Leçons de niveau 18

Théorie du corps de classe/Loi de réciprocité quadratique

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Loi de réciprocité quadratique
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Théorie du corps de classe
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Sommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Théorie du corps de classe : Loi de réciprocité quadratique
Théorie du corps de classe/Loi de réciprocité quadratique
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Ce chapitre est un résumé de : Introduction à la théorie des nombres/Résidus quadratiques.

Les prémisses de la théorie du corps de classe résident dans cette question simple, posée à l'origine par Euler et Legendre. Si l’on se donne deux nombres premiers, le fait que soit un carré (on dit plus volontiers résidu quadratique) modulo , implique-t-il que soit un carré modulo  ? La réponse est évidemment négative, comme le montre l'exemple . On a , mais 3 n’est pas un résidu quadratique modulo 7.

Gauss apportera finalement la réponse à la question, par la loi de réciprocité quadratique. Avant de l'énoncer, introduisons un formalisme commode.

Dans toute la suite désigneront des nombres premiers impairs et désigne le corps à éléments.



On peut étendre la symbole de Legendre sur tout en posant . On définit alors un caractère de Dirichlet sur . Rappelons à toutes fins utiles le résultat (crucial) suivant.

Début d’un théorème


Fin du théorème


On en déduit aisément le théorème suivant :

Début d’un théorème


Fin du théorème

On peut maintenant énoncer de manière simple (c'est-à-dire sans disjonction de cas) la loi de réciprocité quadratique sous la forme suivante :

Début d’un théorème


Fin du théorème


En utilisant le formalisme de la théorie algébrique des nombres, on peut donner une preuve très simple et très éclairante de la loi de réciprocité quadratique. C'est cette voie qu’il faut suivre pour aboutir à la théorie du corps de classe et à des lois de réciprocité généralisées.