)
Nom ou pronom terminé par la voyelle -a Déterminatif + finale euphonique -a
Nom ou pronom terminé par la voyelle -e Déterminatif + finale euphonique -e
Nom ou pronom terminé par la voyelle -i Déterminatif + finale euphonique -i
Nom ou pronom terminé par la voyelle -o Déterminatif + finale euphonique -o
Nom ou pronom terminé par la voyelle -u Déterminatif + finale euphonique -u


Exemples d'accords euphoniques :

  • batakaf karvol (un chat blanc) [batakaf est à sa forme de base (consonne) puisque karvol se termine par une consonne]
  • keraf fortey (du sang rouge) [keraf est à sa forme de base (consonne) puisque fortey se termine par une semi-voyelle]
  • listafa mona (une belle maison) [listaf reçoit un -a euphonique]
  • aluboye pruve (cinq pommes) [aluboy reçoit un -e euphonique]
  • empayani bali (un destin brisé) [empayan reçoit un -i euphonique]
  • guazafo guto (un vieux meuble) [guazaf reçoit un -o euphonique]
  • batu bu (cette page-ci) [bat reçoit un -u euphonique]
Image logo représentative de la faculté Voir les exercices sur : Nombre et accord des déterminatifs.