Leçons de niveau 6

Trente-six fables d'Ésope/Le rat et la grenouille

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Le rat et la grenouille
Icône de la faculté
Chapitre no 19
Leçon : Trente-six fables d'Ésope
Chap. préc. :Le singe juge
Chap. suiv. :Le lièvre et la tortue
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Trente-six fables d'Ésope : Le rat et la grenouille
Trente-six fables d'Ésope/Le rat et la grenouille
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.





La fable d'Ésope Le quatrain de Bensérade

White open book.svg

Une Grenouille voulant noyer un Rat,

lui proposa de le porter sur son dos par tout son marécage.

Elle lia une de ses pattes à celle du Rat,

non pas pour l'empêcher de tomber, comme elle disait ;

mais pour l'entraîner au fond de l'eau.

Un Milan voyant le Rat fondit dessus, et l'enlevant,

enleva aussi la Grenouille et les mangea tous deux.

Le rat et la grenouille auprès d'un marécage

S'entretenaient en leur langage :

Le milan fond sur eux,

Et les mange tous deux.


White open book.svg

La fontaine de Versailles

Le rat et la grenouille liés ensemble,
et couchés dans le bassin,
font chacun un jet.
Le milan, en haut les ailes étendues,
vomit de l’eau sur eux.


Traduction du texte de Edward HOLSWORTH

Ici, le rat et la grenouille, étroitement attachés,
flottent sur le dos au centre du bassin
et chacun rejette un jet d'eau différent vers le haut ;
tandis que le milan, perché sur une éminence de rocher,
rejette sur les deux personnages, en même temps,
une profusion d'eau.


Le texte d'origine en anglais