« Cytométrie en flux/La présentation des informations » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
correction orthographe/grammaire - typographie - maintenance
m (Bot : Remplacement de texte automatisé (- {,2}\| ?précédent {,3}= ?\[\[([\w\s]*)\/([\w\s]*)\|([\w\s]*)\]\] + | précédent = ../\2/))
(correction orthographe/grammaire - typographie - maintenance)
{{Chapitre
| titre = La présentation des informations
| idfaculté = biologie
| leçon = [[Cytométrie en flux../]]
| numero = 5
| précédent = [[../Les anticorps monoclonaux/]]
| suivant = [[../Le réglage et la compensation/]]
| niveau = 13
}}
 
Un cytomètre en flux produit de grandes quantité d''''informations''', sous forme numérique. Pour chaque évènement qui va passer dans la chambre d'analyse, il y aura autant de paramètesparamètres mesurés que de PMT. Ainsi, si on fait passer un million de cellule, marquées avec cinq couleurs différentes de fluorochromes, on obtiendra 7 valeurs par cellules, soit 7 millions de nombres! Pour exploiter ces informations de manière intelligible, il convient de savoir comment les mettre en forme.
 
Du fait de la grande variation entre les niveau de fluorescence, l'affichage est souvent fait avec des échelles logarithmiques ou semi-logarithmiques.
 
=== Deux dimensions+densité ===
Ce type de diagramme combine les avantages des graphiques points par points et des diagrammes de densité. Chaque point est représenté sur le plan (x,y) en focntionfonction des deux paramètres à afficher, et la densité en évènement détermine la valeur de la coordonnée (z).
 
=== Trois dimensions ===
 
== La sélection ==
Un point important de l'analyse des données de cytométrie est la séléctionsélection de plages de valeurs pour un apramèteparamètre à reporter dans l'affichage d'un autre paramètre. Cette possibilité a priori abstraite revient à ne "regarder" dans un graphique que les évènements qui sont situés dans une zone précise d'un autre graphique.
 
Ainsi, on affiche un graphique en densité selon deux paramètres: FSC et SSC (la taille et la granulosité). On voit plusieurs populations dévènement, qui sont classiquement :
Grâce aux différents graphiques, et à la sélection des populations, il est maintenant possible d'exploiter les résultats. On peut voir différents types de résultats.
*une variation dans la fréquence d'une population donnée
*une variation discrète dans l'expression d'un marqueur dans une population donnée, en délimitant deux sous-populations, l'une positive, l'auterautre négative pour ce marqueur (variation ''tout ou rien''): on voit deux pics d'expression dont les poportionsproportions par rapport à la population totale changent.
*une variation globale dans l'expression d'un marqueur dans une population donnée: un décalage est visblevisible dans la distribution de la population.
=== Ce que nous donne le logiciel ===
Dans tous les cas, on peut grâce à l'informatique obtenir deux types d'informations sur une population sélectionnée par le logiciel:
<references />
 
{{Bas de page
{{Bas de page|idfaculté=biologie|leçon=[[Cytométrie en flux]] | précédent = [[../Les anticorps monoclonaux/]] | suivant = [[../Le réglage et la compensation/]]}}
| idfaculté = biologie
| leçon = [[../]]
| précédent = [[../Les anticorps monoclonaux/]]
| suivant = [[../Le réglage et la compensation/]]
}}
 
[[Catégorie:Cytométrie en flux]]

Menu de navigation