Leçons de niveau 16

E-paiement/Acteurs et intermédiaires du e-paiement

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Acteurs et intermédiaires du e-paiement
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : E-paiement
Chap. préc. :Modes et supports de e-paiement
Chap. suiv. :Développement et évolution du marché du e-paiement
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « E-paiement : Acteurs et intermédiaires du e-paiement
E-paiement/Acteurs et intermédiaires du e-paiement
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Le e-commerce a « bouleversé les habitudes d’achats des consommateurs » et pour faire face au développement exponentiel du e-commerce ces dernières années, les acteurs du e-paiement sont de plus en plus nombreux. Ainsi, pour gagner des parts de marché, les différents acteurs du e-paiement doivent savoir innover en s’adaptant aux besoins des clients et aux nouvelles technologies.


Les acteurs du e-paiement sont des prestataires de services de paiement, ils sont donc les intermédiaires entre les sites marchands et les banques des cyberacheteurs. Ainsi, leur rôle consiste à encaisser les montants réglés par les consommateurs lors de leurs achats en ligne.

Les acteurs du e-paiement en France[modifier | modifier le wikicode]

Nous allons nous intéresser aux différentes entreprises proposant des services de e-paiement aux utilisateurs français.


5 grands acteurs se partagent le marché du e-paiement en France[modifier | modifier le wikicode]

PayPal Logo2014.png


Paypal, filiale du groupe américain Ebay, est le leader mondial du e-paiement avec 120 millions d’utilisateurs et le second moyen de paiement en ligne le plus utilisé en France. Le principe de cette solution est que l’utilisateur créer un compte Paypal dans lequel il enregistre ses coordonnées bancaires. Par la suite lorsque l’utilisateur souhaite payer des achats en ligne, il n’a pas besoin de re-communiquer ses coordonnées bancaires, une adresse email et un mot de passe suffisent. Pour faire face à l’entrée de nouveaux concurrents sur le marché, Paypal ne cesse d’améliorer son offre afin de fidéliser ses clients (Exemple : la commission est dégressive selon le montant de la transaction : de 3,4% pour les plus petites à 1,4% pour les transactions importantes).


Worldline.png

Worldline a lancé son service de paiement “SIPS” au milieu des années 1990 et s’accapare aujourd’hui environ 40% du marché français. La firme s’adresse depuis ses débuts à des grands comptes et revendique comme clients 9 e-commerçants parmi le top 15 français (Cdiscount, Vente-Privée, Priceminister et 3 Suisses). La spécificité de Worldline est que sa solution « SIPS » bénéficie aujourd’hui de partenariats avec certains établissements bancaires français tels que BNP Paribas, Crédit du Nord, HSBC, La Banque Postale, LCL, Le Crédit Lyonnais et la Société Générale.

Paybox-Logo.svg


Paybox, le 3ème opérateur de paiement sur internet en France, revendique 40 000 clients marchants et 120 millions de transactions par an. Paybox System est compatible avec l'ensemble des banques françaises (et même de 39 pays européens). Cette solution permet notamment aux sites de e-commerce de proposer à leurs cyberacheteurs une douzaine de cartes bancaires pour régler leurs achats.


Ogone-paymentservice lowres.gif

Ogone, un des principaux opérateurs de paiement en ligne en Europe, trouve des utilisateurs à ses solutions de paiement en ligne dans 35 pays dont 9 500 clients marchands en France. Actif en France depuis 2004, Ogone a un fort taux de progression au niveau du nombre de ses clients marchands ces dernières années.


Monext, filiale du crédit mutuel Arkéa depuis 2010, propose la plateforme “Payline” qui touche plus de 6 000 clients marchands dont certains grands comptes tels que Pixmania, FDJ ou Yves Rocher. Ces dernières années, la firme qui s’adresse à la fois aux établissements financiers et aux commerçants, a fortement augmenté le nombre de ses transactions traités. Aujourd’hui, Monext traite environ deux milliards de transactions en France et en Europe.


Mais d’autres concurrents se font une place progressivement[modifier | modifier le wikicode]

Checkout logo.png

Google, avec sa nouveauté « Google Checkout » s’apprête à concurrencer sérieusement Paypal car la firme facture ce service de paiement en ligne moins cher que son concurrent (2% du montant de l’achat). « Google Checkout » fonctionne selon le même principe d’utilisation de Paypal : l’utilisateur peut réaliser des paiements par Internet sans avoir à communiquer ses coordonnées de carte bancaire lors de chaque transaction.


Klarna Logotype.png

Klarna, un des premiers acteurs du e-paiement en Europe pour les entreprises (principalement dans les pays scandinaves), propose un service de e-paiement nommé « PayZen ». Cette offre propose notamment aux entreprises d’avancer les frais afin que leurs clients puissent réglé qu’après la livraison des marchandises.

PayZen est en natif sur les versions Françasies d'Opencart voir sur: w:fr:OpenCart.


Logo bluepaid.png

BluePaid propose une solution de paiement en ligne sécurisé s’adressant aux auto-entrepreneurs et aux petites entreprises (TPE, SARL, EURL, Artisans, Artistes etc). Ce service permet à ces entrepreneurs d’encaisser des règlements par Carte Bancaire provenant de leurs clients.


Cards off est une solution de paiement en ligne particulièrement axée sur la sécurité des transactions de e-commerce. Il propose en effet une sécurisation renforcé durant tout le processus de paiement en ligne.


CYBERservices propose aussi une solution de paiement en ligne nommée « klikandpay », notamment utilisée par la Banque Française. Cette offre s’adresse aux e-commerçants en France et en Europe en leur proposant une solution pour encaisser rapidement et facilement les paiements en ligne via cartes bancaires. KlikandPay est en natif sur les versions Françaies d'Opencart voir sur: w:fr:OpenCart.


• De plus, certains établissements bancaires commercialisent également leur propre modes de e-paiement (Crédit Mutuel Arkéa : Payline, Banque Populaire : CyberPlusPaiement, Caisse d'Epargne : SPPLUS, Crédit Mutuel , CIC :Monetico Paiement …)


L’enjeu principal des nouveaux arrivants mais aussi des acteurs déjà en place sur le marché du e-paiement en termes de clientèle est de fidéliser les particuliers tout en continuant de conquérir le marché des professionnels.