Leçons de niveau 16

E-paiement/Développement et évolution du marché du e-paiement

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Développement et évolution du marché du e-paiement
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : E-paiement
Chap. préc. :Acteurs et intermédiaires du e-paiement
Chap. suiv. :Enjeux et risques du e-paiement
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « E-paiement : Développement et évolution du marché du e-paiement
E-paiement/Développement et évolution du marché du e-paiement
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Apparition du e-paiement et historique[modifier | modifier le wikicode]

La naissance du e-paiement est très récente.

En effet, c’est en 1987 que le cryptographe américain David CHAM développa la signature électronique permettant les paiements sur internet. Il créa en 1994 la société Digicash, l’ancêtre du portefeuille électronique.

En 1994, Netscape créa le protocole HTTPS (HyperText Transfer Protocol Secure). Ce protocole permet aux utilisateurs de sécuriser leurs transactions sur internet via le protocole SSL (Secure Sockets Laye). Ce dernier permet d’identifier le serveur utilisé et le client. De plus, l’échange de données entre ces deux acteurs est crypté.

Pendant ce temps, Visa et Mastercard définissent ensemble en 1996 le protocole SET (Secure Electronic Transaction) avec le soutien des différentes banques afin de sécuriser les paiements en ligne.

Le marché du e-paiement aujourd'hui[modifier | modifier le wikicode]

Le marché du e-paiement et le marché du e-commerce sont intimement liés. En effet, le nombre de e-paiement varie en fonction du chiffre d’affaires réalisé par les e-commerçants. Ainsi, le nombre de e-paiement augmentera avec le nombre de sites marchands et leur chiffre d’affaires.

Evolution du nombre de sites marchands.jpg

Le commerce en ligne continue de progresser en France en gagnant toujours plus de chiffre d’affaires d’année en année.

Marché du e-commerce.jpg

En 2015, les Français ont dépensé 64,9 milliards d’euros sur internet, soit une hausse de 14% sur une année.

Les habitudes de consommation des Français placent la France au cinquième rang mondial des achats en ligne, derrière la Chine, les États-Unis, le Royaume-Uni et le Japon.

CLassement.jpg

Royaume-Uni

Les perspectives d'évolution du marché[modifier | modifier le wikicode]

L'innovation fera évoluer les business models, nous pouvons par exemple mentionner le smartphone (voir leçon Paiement mobile (m-paiement)) qui devient l'instrument de paiement de demain (Apple Pay, Paylib, etc.).

Les acteurs du marché du paiement en ligne vont devoir maîtriser trois enjeux pour se distinguer de leurs concurrents:

  • Le premier enjeu, ce sont les flux : peu importe la forme que prendra le paiement dans les années à venir, il sera indispensable pour les différents acteurs de concentrer un volume de transactions important pour se démarquer sur le marché.
  • Le deuxième enjeu, ce sont les données clients : l'entrée des GAFA sur le marché symbolise le fait que, le paiement en ligne n’est pas obligatoirement lié au monde bancaire et les informations concernant les clients deviennent aussi importantes que la transaction financière.
  • Le dernier enjeu majeur est l'expérience de l’utilisateur. L'ergonomie, la sécurité des informations clients et les services à valeur ajoutée proposés sont de véritables clés de succès.

Selon la FEVAD, la barre des 200 000 sites marchands devrait être franchie en 2016.

En France, le moyen de paiement le plus populaire est le paiement par carte avec 50% des volumes de transaction, un pourcentage qui est au-dessus de la moyenne européenne (40%).