Leçons de niveau 6

Trente-six fables d'Ésope/Le coq et le diamant

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Le coq et le diamant
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Trente-six fables d'Ésope
Chap. préc. :Le coq et le renard
Chap. suiv. :Le chat pendu et les rats
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Trente-six fables d'Ésope : Le coq et le diamant
Trente-six fables d'Ésope/Le coq et le diamant
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.





La fable d'Ésope Le quatrain de Bensérade

White open book.svg

Un Coq ayant trouvé un Diamant, dit :

« J'aimerais mieux avoir trouvé

un grain d'orge. »

Le coq sur un fumier grattait, lorsqu'à ses yeux

Parut un diamant : Hélas, dit-il, qu'en faire ?

Moi qui ne suis point lapidaire,

Un grain d'orge me convient mieux.


White open book.svg

La fontaine de Versailles

Au milieu d'un bassin
Le coq qui tient sous sa patte
un gros morceau de cristal taillé en diamant
jetant un long trait d'eau en l’air
semble se plaindre au ciel
de n’avoir pas plutôt trouvé un grain d'orge.


Traduction du texte de Edward HOLSWORTH

Un coq est représenté dressé au centre du bassin ou de la vasque :
il retient entre ses griffes un gros morceau de cristal, taillé comme un diamant
et recrache un jet ininterrompu aussi haut que possible,
en témoignage de reproche envers le sort
qui l'a fait entrer en possession d'une vétille d'aussi mauvais goût
au lieu d'un bon grain de blé comestible.


Le texte d'origine en anglais