Leçons de niveau 6

Trente-six fables d'Ésope/Le renard et le corbeau

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Le renard et le corbeau
Icône de la faculté
Chapitre no 35
Leçon : Trente-six fables d'Ésope
Chap. préc. :Le dauphin et le singe
Chap. suiv. :Du cygne et de la grue
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Trente-six fables d'Ésope : Le renard et le corbeau
Trente-six fables d'Ésope/Le renard et le corbeau
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.





La fable d'Ésope Le quatrain de Bensérade

White open book.svg

Un Renard voyant un fromage dans le bec d'un Corbeau,

se mit à louer son beau chant.

Le Corbeau voulut chanter,

et laissa choir son fromage que le Renard mangea.

Le renard du corbeau loua tant le ramage,

Et trouva que sa voix avait un son si beau,

Qu'enfin il fit chanter le malheureux corbeau,

Qui de son bec ouvert laissa choir un fromage.


White open book.svg

La fontaine de Versailles

Le corbeau perché sur des branches
vomit de colère de l’eau contre le renard,
qui, tenant le fromage, semble,
en jetant de l’eau, se moquer de lui.


Traduction du texte de Edward HOLSWORTH

LE CORBEAU est représenté perché sur la branche d'un arbre,
rejetant un gros jet d'eau en direction du RENARD,
bouillant de rage et de fureur contre ce faux-ami
et la traîtrise de sa déclaration d'admiration.
Et, en contre-bas, le RENARD triomphant,
la mine méprisante et moqueuse,
lance un énorme jet en direction du CORBEAU.


Le texte d'origine en anglais