Leçons de niveau 6

Trente-six fables d'Ésope/Le serpent à plusieurs têtes

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Le serpent à plusieurs têtes
Icône de la faculté
Chapitre no 31
Leçon : Trente-six fables d'Ésope
Chap. préc. :Le loup et le porc-épic
Chap. suiv. :La petite souris, le chat et le petit coq
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Trente-six fables d'Ésope : Le serpent à plusieurs têtes
Trente-six fables d'Ésope/Le serpent à plusieurs têtes
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.





La fable d'Ésope Le quatrain de Bensérade

White open book.svg

Deux Serpents l'un à plusieurs têtes, l'autre à plusieurs queues,

disputaient de leurs avantages. Ils furent poursuivis ;

celui à plusieurs queues se sauva au travers des broussailles,

toutes les queues suivant aisément la tête.

L'autre y demeura, parce que les unes de ses têtes allant à droite,

les autres à gauche, elles trouvèrent des branches qui les arrêtèrent.

Pluralité de têtes importune.

Un serpent en eut sept, un autre n'en eut qu'une ;

Il passa : le premier eut de grands embarras.

Un chef est absolu, plusieurs ne le sont pas.


White open book.svg

La fontaine de Versailles

Le serpent à plusieurs têtes est au milieu d'un bassin.
Chaque tête forme un jet d'eau.
Celui à plusieurs queues plus élevé,
fait un gros jet en l’air.


Traduction du texte de Edward HOLSWORTH

Au centre de la vasque ou du bassin faisant partie de cette fontaine
se tient un énorme serpent ou monstre à plusieurs têtes ;
de chacune d'elles jaillit un gros jet d'eau dans plusieurs directions.
Un autre monstre possédant un nombre de queues équivalent
et bien installé sur une éminence, lance en l'air,
de chaque queue, une profusion d'eau.


Le texte d'origine en anglais