Leçons de niveau 16

Système de management de la qualité/Gestion des équipes

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Gestion des équipes
Icône de la faculté
Chapitre no 6
Leçon : Système de management de la qualité
Chap. préc. :Mesure et qualité
Chap. suiv. :Le référentiel normatif
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Système de management de la qualité : Gestion des équipes
Système de management de la qualité/Gestion des équipes
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Les rôles dans une équipe[modifier | modifier le wikicode]

Les quatre étapes de formation des équipes[modifier | modifier le wikicode]

Tableau du cycle de formation d'une équipe
Constitution
  • observation ;
  • prudence, méfiance, politesse ;
  • Acceptation de principe du meneur imposé ;
  • Peut rester dans cet état dans les équipes virtuelles qui ne se voient pas (du moins au début).
Production
  • beaucoup d'esprit d'équipe ;
  • agréable de travailler ;
  • technique de résolution des conflits ;
  • confiance / respect ;
  • atteinte des objectifs ;
  • remise en cause (apprentissage des succès mais aussi des échecs) ;
  • benchmark orienté vers l'extérieur.
Schéma représentant un cycle
Tension
  • conflits interpersonnels ;
  • un peu chaotique ;
  • confusion, primauté chalengée (pour le meneur imposé) ;
  • il faut introduire un coordinateur.
Normalisation
  • connaissance et acceptation des rôles ;
  • organisation stabilisée / fixation de normes et de règles ;
  • résolution des conflits, prise de conscience, compréhension ;
  • dans la plupart des cas, les gens veulent bien faire lorsqu’ils ont compris, si ce n’est pas le cas à cette étape, les récalcitrants ne doivent plus faire partie de l'équipe.

Les rôles d'équipe : principes[modifier | modifier le wikicode]

Choisir simplement le meilleur n’est pas une garantie de succès, les gens dépendent des personnes avec lesquelles ils collaborent.

Sur les autres projets Wikimedia :

Une équipe bien équilibrée à plus à offrir qu'un savoir faire individuel spécifique.

L'efficacité de l'équipe dépend de certains aspects de sa composition.

Meredith Belbin, docteur en psychologie de l'Université de Cambridge a mené des travaux sur le comportement dans le cade du travail en équipe de 1981 à 2000. Il a ainsi établi la différenciation entre rôle fonctionnel et rôle d'équipe.



Dans une équipe équilibrée, les rôles fonctionnels ainsi que les rôles d'équipes sont représentés.

Belbin énonce les principes suivants :

  • il existe 9 rôles d'équipe ;
  • une bonne équipe dispose de personnes pouvant jouer, à eux tous, les 9 rôles ;
  • Chaque individu est généralement « fort » dans un, deux voire trois rôles ;
  • aucun rôle n'est mieux ou moins bien que les autres.

Il nous dit qu'une équipe bien constituée au niveau des rôles dispose d'avantages considérables :

  • prise de décision efficace ;
  • moins de conflits ;
  • contribution reconnue de chacun ;
  • couverture contre les erreurs ;
  • ouverture par rapport au changement ;
  • efficacité du travail.

Les neuf rôles d'équipe[modifier | modifier le wikicode]

Le coordinateur[modifier | modifier le wikicode]

Les coordinateurs clarifient les objectifs et stimulent la prise de décision. Ils ont la capacité à amener les autres à concentrer leurs efforts sur des objectifs communs.

Ils sont adultes, sympathiques, ont confiance eu eux et délèguent rapidement.

Ils ont une vision large et actuelle des évènements et inspirent le respect général.

Ils croient généralement en une approche calme des problèmes.

Dans certaines organisations, ils peuvent parfois entrer en conflit avec les Shapers, en raison de leur style de management différent.

Le shaper[modifier | modifier le wikicode]

Les shapers sont des personnes dynamiques, pleines d'énergie et animées d'un grand besoin d'accomplissement.

Ce sont généralement des personnes extraverties et très dynamiques. Ils trouvent toujours une manière de contourner les obstacles.

Ils sont têtus, autoritaires et réagissent généralement de façon émotive en cas de déception ou de frustration.

Ils sont enclins à la provocation.

Ils peuvent réveiller un groupe de façon fantastique, notamment lors de complication « politiques ».

Ils ne rechignent pas à prendre des décisions impopulaires.

L'implementer[modifier | modifier le wikicode]

Les implementers (IMP) disposent d'un bon sens pratique et d'une bonne dose de maitrise de soi.

Ils se montrent positifs lorsqu’il s'agit de travailler dur et abordent les problèmes de façon systématique.

L'IMP est généralement une personne loyale qui s'intéresse à l'organisation et qui s'occupe moins de satisfaire ses besoins personnels.

Les IMP sont toutefois conservateurs, et ils peuvent manquer de spontanéité et présentent des signes d'inflexibilité.

Les IMP sont utiles à l'organisation, car ils sont fiables et font ce qui doit être fait.

Le completer finisher[modifier | modifier le wikicode]

Les completer finisher (CF) possèdent d'excellentes capacités pour la finition et témoignent du souci du détail.

Ils ne commencent jamais quelque chose qu’ils ne peuvent pas terminer.

Ils sont habités par une anxiété intérieure, mais ils donnent l'impression d’être calmes.

Les CF peuvent se monter intolérants vis-à-vis des personnes nonchalantes. Ils ne délèguent pas volontiers, car ils préfèrent exécuter les tâches eux-mêmes.

Les CF ont tendance à se faire trop de soucis.

Leur contribution est très importante dans les tâches qui nécessitent une grande concentration. Ils savent respecter les détails imposés.

Ils savent déterminer les priorités en fonction de l'urgence.

Le plant[modifier | modifier le wikicode]

Les plants (PL) sont des personnes novatrices et des inventeurs qui peuvent se montrer très créatifs.

Ils fournissent les germes et les idées qui amèneront les grandes évolutions.

Ils utilisent leur imagination personnelle et fonctionnent souvent de façon non-orthodoxe.

Ils sont autonomes, intelligent et peuvent rencontrer des difficultés à communiquer avec des personnes qui sont sur une autre longueur d'onde.

Les plants peuvent nier les éléments pratiques et être trop préoccupés pour communiquer efficacement.

Les PL sont souvent nécessaires dans les premières phases d'un projet, lorsque le projet est complexe, ou lorsque le projet est bloqué ou n'évolue plus.

Le monitor evaluator[modifier | modifier le wikicode]

Les monitor evaluator (ME) sont des individus sérieux, prudents et qui savent se garantir d'un trop grand enthousiasme.

Ils ne prennent des décisions que lentement, car ils préfèrent y réfléchir de façon approfondie.

Ils ont généralement un esprit critique et perspicace.

Un bon ME se trompe rarement.

Ils manquent souvent d'énergie et ne sont pas en mesure d'inspirer les autres.

Ils peuvent paraitre ennuyeux ou critiques.

Les ME conviennent parfaitement pour analyser des problèmes ou évaluer des propositions. Ils savent peser le pour et le contre.

Le resource investigator[modifier | modifier le wikicode]

Les ressource investigators (RI) sont souvent des personnes enthousiastes et extraverties qui comprennent rapidement.

Elles communiquent facilement avec des personnes à l'intérieur et à l'extérieur de l'organisation.

Ce sont des négociateurs nés et ils sont animés par la volonté d'explorer de nouvelles opportunités et d’établir des contacts.

Ils sont très curieux et décèlent rapidement des possibilités offertes par des nouveautés.

Leur intérêt peu s'évanouir s'ils ne sont pas stimulés par les autres.

Ce sont les mieux placés pour établir des contacts externes et rapporter des idées.

Ils sont aptes à réfléchir sans préparation.

Le team worker[modifier | modifier le wikicode]

Les team worker (TW) sont les membres de l'équipe les plus coopératifs. Ils sont généreux, sympathiques et compatissants vis-à-vis des autres.

Ils savent écouter et sont généralement populaires au sein d'un groupe.

Ils se montrent sensibles dans leur travail et n'aiment pas les frictions.

Leur tâche consiste à éviter que les problèmes interpersonnels surviennent au sein des équipes.

Ils arrondissent les angles lorsque l'équipe est dirigée par un shaper.

Leur soutien a un effet positif sur le groupe.

Ils ont tendance à se montrer indécis dans les situations où il faut prendre une décision.

Le specialist[modifier | modifier le wikicode]

Les specialists sont des individus dévoués et fiers de leurs aptitudes techniques et de leurs connaissances.

Leur priorité réside dans le maintien des normes professionnelles ainsi que l'extension et le maintien de leurs propres domaines.

Ils témoignent généralement d'un manque d'intérêt pour les autres.

Ils n'apportent leur contribution que dans des domaines restreints. Ils s'attardent souvent sur les aspects techniques.

Nous faisons appel à eux pour prendre des décisions basées sur une expérience approfondie.

Ils possèdent des aptitudes et des connaissances rares sur lesquelles le service de l'organisation est basé.

Ils inspirent le respect, parce qu’ils en savent davantage que quiconque sur leur sujet de prédilection.

Combinaison de rôles d'équipe[modifier | modifier le wikicode]

Les équipes efficaces se caractérisent par leur équilibre.

La meilleure composition de rôle dépend de la tâche qui doit être effectuée et de la situation dans laquelle le travail doit être effectué.

Certaines combinaisons sont plus efficaces qui d'autres en fonction de l'organisation concernée.

Il est essentiel d’être conscient de la composition des rôles d'équipes.

Une équipe qui n’est pas équilibrée réalisera des prestations médiocres :

  • trop de personnes dans un même rôle ;
  • rôle(s) manquant(s).

Il est nécessaire de connaitre les rôles à éviter, les rôles gérables et les rôles préférés pour chaque personne de l'équipe.

L'efficacité de l'équipe dépend des connaissances communes et de la compréhension mutuelle.

Personne n'est parfait, mais – toujours selon Belbin – une équipe peut être parfaite.

Une analyse de l'équipe va mettre :

  • d’identifier les doubles rôles ou les lacunes ;
  • d'améliorer, pour les membres de l'équipe, la compréhension de leur propre rôle ;
  • de créer d'avantage de compréhension entre les collègues par rapport aux atouts de leur rôle d'équipe respectifs ;
  • d’offrir un point de référence qui permette aux membres de l'équipe de l'équipe de convenir de comment faire et répartir le travail.

Il est important de se soucier autant de la manière dont une équipe fonctionne, que de ce que l'équipe fait.

Lorsque nous travaillons dans une équipe, nous utilisons tous un style favori.

Dans une équipe efficace, les membres ne sont pas seulement conscients de leur propre style favori, mais également de celui des autres membres et les membres savent comment ils peuvent équilibrer l'équipe.