Leçons de niveau 2

Espéranto/Vocabulaire/Corrélatifs

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Les corrélatifs
Icône de la faculté
Chapitre no 18
Leçon : Vocabulaire espéranto
Chap. préc. :Dire l'heure
Chap. suiv. :Nombres
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Vocabulaire : Les corrélatifs
Espéranto/Vocabulaire/Corrélatifs
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Comme certaines langues, l'espéranto utilise des mots de liaisons nommés "corrélatifs". Dans la langue de Zamenhof ces mots de liaison se forment à l'aide de cinq pré-syllabes et de neuf post-syllabes.

Sens interrogatif
(que, quoi)
démonstratif
(ce, ça)
indéfini
(quelque)
collectif
(chaque)
négatif
(non, rien, aucun)
ki– ti– i– ĉi– neni–
chose –o kio(n)
(que, quoi)
tio(n)
(cela, ça, ce)
io(n)
(quelque chose)
ĉio(n)
(tout)
nenio(n)
(rien, aucune chose)
individu –u kiu(j, n)
(qui, lequel)
tiu(j, n)
(celui-ci, celui-là , cet)
iu(j, n)
(quelqu’un)
ĉiu(j, n)
(chacun, chaque)
neniu(j, n)
(aucune personne, personne)
possession –es kies
(de qui, dont)
ties
(de celui-là)
ies
(de quelqu’un)
ĉies
(de tous)
nenies
(de personne)
qualité –a kia(j, n)
(de quelle espèce de, comment est)
tia(j, n)
(tel, cette espèce de)
ia(j, n)
(une espèce de)
ĉia(j, n)
(toute espèce de)
nenia(j, n)
(aucune espèce de)
lieu –e kie(n)
(où)
tie(n)
(là)
ie(n)
(quelque part)
ĉie(n)
(partout)
nenie(n)
(nulle part)
manière –el kiel
(comment, comme)
tiel
(ainsi, tellement)
iel
(en quelque sorte)
ĉiel
(de toutes manière)
neniel
(nullement)
cause –al kial
(pourquoi)
tial
(pour cette raison)
ial
(pour quelque raison)
ĉial
(pour toute raison)
nenial
(pour aucune raison)
temps –am kiam
(quand, lorsque)
tiam
(alors)
iam
(un jour)
ĉiam
(toujours)
neniam
(jamais)
quantité –om kiom
(combien)
tiom
(tant, autant)
iom
(un peu, a)
ĉiom
(tout)
neniom
(rien du tout)

(Les j, n entre parenthèses indiquent la possibilité pour les relatifs en question de se mettre à l'accusatif, (n) au pluriel, (j) ou aux deux en même temps (jn).)

Ils peuvent aussi être utilisés pour tourner des phrases. Ex :

espéranto français
Estis ie. C'était quelque part.
La fulmotondro estas tie. L'orage est là.
Mi iras nenien. Je ne vais nulle part.