Leçons de niveau 18

Principes de sémantique/Sémantique 2

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Sémantique 2
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Principes de sémantique
Chap. préc. :Sémantique 1
Chap. suiv. :Sémantique 3
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Principes de sémantique : Sémantique 2
Principes de sémantique/Sémantique 2
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

SÉMANTIQUE 2[modifier | modifier le wikicode]

    Le sens c'est la nature même, la chair de notre mental, de notre esprit, de notre être. Sa nature est universelle et nous la partageons non seulement avec les hommes, mais avec tous les êtres vivants. Le sens est propre au vivant, il n'existe nulle part ailleurs dans tout l'univers. Il est engendré par nos fonctions mentales, traverse rapidement notre conscience et s'écoule dans notre mémoire. Au sein de celle-ci, il possède deux propriétés déterminantes : les effets "boule de neige" et "miroir".
 -- "boule de neige" parce que les expériences s'accumulent, s'agglutinent, au point de se confondre dans les "cases" des catégories de notre mémoire. 
 -- "miroir" parce que du fait des relations qui existent entre ces cases, les sens de celles-ci réagissent aux sens des autres cases et s'il y a un bouleversement important quelque part du fait d'une expérience structurante le sens de ces cases va bouger. 
    Les signes qui sont jetés comme un sac de billes dans cet ensemble mouvant de cases, ne font que signaler que quelque part, par là, il y a du sens, du sens qui reste flou, évolutif, complexe et parfois paradoxal, sans révéler eux-mêmes ce sens. Ce sens n'est révélé que par notre fonction analytique.