Leçons de niveau 6

Trente-six fables d'Ésope/Le milan et les oiseaux

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Le milan et les oiseaux
Icône de la faculté
Chapitre no 22
Leçon : Trente-six fables d'Ésope
Chap. préc. :Le loup et la grue
Chap. suiv. :Le singe roi
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Trente-six fables d'Ésope : Le milan et les oiseaux
Trente-six fables d'Ésope/Le milan et les oiseaux
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.





La fable d'Ésope Le quatrain de Bensérade

White open book.svg

Un Milan feignit de vouloir traiter les petits Oiseaux

le jour de sa naissance,

et les ayant reçus chez lui les mangea tous.

Le milan une fois voulut payer sa fête,

Tous les petits oiseaux par lui furent priés,

Et comme à bien dîner l'assistance était prête,

Il ne fit qu'un repas de tous les conviés.


White open book.svg

La fontaine de Versailles

Dans un bassin ovale, sur un petit rocher,
est le milan qui jette de l'eau en l’air ;
plusieurs différents petits oiseaux autour de lui
forment une espèce de gerbe.


Traduction du texte de Edward HOLSWORTH

Dans une vasque ou un bassin de forme ovale,
se trouve un milan : il lance par son bec un grand jet d'eau
qui est transporté très haut dans les airs.
Un grand nombre de tout petits oiseaux de races différentes
sont bien rangés tout autour de lui :
ce groupe a une forme qui ressemble énormément à une gerbe de blé.


Le texte d'origine en anglais