Leçons de niveau 14

Rudiments d'acoustique/Le décibel

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Le décibel
Icône de la faculté
Chapitre no 6
Leçon : Rudiments d'acoustique
Chap. préc. :Rayonnement des sources
Chap. suiv. :Perception du niveau sonore
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Rudiments d'acoustique : Le décibel
Rudiments d'acoustique/Le décibel
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

À l'oreille, nous savons tous distinguer un son faible d’un son fort. Mais il est beaucoup plus difficile de dire à quelle grandeur physique cette sensation subjective est associée. La sensation augmente-t-elle linéairement avec la puissance d'une source ? Pour répondre à ce genre de questions, il est nécessaire d'effectuer des tests d’écoute.

Pour cela, les sujets d’expérience sont placés dans une salle totalement insonorisée, appelée chambre sourde. Ils entendent une série de sons plus ou moins fort et évaluent la sensation de niveau sonore sur une échelle subjective arbitraire.

Les résultats montrent que la sensation auditive est reliée au logarithme de la pression (et aussi au logarithme de l'intensité).


Pour traduire l’augmentation logarithmique de la sensation, une unité a été définie : le décibel. Le décibel permet de mesurer le niveau sonore.

On note log le logarithme décimal. Soit un son de pression acoustique p. La pression de référence au seuil d'audition étant 2.10-5 Pa, on définit le niveau de pression par :



Lp se mesure en décibels.

p : pression en pascals.


Lorsqu'on parle de niveau sonore, il s'agit nécessairement de la mesure en décibels. Le niveau sonore est représenté par la lettre L, qui correspond à « level ».

On remarque que le niveau au seuil d'audition est :

au seuil de douleur, la pression acoustique est d’environ 20 Pa ; le niveau est donc :

On peut aussi définir le décibel à partir de l’intensité. Considérons un son qui produit une intensité acoustique I.L’intensité au seuil d'audition étant de 10-12 W/m2, on définit le niveau d’intensité par :



Li se mesure en décibels.

I : Intensité en watts par mètre carré.


On remarque que le niveau d’intensité au seuil d'audition est :

Cherchons la relation entre le niveau d'intensité et le niveau de pression en décibels.

On a :

On a donc, pour un son direct :



Dans cette situation, on parlera alors de niveau sonore L sans préciser s'il s’agit de la pression ou de l’intensité.


Inversion de formule[modifier | modifier le wikicode]

Nous avons pour l’intensité :

on obtient :

L’intensité est donc :