Troubles du comportement-Mise en place du developpement de l autonomie

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
durée de lecture 1 mn 30s

Objectif[modifier | modifier le wikicode]

Connaître différents moyens de développer l'autonomie de ses élèves

A travers des exercices[modifier | modifier le wikicode]

- Donner le choix de l’exercice à l’élève :

Choix entre 2-3 exercices de même ordre. Avoir le choix du moment auquel on fait les exercices ou les évaluations (lorsque l’on se sent prêt) permet de mettre au travail des enfants en leur donnant la possibilité d'un choix . Le but est que ces enfants travaillent car beaucoup refusent. Parfois on leur donne la possibilité de faire un choix qui n'en est pas un en réalité.

Exemple:

  • Si je donne un problème de maths les élèves avec troubles du comportement refusent de le faire. Si je donne une fiche en proposant 3 problèmes de même niveau, mais en expliquant que l'élève fait uniquement celui qu'il a envie de faire aujourd'hui mais qu'au final il devra faire tous les exercices sur plusieurs jours, lui donner le choix de son exercice fait qu'il n'est plus dans l'opposition et fait son travail car il a l'impression de contrôler la situation. On n'est pas dans le choix raisonné de l'élève mais dans la stratégie pour qu'il fasse son travail, ce qui n'est pas la même chose. Cependant, il devient autonome dans son travail car il gère la résolution de ses exercices comme il l'entend. C'est une sorte de mini plan de travail. J'ai 3 exercices à faire et je choisis l'ordre dans lequel je vais les faire. Dans ce cas de figure il n'a pas forcément conscience de la valeur et de l'importance de son choix mais il a la possibilité de choisir permettant ainsi de le mettre au travail.

- Matérialiser le travail à faire par une feuille de route. Le travail est séquencé, cela permet de voir comment on avance et ce qu’il va se passer après, cela limite l’angoisse par rapport au temps.

- Développer le choix raisonné :

exemple en EPS être filmé et visionner des situations pour revoir les différents choix que l’élève aurait pu faire ou directement sur le terrain avec “arrêt sur image” (après un choix d’action, on demande aux élèves de s’arrêter et de se replacer afin de réfléchir aux autres choix qui s’offraient à eux).

exemple en récitation : pour s’améliorer et construire les grilles d’évaluation ensemble.

On peut les filmer aussi en maternelle au sein d’un atelier et observer leurs interactions afin d’apporter des réponses : règles de politesse.

A travers des plans de travail en autonomie[modifier | modifier le wikicode]

Le plan de travail est un document qui permet à l’élève et à l’enseignant de s’entendre sur un parcours d’apprentissage dans lequel sont pris en compte les choix de l’élève, ses potentialités, les objectifs de l’enseignant.

Il permet aux élèves de décider du déroulement des activités, à l’enseignant de différencier en fonction des besoins de chacun.

L’élève va se sentir responsable de ses apprentissages en acquérant de l’autonomie


< Précédent | Suivant >