Leçons de niveau 11

Sociétés et cultures de l'Europe médiévale/Société encadrée par l'Église

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Société encadrée par l'Église
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Sociétés et cultures de l'Europe médiévale
Chap. préc. :Chrétienté médiévale
Chap. suiv. :Chrétienté : entre intégration et répression
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Sociétés et cultures de l'Europe médiévale : Société encadrée par l'Église
Sociétés et cultures de l'Europe médiévale/Société encadrée par l'Église
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Société encadrée par l’Église[modifier | modifier le wikicode]

Paroisse, cadre de la vie quotidienne[modifier | modifier le wikicode]

La vie au Moyen Âge est rythmée par l’Église (avec un grand « E » l’institution) et l’église (avec un petit « e », le bâtiment) :

  • elle sonne les heures ;
  • c’est le lieu des pratiques et gestes collectifs (messes, mariages, pèlerinages, …) ;
  • ainsi que des pratiques individuelles (confessions, eucharistie, …) ;
  • enfin, elle rythme l’année (fêtes religieuses) et la vie (sacrements : du baptême à l’extrême-onction).

Vivre sous le contrôle de l’Église[modifier | modifier le wikicode]

La présence de tympans au dessus des portes dans les églises rappelle le jugement dernier. Les laïcs et leur comportement sont tous les jours observés par le clergé, garant de la morale chrétienne (du bien et du mal et du pêché capital). L’Église peut excommunier, sanction qui exclue un laïc de la communauté des chrétiens de manière temporaire ou définitive, ceux dont le comportement est jugé comme déviant. Pour connaître le chemin à suivre, les fidèles reçoivent un enseignement religieux oral (prédications) et un enseignement par les images.