Wikiversité:Administrateur

Une page de Wikiversité.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Raccourci
WV:Admin
Logo des administrateurs.

Un administrateur (aussi nommé admin ou sysop) est un contributeur disposant d'outils techniques particuliers pour assurer la maintenance de Wikiversité en français. La communauté choisit des volontaires par une procédure d'élection et attend de leur part une utilisation pertinente de ces outils dans l'intérêt général.

Leur rôle est avant tout technique et ils n'ont aucune responsabilité éditoriale particulière ou supérieure à celle des autres contributeurs. Les administrateurs sont bénévoles ; ils ne sont pas des employés de la Wikimedia Foundation.

En octobre 2021, Wikiversité en français compte 10 administrateurs, dont 3 robots.

Pourquoi des administrateurs ?

Les contributeurs, enregistrés ou non, ont déjà des pouvoirs très étendus sur Wikiversité. Ils peuvent, entre autres, modifier des pages, en créer, les renommer, révoquer le vandalisme, lancer des prises de décision...

Le statut d'administrateur confère à son titulaire des outils supplémentaires lui permettant de participer à la maintenance du site, que ce soit pour effacer des pages non pertinentes, protéger des pages le nécessitant ou bloquer des utilisateurs qui ne respecteraient pas les principes fondateurs de Wikiversité.

Afin d'éviter les abus, les outils d'administration ne sont pas mis à la disposition de tous les utilisateurs, mais réservés à des contributeurs expérimentés qui, après avoir soumis leur candidature à l'appréciation de la communauté, doivent obtenir un consensus en leur faveur.

Ce qu'un administrateur peut et ne peut pas faire

Un administrateur utilise ses outils au nom de la communauté, pour exécuter les décisions que la communauté a prises.

Il est un contributeur

Un administrateur est un contributeur ; cela signifie qu'il peut effectuer les mêmes opérations que tous les autres participants de Wikiversité, entre autres :

Le nettoyage, la vérification du respect du droit d'auteur et la suppression des actes de vandalisme ne sont ni un privilège, ni une obligation des administrateurs. Tout le monde peut le faire et tout le monde a le droit de ne pas le faire.

Bien qu'un administrateur possède des droits supplémentaires, il n'est pas lié à la Wikimedia Foundation pour autant et demeure libre d'exprimer ses opinions comme n'importe quel autre contributeur.

Fonctionnalités supplémentaires qui lui sont accordées

Un administrateur a accès à des fonctionnalités supplémentaires sur Wikiversité. Il peut :

  • protéger et déprotéger des pages, ainsi que modifier les pages protégées, en cascade ou non protégées (protect, editprotected, editsemiprotected, editextendedsemiprotected) ;
  • supprimer des pages (en masse ou non), les sujets et messages des Discussions Structurées, des balises (delete, nuke, flow-delete) — voir Wikiversité:Pages à supprimer) ;
  • masquer ou restaurer des entrées d'historique ou des versions de page (deletelogentry, deleterevision) — droits principalement destinés à faire cesser les violations de droits d'auteur. Voir Wikiversité:Pages soupçonnées de violation de copyright ;
  • bloquer ou débloquer en écriture d'autres utilisateurs (block) ;
  • accéder au journal des modifications de l'authentification à deux facteurs (oathauth-view-log) ;
  • activer l'authentification à deux facteurs (oathauth-enable) ;
  • afficher l'information sur l'activité de transcodage actuelle (transcode-status) ;
  • afficher le journal de la liste noire des titres (titleblacklistlog) ;
  • court-circuiter les vérifications de tromperie (override-antispoof) ;
  • créer des URL courtes (urlshortener-create-url) ;
  • créer des comptes (createaccount) ;
  • créer des flux de Discussions Structurées n'importe où (flow-create-board) ;
  • créer et (dés)activer des balises (managechangetags) ;
  • désactiver localement des blocages globaux (globalblock-whitelist) ;
  • effectuer les actions déclenchant le CAPTCHA sans avoir à passer par le CAPTCHA (skipcaptcha) ;
  • empêcher un utilisateur d'envoyer des courriels (blockemail) ;
  • envoyer un message à plusieurs utilisateurs à la fois (massmessage) ;
  • fusionner les historiques des pages (mergehistory) ;
  • importer des pages (import) ;
  • limite élargie à 5 000 au lieu de 500 pour le nombre de résultats dans les requêtes API (apihighlimits) ;
  • marquer des modifications révoquées comme ayant été faites par un robot (markbotedits) ;
  • modifier le JSON du site (editsitejson) ;
  • modifier le modèle de contenu d'une page (editcontentmodel) ;
  • modifier les fichiers JSON d'un autre utilisateur (edituserjson) ;
  • modifier les filtres anti-erreur qui ont des actions restreintes (abusefilter-modify-restricted) ;
  • modifier les messages de Discussions Structurées publiés par d'autres utilisateurs (flow-edit-post) ;
  • modifier les messages système (editinterface) — voir espace MediaWiki ;
  • ne pas créer de redirection depuis le titre d'origine en renommant les pages (suppressredirect) ;
  • ne pas être affecté par les blocages faits contre des adresses IP (ipblock-exempt) ;
  • ne pas être affecté par les limites de taux (noratelimit) ;
  • rechercher dans les pages supprimées (browsearchive) ;
  • remplacer la liste noire des titres ou des noms d'utilisateur (tboverride) ;
  • renommer la page principale d'un utilisateur (move-rootuserpages) ;
  • restaurer une page supprimée (undelete) ;
  • réinitialiser les vidéos en échec ou transcodées pour qu'elles soient de nouveau insérées dans la file des travaux (transcode-reset) ;
  • révoquer rapidement les modifications du dernier contributeur d'une page particulière (rollback) ;
  • révoquer toutes les modifications effectuées par un filtre anti-erreur donné (abusefilter-revert) ;
  • voir la liste des pages non suivies (unwatchedpages) — voir Spécial:Unwatchedpages ;
  • voir le texte supprimé et les différences entre les versions supprimées (deletedtext) ;
  • voir les entrées des historiques supprimées, mais sans leur texte (deletedhistory) ;
  • voir les entrées du journal des filtres anti-abus marqués comme privés (abusefilter-log-private) ;
  • voir les entrées détaillées du journal des filtrages (abusefilter-log-detail) ;
  • écraser localement des fichiers présents sur un dépôt partagé (reupload-shared) ;
  • écraser un fichier existant (reupload) ;
  • ajouter ou retirer des membres au groupe Exemptés de blocage d'IP.

Un administrateur n'est pas affecté par certaines limites de taux, comme le nombre de comptes créés, le nombre maximum d'éditions, de renommages ou d'envois de courriels à la minute. Il n'est pas non plus affecté par le blocage des adresses IP et des proxies ouverts (hors TOR). Il peut passer outre la liste noire des titres et des créations de compte.

Fonctionnalités qui ne lui sont pas accordées

Un administrateur ne dispose pas d'informations supplémentaires sur les participants, telles que leur adresse électronique, leur adresse IP ou leur mot de passe. Seul un vérificateur d'adresses IP (checkuser) peut consulter les adresses IP d'un compte.

Un administrateur ne peut pas changer le statut d'un contributeur sauf pour l'exemption de blocage d'IP. Seuls les stewards et bureaucrates peuvent donner ou retirer les droits d'administrateur à quelqu'un.

Un administrateur ne peut pas renommer un compte.

Un administrateur ne peut plus depuis août 2018 modifier les pages JavaScript et CSS communes, ainsi que celles d'autres contributeurs, mais il peut toujours modifier les pages JSON communes et celles des contributeurs. Aujourd'hui, ce sont les administrateurs d'interface, un groupe plus restreint, qui possèdent ces droits techniques[1].

Un administrateur ne peut plus se débloquer lui-même depuis décembre 2018 par mesure de sécurité, puisque plusieurs comptes d'administrateurs sur l'édition anglophone de Wikipédia ont été compromis. Toutefois, il peut bloquer l'administrateur qui l'a bloqué[2],[3].

Un administrateur ne peut pas visualiser les contenus masqués par les masqueurs de modifications (oversight).

Un administrateur ne peut pas supprimer un compte, les comptes utilisateurs ne sont pas supprimables mais peuvent éventuellement être bloqués/renommés.

Ce qu'il peut faire

Panneau d’avertissement Ce qu'il peut faire, c'est-à-dire qu'il n'est pas obligé de faire, les administrateurs ayant la même liberté de participation que les autres contributeurs.

Les administrateurs ont notamment reçu de la communauté un mandat d'utilisation de leur statut sans consultation pour :

  • supprimer des pages dans les cas évidents, comme manifestement aberrantes (test, vandalisme, gag...), ne contenant aucune information pertinente pour Wikiversité, ne respectant pas la licence CC-BY-SA 3.0 ou la GFDL ou des pages déjà blanchies pour les mêmes motifs par des utilisateurs qui ne sont pas administrateurs. Le passage par la page Wikiversité:Pages à supprimer n'est alors pas nécessaire ;
  • bloquer les utilisateurs qui endommagent Wikiversité, notamment :
  • protéger une page en cas de guerre d'édition ou lorsqu'elle abrite un vote clos, ou encore lorsqu'elle est sujette à des vandalismes répétés,
  • masquer des versions d'historique principalement dans le cadre de la lutte contre les violations de copyright.

Pour les interventions sujettes à débat, les administrateurs doivent consulter leurs collègues ou s'en remettre à la communauté et à ses autres représentants, dont ils exécutent les décisions prises sur Wikiversité:Prise de décision, Wikiversité:Pages à supprimeretc.

Ce qu'il ne doit pas faire

En aucun cas un administrateur n'a davantage de pouvoir que les non-administrateurs en matière de création, d'édition, de forme, de contenu, de ligne directrice. En cela, il a des prérogatives bien différentes des modérateurs que l'on trouve sur les forums. Aucun rôle éditorial n'est attaché à la fonction d'administrateur en tant que telle. Un administrateur a néanmoins le rôle de protecteur de l'information contre le vandalisme.

Sauf exceptions, un administrateur ne doit pas prendre de décision sans l'avis et l'accord préalable de la communauté. Il ne doit pas non plus utiliser ses outils ou son statut pour un bénéfice personnel ou de façon malhonnête.

D'une manière générale, il ne doit pas :

  • bloquer un contributeur en dehors des recommandations de blocage en écriture ;
  • bloquer un utilisateur avec lequel il est en conflit ;
  • protéger une page sur laquelle il est en conflit d'édition avec d'autres contributeurs ;
  • effacer une page hors cas listés dans MediaWiki:Deletereason-dropdown ;
  • masquer des versions d'historique dans le cas où ce masquage est du ressort des masqueurs de modifications. Il pourra cependant effectuer un masquage transitoire s'il prévient dans la foulée les masqueurs du masquage à effectuer.

Si un administrateur adopte ce genre d'attitude, on peut considérer, selon les circonstances, qu'il abuse de ses outils.

Abus

Un abus de la part d'un administrateur est une utilisation (ou une menace d'utilisation) des outils de maintenance à sa disposition d'une manière qui n'est manifestement pas conforme aux règles applicables.

Si vous pensez rencontrer des abus manifestes de ce genre, vous êtes invité à les lister sur Wikiversité:Administrateur/Problème, en donnant des exemples précis (tels que le blocage d'une personne avec laquelle l'administrateur est en litige). Si la requête est justifiée, l'administrateur pourrait se voir rappelé à l'ordre ou sanctionné.

Élection

Les administrateurs sont élus par la communauté. Cf. détails dans Wikiversité:Administrateur/Candidature.

Contestation

Il est possible de contester le statut d'un administrateur en cas d'abus ou de perte de confiance. Si la contestation est conforme à w:Wikipédia:Prise de décision/Administrateur/Contestation du statut et w:Wikipédia:Prise de décision/Administrateur/Modalités de la contestation, un vote sera ouvert pour que la communauté puisse confirmer ou non le statut de l'administrateur concerné.

Suspension

Un administrateur est autorisé à demander une suspension de son statut, notamment en prévision d'une longue absence ou d'une faible disponibilité. Il pourra le récupérer sur simple requête aux bureaucrates dans l'année suivant la suspension de son statut. Au delà d'un an, le contributeur devra déposer une nouvelle candidature dans les mêmes conditions que pour un contributeur n'ayant jamais été administrateur.

Démission

Un administrateur peut démissionner. Si, ensuite, il souhaite à nouveau disposer des outils, il devra déposer une nouvelle candidature dans les mêmes conditions que pour un contributeur n'ayant jamais été administrateur.

Destitution

Tout administrateur ayant ses droits suspendus depuis plus d'un an verra son statut retiré. Pour récupérer ce statut, le contributeur devra déposer une nouvelle candidature dans les mêmes conditions que pour un contributeur n'ayant jamais été administrateur.

Le statut d'administrateur est automatiquement retiré après deux ans de totale inactivité[4]. Par inactivité, on entend absence totale de contribution.

Notes et références

  1. « T190015 Create separate user group for editing sitewide CSS/JavaScript that does not include administrators by default », sur phabricator.wikimedia.org (consulté le 3 octobre 2019)
  2. « T150826 Remove unblockself right on wikimedia wikis (but allow blocked admins to block their blocker) », sur phabricator.wikimedia.org (consulté le 3 octobre 2019)
  3. Un administrateur bloqué peut bloquer l'administrateur qui l'a bloqué pour éviter des guerres de pouvoir sur les wikis aux petites communautés et pour éviter qu'un compte compromis d'un administrateur puisse bloquer tous les administrateurs.
  4. Décision communautaire sur Meta-Wiki : page de discussion, règle officielle.

Liens utiles

Page d'aide

Pages spéciales

Historique des actions d'administration

Les coins des administrateurs