Recherche:Les fonds patrimoniaux des bibliothèques publiques/Enrichissements

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Enrichissements
Icône de la faculté
Chapitre no 27
Recherche : Les fonds patrimoniaux des bibliothèques publiques
Chap. préc. :Reproduction analogique ou numérique
Chap. suiv. :Acquisitions non onéreuses
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Les fonds patrimoniaux des bibliothèques publiques : Enrichissements
Les fonds patrimoniaux des bibliothèques publiques/Enrichissements
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

La question de l'enrichissement peut s'envisager selon une double problématique :

  • L'enrichissement est-il choisi ou subi ? L'idéal est naturellement l'enrichissement choisi en fonction d'une politique patrimoniale raisonnée.
  • L'enrichissement est-il onéreux ou non ? Une bibliothèque peut très bien enrichir ses fonds patrimoniaux sans bourse délier ; mais consacrer un budget aux acquisitions patrimoniales permet d'exercer un choix véritable et s'avère indispensable pour mener une politique patrimoniale volontaire.

Les différentes catégories juridiques d'enrichissement se regroupent sous les catégories d'Acquisitions non onéreuses et d'Acquisitions onéreuses.


Environnement[modifier | modifier le wikicode]

Outre l'environnement que constitue la carte documentaire, prise en compte pour la définition de la politique patrimoniale, tout enrichissement s'inscrit dans :

  • un environnement institutionnel susceptible de subventionner acquisitions : DRAC, FRAB, collectivités territoriales ;
  • un marché des objets de collection impliquant libraires, collectionneurs et spéculateurs.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

GUINARD (Pierre), Politiques d’acquisition, enrichissement du patrimoine, dans ODDOS Jean-Paul (dir.), Le patrimoine : pratiques et perspectives, Paris, Cercle de la librairie, 1997, p. 187-206.

Enrichir le patrimoine des bibliothèques municipales…, Rennes, Apogée, 1996.

DEVILLE Jacques, Les acquisitions patrimoniales, dans ARNOULT Jean-Marie (dir.), Protection et mise en valeur du patrimoine des bibliothèques de France : recommandations techniques, p. 154-155. (détails sur la constitution de dossiers)

Nombreuses illustrations littéraires des ventes aux enchères et de la fréquentation des libraires d’anciens ; pour une vision humoristique des risques de l’acquisition onéreuse auprès de particuliers, entre autres, lire The Fall of the British Museum, de David Lodge.