Leçons de niveau 6

Trente-six fables d'Ésope/Le chat pendu et les rats

From Wikiversité
Jump to navigation Jump to search
Début de la boite de navigation du chapitre
Le chat pendu et les rats
Icône de la faculté
Chapitre no 5
Leçon : Trente-six fables d'Ésope
Chap. préc. :Le coq et le diamant
Chap. suiv. :L'aigle et le renard
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Trente-six fables d'Ésope : Le chat pendu et les rats
Trente-six fables d'Ésope/Le chat pendu et les rats
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.





La fable d'Ésope Le quatrain de Bensérade

White open book.svg

Un Chat se pendit par les pattes,

et faisant le mort, attrapa plusieurs Rats.

Une autre fois il se couvrit de farine.

Un vieux Rat lui dit :

« Quand tu serais même le sac de la farine,

je ne m'approcherais pas. »

Un chat faisait le mort, et prit beaucoup de rats,

Puis il s'enfarina pour déguiser sa mine :

Quand même tu serais le sac de farine,

Dit un des plus rusés, je n'approcherais pas.


White open book.svg

La fontaine de Versailles

Le chat pendu sur le haut d'une espèce d'amortissement de rocaille
vomit de l'eau dans un bassin ;
les rats autour jettent de l’eau contre lui
sans oser l’aborder.


Traduction du texte de Edward HOLSWORTH

Ici, le chat est montré pendu au sommet, comme l'extrémité d'une rocaille
et rejetant un jet d'eau continu dans le centre de la vasque,
pendant que les rats et les souris, rangés en cercle autour de la margelle,
envoient leurs petits jets en l'air
pour exprimer leurs frayeurs bien justifiées à l'idée de s'en approcher,
ou au contraire leur confiance dans ces apparences trompeuses.


Le texte d'origine en anglais