Leçons de niveau 16

Progiciel de gestion intégré/Logiciels propriétaires

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Logiciels propriétaires
Icône de la faculté
Chapitre no 7
Leçon : Progiciel de gestion intégré
Chap. préc. :Résistance au changement lié à un ERP
Chap. suiv. :Logiciels libres
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Progiciel de gestion intégré : Logiciels propriétaires
Progiciel de gestion intégré/Logiciels propriétaires
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le pionnier SAP[modifier | modifier le wikicode]

SAP entreprise et mySap

  • Société commerciale allemande, leader du marché
  • Créée en 1972 par Dietmar Hopp, Hasso Plattner, Klaus Tschira, Hans-Werner Hector
  • Présence mondiale dans 50 pays
  • Effectif : 44 000 salariés
  • Le chiffre d'affaires (2007) : 9 milliards $ (exclusivement ERP et services)
  • Produit utilisé en général par les sociétés industrielles
  • Durée moyenne de mise en place (multinationale) : 1 an

SAP (Systems, Applications and Products for data processing en anglais et Systeme, Anwendungen und Produkte in der Datenverarbeitung en allemand) est par abus de langage le nom utilisé pour désigner un progiciel de gestion intégré développé et commercialisé par l'éditeur de ce produit (SAP AG).

Le nom exact du progiciel a été plusieurs fois modifié au fur et à mesure de l'évolution des versions :

   R/1 puis R/2 (architecture mainframe)
   R/3 (apparition de l'architecture client-serveur, versions 2.1 à 4.6C)
   R/3 Entreprise (dit aussi version 4.70)
   ECC ou ERP Central Component (versions 5.0 puis 6.0)

En parallèle de l'évolution du produit, la société SAP a utilisé plusieurs terminologies commerciales pour désigner son offre telles que mySAP.com, mySAP ERP ou mySAP Business Suite.

Les logiciels SAP reposent aujourd’hui sur une architecture technique commune appelée SAP NetWeaver dont le principal composant est le Web AS (Web Application Server).

Un ERP peut être défini comme un système dans lequel les différentes fonctions de l'entreprise (comptabilité, finances, production, approvisionnement, marketing, ressources humaines, qualité, maintenance, etc.) sont reliées entre elles par l’utilisation d'un système d'information centralisé sur la base d'une configuration client/serveur.

La mise en œuvre d'un système complètement intégré permet de répondre de manière précise et en temps réel aux questions du type : « Que se passe-t-il si je décide de faire ceci ? ». Par exemple, si une entreprise reçoit une commande de marchandises, il est possible de savoir presque instantanément les conséquences de cette demande sur les capacités de production, sur les besoins d'approvisionnement, sur le personnel nécessaire pour accomplir cette tâche, sur les délais requis pour satisfaire cette demande, sur les besoins de financement, sur la profitabilité de cette opération, etc.

Les modules sont les composants fonctionnels du système SAP ERP. On peut distinguer trois familles de modules fonctionnels : logistique, gestion comptable et ressources humaines. En parallèle, SAP a développé une offre sur la mise en conformité réglementaire par rapport aux exigences de développement durable.

La société SAP a également étendu les fonctionnalités de son logiciel pour couvrir les processus propres à chaque secteur d'activité et l'a décliné en 23 solutions qui sont : Aérospatiale et défense, Automobile, Banque, Produits chimiques, Biens de consommation, Bâtiment et Travaux Publics, Services financiers, Santé (établissements de soin), Enseignement supérieur et recherche, Haute technologie, Équipement industriel, Assurances, Industrie des médias, Industrie textile, Industrie minière, Pétrole et gaz naturel, Industrie pharmaceutique, Services professionnels, Administration et secteur public, Commerce de détail et distribution, Prestations de services, Télécommunications, Production, transport et distribution d’énergie.

Le challenger ORACLE[modifier | modifier le wikicode]

Ebusiness et Peoplesoft Ent

  • Société commerciale américaine, seconde du marché
  • Créée en 1977 par Lawrence Ellison
  • Présence mondiale dans 145 pays
  • Effectif : 74 000 salariés
  • Le chiffre d'affaires (2007) : 8 milliards $ (Exclusivement ERP et services)
  • Produit utilisé en général par les sociétés tertiaires
  • Durée moyenne de mise en place (multinationale) : 1 an

L'outsider SAGE[modifier | modifier le wikicode]

SAGE 100 et SAGE 1000

  • Société commerciale anglaise, troisième du marché
  • Créée en 1981 à Newcastle
  • Présence mondiale dans 22 pays
  • Effectif : 14 000 salariés
  • Le chiffre d'affaires (2007) : 2 Milliards $ (exclusivement ERP et services)
  • Produit utilisé en général par les petites et moyennes sociétés
  • Durée moyenne de mise en place (PME) : 3 mois

Le dernier arrivé MICROSOFT via NAVISION[modifier | modifier le wikicode]

NAVISION Dynamics

  • Société commerciale danoise (NAVISION) absorbée par une Société commerciale américaine (MICROSOFT), quatrième du marché
  • Créée en 1984 par Damgaard et Navision Software
  • Présence mondiale dans 28 pays
  • Effectif : 4 000 salariés
  • Le chiffre d'affaires (2007) : 300 Millions de $ (exclusivement ERP et services)
  • Produit utilisé en général par les petites et moyennes sociétés
  • Durée moyenne de mise en place (PME) : 3 mois

Les challengers[modifier | modifier le wikicode]

Cegid

  • Société commerciale française
  • Créée en 1983 par Jean-Michel Aulas
  • Présence mondiale dans 75 pays
  • Effectif : 2000 salariés
  • Le chiffre d'affaires (2013) : 260 Millions de € (exclusivement ERP et services)
  • Produit utilisé en général par les TPE, PME-PMI et grands comptes
  • Durée moyenne de mise en place (PME) : NC

Comarch

  • Société commerciale polonaise créée en 1993 par Janusz Filipiak
  • Présence mondiale dans 23 pays
  • Effectif : 3500 salariés
  • Le chiffre d'affaires (2012) : 220 Millions de € (exclusivement ERP et services)
  • Produit utilisé en général par les TPE, PME-PMI et grands comptes
  • Durée moyenne de mise en place (PME) : NC

Divalto

  • Société commerciale française initialement nommée Interlogiciel
  • Créée en 1982 par Maurice Vallet
  • Présence mondiale
  • Effectif : 150 salariés
  • Le chiffre d'affaires (2013) : 14,9 Millions de € (exclusivement ERP et services)
  • Produit utilisé en général par les TPE, PME-PMI et grands comptes
  • Durée moyenne de mise en place (PME) : 3 mois

Référence[modifier | modifier le wikicode]


http://www.sap.com/france/index.epx

http://www.divalto.com/la-societe/