Leçons de niveau 8

Sylvanus à Burdigala et chez les boiates/L'attente

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
L'attente
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Sylvanus à Burdigala et chez les boiates
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Le port intérieur
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Sylvanus à Burdigala et chez les boiates : L'attente
Sylvanus à Burdigala et chez les boiates/L'attente
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.





Lire le texte[modifier | modifier le wikicode]

Burdigala est en vue ! Enfin, le plancher des vaches… après toutes ces heures de navigation depuis Aginum ; certes les dernières haltes à terre dans les villas des propriétaires de vignobles en bord du fluvius Garumna étaient bien agréables, mais il lui tarde de débarquer. Sylvanus a tellement entendu parler du célèbre emporium et de ses marchandises venant de tout l’Empire et même de chez les barbares !

L’attente passe à compter les tours du rempart, à deviner celles qui sont cachées, puis à chercher la porte Navigère par laquelle ils vont pénétrer dans le port ; tiens, voilà la statue d’Hercule qui accueille les navigateurs et veille sur la ville.

Au loin, à l’écart du castrum, voici les célèbres Piliers de Tutèla, où ont lieu toutes les transactions commerciales et politiques. Il aperçoit également, encore plus loin, l’amphithéâtre où se déroulent régulièrement les jeux du cirque offerts aux Bituriges Vivisques et aux Boiates pour les fêtes impériales ou sénatoriales : Panem et circenses.

-- Mais au fait, pourquoi attendre ?

Quand Sylvanus a posé cette question, le pilote lui a répondu qu’il fallait jeter l’ancre et « attendre la marée ».

Sylvanus remarque que les barques échouées à terre quand ils sont arrivés se retrouvent maintenant à flot et sont régulièrement « remontées » vers le rempart par les marins.

Il sent aussi que son bateau « tire » sur l’ancre, entrainé par le flux en provenance de la mer, prêt à repartir vers l’amont.

La voilà donc, cette marée montante qui vous aspire ! Sylvanus s’accroche instinctivement au bastingage puis le relâche en croisant le regard goguenard du pilote. Un soldat romain, ça n’a peur de rien. Romanus miles nihil timet ! L’eau change de couleur et frissonne ; bien campé sur le pont, le nez au vent, il a même l’impression que les embruns salés lui apportent des nouvelles de la mer aquitanique.


Recherches en ligne[modifier | modifier le wikicode]

Question mark white icon.svg

  1. Burdigala
  2. Fluvius Garumna
  3. emporium
  4. Porte Navigère
  5. Hercule
  6. castrum
  7. Piliers de Tutèla
  8. amphithéâtre
  9. Bituriges Vivisques
  10. Boïates
  11. Panem et circenses
  12. pilote
  13. remonter les barques échouées
  14. le flux
  15. l'amont
  16. bastingage
  17. goguenard
  18. Romanus miles nihil timet !
  19. embruns salés
  20. Mer Aquitanique

Réponses[modifier | modifier le wikicode]