Leçons de niveau 17

Réseaux sociaux professionnels/Les RSP et les administrations publiques

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Les RSP et les administrations publiques
Icône de la faculté
Chapitre no 5
Leçon : Réseaux sociaux professionnels
Chap. préc. :Les RSP et les entreprises
Chap. suiv. :Conclusion
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Réseaux sociaux professionnels : Les RSP et les administrations publiques
Réseaux sociaux professionnels/Les RSP et les administrations publiques
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Avec l’expansion des réseaux sociaux personnels et professionnels, les citoyens attendent des administrations plus de dialogue et d’ouverture. Le meilleur moyen de l'appliquer est de faire appel aux réseaux sociaux. L’efficacité des RSP dans les administrations va être démontrée avec un exemple concret. En effet, le ministère des affaires étrangères va mettre en place le premier réseau social professionnel pour une administration : Diplomatie.


Le nouvel outil de communication des administrations publiques[modifier | modifier le wikicode]

Diplomatie est un réseau social professionnel pour les administrations qui sera ouvert en juillet 2014. Il est le premier réseau de ce genre à être créé dans le monde. Issu du ministère des affaires étrangères, qui est très présent sur le web social, il permettra de combiner, dans un seul outil, les échanges entre les acteurs de la politique étrangère française. Il se présentera sous forme d’un portail qui prendra en charge les différents documents électroniques des acteurs de la politique étrangère.


Les trois principes[modifier | modifier le wikicode]

Les publications "pour action"[modifier | modifier le wikicode]

Chaque publication sur le portail est considérée par un service traitant appelé « pour action ». Ainsi les informations sont dispatchées de sorte que chaque acteur retrouve sur son écran seulement les informations qui le concerne. Les publications sont classées en trois catégories : télégramme, note diplomatique et courrier formel.

Disparition des boites mails[modifier | modifier le wikicode]

À la place de la gestion de courriels, l’utilisateur se trouve face à un écran sous forme de journal conçu en deux parties : l’une est composée des sujets « à traiter » et l’autre partie regroupe les centres d’intérêts de l’utilisateur.

La communauté[modifier | modifier le wikicode]

Chaque utilisateur peut s’affilier à une communauté.


Les fonctionnalités[modifier | modifier le wikicode]

  • L'intérêt des posts et mesure d’audience : les messages postés sur le portail « Diplomatie » pourront être notés par les utilisateurs. Ainsi, pour chaque article , le niveau d’audience est affiché ainsi que l’intérêt de l’article car les lecteurs peuvent le noter.
  • L'ouverture au monde privé : sur décision du ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, le portail Diplomatie sera ouvert au entreprises, ONG et journalistes accrédités s’ils acceptent de respecter la charte de sécurité. Ils n’auront pas autant de liberté que les administrations publiques mais pourront à une partie des messages.


Les avantages de Diplomatie[modifier | modifier le wikicode]

Hiérarchie de l’information diplomatique[modifier | modifier le wikicode]

L’information présente sur le portail sera pertinente et rapide. Elle sera aussi triée et classée par type de document. De cette facon, la recherche de document, pour les utilisateurs, sera simplifiée.

Facteur de productivité[modifier | modifier le wikicode]

Ce réseau présente :

  • Une réduction du nombre de courriels entre acteurs impliqués dans « Diplomatie »
  • Une accessibilité depuis les téléphones mobiles
  • Une fluidité du partage de l’information

Facteur d’innovation[modifier | modifier le wikicode]

Diplomatie est une solution innovante. Les administrations partenaires font partie d’un groupe qui a su se moderniser et saisir les opportunités qu’offre le web 2.0. Le réseau comporte le premier parapheur électronique de l’État : les documents pourront être signés en ligne.

Sécurité des systèmes d’informations[modifier | modifier le wikicode]

Autant du point de vue matériel que logiciel, Diplomatie offre une sécurité d’information. Les utilisateurs peuvent échanger des informations en toute sécurité, sans que celles ci tombe entre des mains malveillantes.

Informations accessibles à l'international[modifier | modifier le wikicode]

Comme tout réseau social, le réseau social « Diplomatie » est accessible à un très grand nombre d’utilisateurs, en respectant, tout de même, un périmètre de partage.



Aux États-Unis, il existe un réseau social pour le secteur public créé en 2008: GovLoop. Il est réservé aux agents de l'administration publique américaine. GovLoop a pour objectif de permettre aux agents de communiquer sur divers sujets, d'échanger des idées et d'explorer de nouvelles opportunités. GovLoop fait penser à Facebook car chaque adhérents peut créér sa page personnelle. En plus de cet avantage, GovLoop met à disposition des utilisateurs, toutes les actualités, évenements sur des thème qui les intéressent.