Recherche:Théorie des matrices logiques/Table d'une matrice logique

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Table d'une matrice logique
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Recherche : Théorie des matrices logiques
Chap. préc. :Multiplication
Chap. suiv. :Sous-structures d'une matrice logique
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Théorie des matrices logiques : Table d'une matrice logique
Théorie des matrices logiques/Table d'une matrice logique
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.
Tabled1MatriceLogiquePage7.svg

La table est une matrice logique (ici bidimensionnelle) unicellulaire. La conjonction a disparu en même temps que la segmentation, la disjonction règne.

La projection est l'une des opérations de la TML. Le résultat porte le même nom. Mécanisme de la projection: si le vecteur concerné ne comporte pas de 1, poser 0, autrement poser 1.

La projection 1, soit 0000011011001100, est identique à la table de vérité de l’ensemble de clauses E, exprimée sous forme booléenne. C'est une matrice logique unidimensionnelle.

La projection 2 est la table de vérité de l’ensemble de clauses E'. Bien que multivalent, cet ensemble possède donc une table de vérité binaire.

L'apex, une matrice logique 0-dimensionnelle - dont l’ensemble de descripteurs est vide - signifie ici 'satisfaisable': son élément unique est un 1.

Les projections 1 et 2 sont primaires, l'apex est une projection secondaire (projection d'une projection).


En TML, la formulation d'un problème, la table de vérité et la notion de satisfaisabilité forment une chaîne homogène: toutes ces entités sont des matrices logiques.