Leçons de niveau 16

Progiciel de gestion intégré/Logiciels libres

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Logiciels libres
Icône de la faculté
Chapitre no 8
Leçon : Progiciel de gestion intégré
Chap. préc. :Logiciels propriétaires
Chap. suiv. :Analyse SWOT
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Progiciel de gestion intégré : Logiciels libres
Progiciel de gestion intégré/Logiciels libres
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

L'émergence récente de plusieurs ERP libres permet de minimiser les inconvénients de coût (liés à l'acquisition des licences logicielles), de rigidité et surtout de captivité vis-à-vis des éditeurs.

L'utilisation par ces ERP de formats techniques ouverts facilite également les paramétrages, les installations, les échanges de données, aussi bien en interne que vers l'extérieur.

Le pionnier COMPIERE[modifier | modifier le wikicode]

COMPIERE

Logo COMPIERE
  • Date de parution : 2000
  • Langage de développement : JAVA, J2EE
  • Modules : Compta/finances, achats/ventes/stocks, production et CRM
  • Produit utilisé en général par les sociétés de service
  • Durée moyenne de mise en place (TPE et PME) : 1 mois

Caractéristiques[modifier | modifier le wikicode]

Compiere est l'un des plus important logiciel doté des fonctionnalités les plus importantes qu'un PGI puisse avoir.

C'est un ERP avec un CRM intégré, très intéressant et adapté pour les PME et les grandes entreprises. Il permet d'optimiser et d'automatiser tous les processus de gestion de l'entreprise, comme la comptabilité, la gestion commerciale, les achats, la logistique et la gestion de production. À l'origine cet ERP été destiné aux entreprises de distribution et de négoce, mais aujourd’hui il est utilisé dans de nombreux secteurs tels que l’industrie, la presse, les services ou encore le secteur public.

Le challenger NEXEDI[modifier | modifier le wikicode]

ERP5

Logo ERP5
  • Date de parution : 2003
  • Langage de développement : PYTHON, ZOPE
  • Modules Compta/finances, achats/ventes/stocks, production, CRM RH et gestion de projets
  • Produit utilisé en général par les sociétés de service
  • Durée moyenne de mise en place (TPE et PME) : 1 mois

L'outsider OPENERP[modifier | modifier le wikicode]

OPENERP

Logo OPENERP
  • Date de parution : 2002
  • Langage de développement : PYTHON
  • Modules : Compta/finances, achats/ventes/stocks, production et CRM
  • Produit utilisé en général par les sociétés de service
  • Durée moyenne de mise en place (TPE et PME) : 1 mois

OpenERP (anciennement connu sous le nom Tiny ERP, signifiant la fourmi de l’Enterprise resource planning[citation nécessaire]) est un progiciel de gestion intégré distribué sous licence libre comprenant les ventes, la gestion de relation client (CRM), la gestion de projet, la gestion d'entrepôt, la production, la comptabilité et les ressources humaines. OpenERP a trois composants séparés : le serveur openerp-server qui stocke ses données dans une base PostgreSQL, le client openerp-client qui s'installe sur le poste de l'utilisateur et le serveur web openerp-web qui permet une utilisation depuis un navigateur. Ces trois composants communiquent par les protocoles XML-RPC et NET-RPC.

Le logiciel est basé sur une forte architecture MVC, des flux de travail flexibles, une interface-utilisateur graphique dynamique, une interface XML-RPC, et un système personnalisable de comptes-rendus avec une intégration pratique d'OpenOffice.org. Le 20 janvier 2011, OpenERP s.a. a annoncé le lancement de la version 6.0 du logiciel, qui comprend une version à la demande (SaaS).[1] Son approche modulaire permet aux utilisateurs de commencer avec une application, puis d'ajouter d'autres modules selon leurs besoins.

En décembre 2012, la version 7.0 d'OpenERP a été lancée et peut être testée en ligne, téléchargée ou vue en version de démonstration.

Modules fonctionnels[modifier | modifier le wikicode]

Les modules fonctionnels sont :

  • Gestion de la relation client et fournisseur (CRM & SRM)
  • Gestion des ventes et des achats
  • Comptabilité analytique et financière (conforme aux exigences françaises et suisses)
  • Gestion de production (GPAO/MRP) en capacité infinie
  • Gestion de projets et des activités de services
  • Norme qualité : ISO 9001 version 2000
  • Marketing
  • Logistique (Supply Chain Management)
  • Ressources Humaines
  • Gestion documentaire (GED/DMS)

Voir tous les modules disponibles ici.

L'avant-dernier arrivé NEOGIA[modifier | modifier le wikicode]

NEOGIA

Logo NEOGIA
  • Date de parution : 2004
  • Langage de développement : JAVA, J2EE
  • Modules : Compta/finances, achats/ventes/stocks, production et e-commerce
  • Produit utilisé en général par les sociétés de service
  • Durée moyenne de mise en place (TPE et PME) : 1 mois

Neogia est un logiciel libre et open source de gestion intégrée conçue pour les Petites et moyennes entreprises (PME)/ Petites et moyennes industries(PMI). Il s'appuie sur les fondations techniques du progiciel Apache Software Foundation (Apache) Open For Business ou Apache OFBiz (projet lancé en 2001).

Il recouvre la gestion financière, la collaboration logistique (y compris la gestion de production et la distribution), le Gestion_de_la_relation_client(CRM) (y compris le marketing et la gestion des ventes et du service après-vente) ainsi que le commerce électronique.

Il est disponible sur toutes les plates-formes J2EE et sur tous les moteurs Système de gestion de base de données (SGBD) du marché. Neogia fonctionne sous Microsoft Windows et sous tous les Unix supportant Java (technologie) dont Linux.

L'amélioration avec OPENBRAVO[modifier | modifier le wikicode]

OPENBRAVO

  • Date de parution : 2006
  • Langage de développement : JAVA, JavaScript, PL/SQL
  • Modules : Compta/finances, achats/ventes/stocks, production et point de vente, gestion de projet, Business Intelligence (BI)
  • Produit utilisé en général par les sociétés de service (les petites et moyennes entreprises)
  • Durée moyenne de mise en place (TPE et PME) : 1 mois
Écran OPENBRAVO

Openbravo est un progiciel de gestion intégré (PGI)Open Source pour les petites et moyennes entreprises (PME/PMI) qui est diffusé sous licence publique Openbravo, basée sur Mozilla Public Licence. La société est également membre de l'Open Solutions Alliance, une organisation à but non lucratif travaillant pour l'Open Source de la normalisation. Le programme est parmi les dix projets les plus actifs de SourceForge.net depuis janvier 2008.

Caractéristiques OPENBRAVO[modifier | modifier le wikicode]

Openbravo dispose d'une interface Web, où l'utilisateur peut visualiser l’ensemble de la société, y compris les informations sur la production, l'inventaire, les informations clients, suivi des commandes, et les informations sur les flux. Il est possible de communiquer ces informations avec d'autres applications grâce à la conception basée sur les Interface de programmation APIs Java (langage). Openbravo peut également créer et exporter des rapports et des données de différents formats, tels que PDF et Microsoft Excel. Comme Openbravo est basé sur le web, il est possible d'accéder à l'interface de partout, dès le moment qu’il existe une connexion Internet.

Architecture OPENBRAVO[modifier | modifier le wikicode]

Originellement basé sur Compiere, OpenBravo fait l’objet d'une refonte complète avec pour architecture cible le projet OpenBravo Green(http://wiki.openbravo.com/wiki/Design_principles_for_Openbravo_Green). La version OpenBravo 2.5 de l’application marque la première étape de ce processus de transformation.

L'architecture de Openbravo est inspirée de celle de Compiere, se concentre sur les deux modèles de développement:

  • Model-View-Controller(MVC)
  • Ingénierie dirigée par les modèles ou Model-Driven-Development (MDD)

Grâce à sa conception le PGI peut bien entendu être adapté aux besoins particuliers de l'entreprise au travers de développements spécifiques. Construit sur le modèle Modèle-Vue-Contrôleur, l'essentiel du code est généré automatiquement en fonction du modèle de données par un moteur de génération baptisé WAD (Wizard for Application Development). Le moteur exécute et recompile l’application à chaque fois que l'administrateur système a modifié la configuration pour répondre à une demande utilisateur.