Troubles du comportement-Montrer les bonnes attitudes

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
durée de lecture 1 mn 30 s

Objectif[modifier | modifier le wikicode]

Savoir comment aider les élèves à adopter les bonnes attitudes.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

L’entraide est essentielle pour aider l’élève présentant des troubles à se socialiser. Il faut favoriser le lien avec les autres, créer de l’empathie, permettre à l’enfant de comprendre ses camarades et l’enseignant pour créer une cohésion de groupe et ressentir une appartenance au groupe classe.

Plusieurs points doivent être travaillés :

  • Montrer les attitudes adaptées avec le bon vocabulaire mais aussi la bonne attitude physique.
  • Développer les encouragements et l’entraide dans la classe en permettant aux élèves de s’encourager. Si un élève a réussi à progresser sur un point, c’est toute la classe qui va le féliciter : applaudissement, mots gentils.
  • Permettre l’apprentissage de l’expression des sentiments : savoir s’écouter soi-même (Qu’est-ce que j’ai ressenti ? Qu’est ce que cela m’a fait physiquement?), savoir exprimer ce ressenti par des mots.
  • Développer les activités collaboratives et coopératives pour apprendre à travailler et communiquer ensemble.

Montrer les bonnes attitudes[modifier | modifier le wikicode]

Objectif[modifier | modifier le wikicode]

Acquérir des aptitudes sociales (gestes, paroles)

Déroulement[modifier | modifier le wikicode]

Il est important de gérer le conflit  à tête reposée, une fois la pression de l’élève retombée, mais sans être trop éloigné de l’événement. Dans la classe, collectivement, vous pouvez faire un retour sur la dispute entre les élèves. Vous les prenez à part devant la classe. Chacun doit pouvoir s’exprimer sur ce qui s’est passé et sur ce qu’il a ressenti. Vous allez faire revivre la scène aux enfants tout en les questionnant pour qu’ils arrivent à se comprendre.

“Qu’as-tu ressenti à ce moment là?” “Qu’est-ce qui t’a mis en colère ?””Pourquoi as tu réagi de cette manière ?””Comment te serais-tu senti à sa place?” “Si quelqu’un t’avait fait la même chose, comment aurais-tu réagi ?”

Puis une fois que les élèves se sont exprimés, donnez la possibilité au reste de la classe d’intervenir. Les autres élèves vont donner des solutions, des pistes pour présenter l’attitude qui aurait été correcte et qui aurait permis de ne pas entrer en conflit.

Le raisonnement collaboratif pour résoudre les conflits à l’école est important. Il permet de montrer les bonnes pratiques à l’élève ayant des troubles et donc d’apprendre à faire différemment, d’apprendre les codes sociaux. Par ailleurs, cela permet de prendre du recul. Les autres élèves ont un autre regard sur la situation car ils n’y ont pas pris partie.

Il est possible aussi de reproduire une première fois, puis de le reprendre de nouveau, mais, cette fois-ci, lorsqu’un point difficile apparaît, un élève de la classe tape dans ses mains pour se signaler et vient prendre la place d’un des élèves pour montrer des solutions et les bonnes attitudes à adopter.


< Précédent | Suivant >