Leçons de niveau 18

Sémantique/Mon sens

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Mon sens
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Sémantique
Chap. préc. :Proust
Chap. suiv. :Signifiants
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Sémantique : Mon sens
Sémantique/Mon sens
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Mon sens[modifier | modifier le wikicode]

    Mon sens est issu de l'ensemble de mes expériences, n'est révélé que par ma conscience, le produit de toutes mes fonctions mentales, qui s'écoule, s'accumule et se transforme dans ma mémoire constituant ainsi mon champ sémantique personnel. Au sein de celui-ci, je décèle deux caractéristiques importantes. D'abord tous les éléments de sens sont liés, par des liens qui peuvent être arbitraires, formels, logiques, des rapports de qualités et d'autres que je ne saurais définir tant ils me semblent complexes, mais ils sont liés. Ensuite, ce sens est constitué d'ensembles flous qui gravitent autour d'éléments plus clairs. Depuis l'aube des temps, il me semble que les fonctions mentales que nous avons héritées des animaux qui nous ont précédés ont la remarquable capacité de gérer des ensembles flous.
    Dans ces flous, je distingue une continuité de saveurs où dominent trois nuances qui témoignent de mon ignorance :
    • Le flou paradoxal est le flou dont je me sers pour me tenir à distance des contradictions que je rencontre et parfois pour me protéger de mes propres angoisses. Exemple « l'axiomatique ». Ce flou a une saveur un peu inquiétante.
    • Le flou de complexité concerne des ensembles de sens qui sans être paradoxaux semblent trop complexes pour être analysés. Exemple « l'économie ». Ce flou n'a qu'une saveur un peu nauséeuse.
    • Le flou d'abondance concerne des ensembles de sens qui sans être paradoxaux ou complexes, ni même véritablement inconnus possèdent trop d'éléments pour être saisis dans leurs détails et leur intégralité. Exemple « les oiseaux ». Ce flou a plutôt une saveur agréable.
    En résumé, je peux décrire mon champ sémantique  comme un ensemble d'ensembles flous, évolutifs, reliés entre eux, d'où émergent ici et là des architectures et où dominent des qualités.