Leçons de niveau 16

Paiement mobile (m-paiement)/Effervescence des modes de m-paiement

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Effervescence des modes de m-paiement
Icône de la faculté
Chapitre no 5
Leçon : Paiement mobile (m-paiement)
Chap. préc. :Les enjeux du m-paiement
Chap. suiv. :Les risques liés au m-paiement
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Paiement mobile (m-paiement) : Effervescence des modes de m-paiement
Paiement mobile (m-paiement)/Effervescence des modes de m-paiement
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Sur la base actuelle des chiffres du commerce électronique, on compte 5,2 millions de transactions par mois en 2016. Le marché attire plusieurs investisseurs dont les banquiers qui cherchent à s’adapter aux besoins de leurs clients qui souhaitant faciliter leur mode de paiement.

On trouve essentiellement :

- Le crédit mutuel, avec Cityzi

- La BNP PARIBAS, avec Kix :

- L’opérateur Orange, qui s’est attaqué au marché en proposant Orange Cash

Enfin, nous retrouverons des start-up sur le marché qui allient innovation et technologie pour appâter des clients avides de nouvelles technologies.

Mode de paiement actuels[modifier | modifier le wikicode]

Paiement à distance
Buyster Solution de paiement fondée en février 2011 par des opérateurs de téléphonie mobile : Bouygues, France Télécom, Orange, SFR et la SSII Atos, leader en France du paiement en ligne. Buyster a la particularité d’associer une carte bancaire à un téléphone mobile. C’est par ce moyen qu’il devient possible de payer sur internet fixe et mobile sans jamais communiquer ses coordonnées bancaires.

Lors d’un paiement depuis un ordinateur, l’acheteur ne donne plus son numéro de carte bancaire, mais seulement ses identifiants Buyster (numéro de téléphone et code confidentiel à 6 chiffres). Chaque paiement est sécurisé par un code à usage unique envoyé par SMS permettant à l’acheteur de confirmer son paiement.

En juin 2014, les actionnaires ont mis fin à l'activité du service après 2,5 ans d’existence.

Buyster
Kwixo Lancé par le Crédit Agricole et LCL, Kwixo est un moyen de paiement dématérialisé et sécurisé sur internet et téléphones mobiles. Ce service associe paiement en ligne et transfert d’argent entre particuliers. Il ne nécessite pas l’utilisation de la carte bancaire.

L'e-commercant peut s'y inscrire quelle que soit sa banque. Il enregistre les moyens de paiement de son choix compatible avec Carte Bleue, VISA, Mastercard, Electron et Maestro en France. Il peut alors régler ses achats en ligne sur les sites partenaires de Kwixo.

Au-delà des contrôles standards, Kwixo intègre des outils de lutte contre la fraude: le contrôle automatique des transactions Kwixo pour éliminer les tentatives de fraude à la carte bancaire ; le retraitement des commandes à risques. De plus, Kwixo propose une garantie de paiement en cas d’impayé sur les transactions validées.

Malgre la croissance du marché, aprés 4 ans d'activité, le service Kwixo a été arrêté le 8 février 2016.

Kwixo
Google Wallet
vignette
C’est un système de paiement qui permet aux utilisateurs de stocker des cartes de débit, des cartes de crédit, des cartes de fidélité et des cartes-cadeaux entre autres. Ce système est proposé par Google et n’existe qu’aux États- Unis depuis septembre 2011. Ce paiement par téléphone mobilerepose sur la norme NFC. Google souhaite développer ce moyen de paiement sur tous les systèmes d'exploitation mobiles, d'Android à l'iOS en passant par BlackBerry. Ce système de paiement a été mis en place dans le but de concurrencer PayPal de manière plus efficace. Ce service sera complété par Google Offers. Googl Wallet
Paylib Alors que les géants technologiques rivalisent d’ingéniosité pour développer leurs propres solutions(Google Wallet, le Passbook d’Apple…) les banques tentent de s’imposer en proposant des applications et services toujours plus sophistiqués. BNP Paribas, Société Générale et la Banque Postale ont lancé le système Paylib pour concurrencer Paypal. Mais dans certains pays émergents où le système bancaire est utilisé par une minorité, les acteur locaux du paiement mobile ont une très grande longueur d'avance. Il constitue une solution d’achat e-commerce et mobile sous la forme d’un portefeuille électronique pour acheter en ligne. Paylib est une solution de paiement utilisable sur un smartphone, une tablette ou un ordinateur. Il n’y a pas besoin de saisir ses informations bancaires avec ce mode de paiement. Paylib
Lydia C’est une application gratuite de paiement mobile fonctionnant aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels.

Operationnelle depuis 2013, elle compte aujourd’hui 230.000 utilisateurs. Lydia facilite aux utilisateurs les échanges, les paiements.

Ce mode de paiement repose principalement sur deux technologies :

le QR code pour les échanges de visu et le SMS pour les virements à distance.

Il est gratuit pour les particuliers.

Lydia
Paiement de proximité
Flash N' Pay Application créée par Auchan pour le paiement mobile sur QRcode. Cette solution indépendante des banques et des opérateurs téléphoniques, Flash’N pay est utilisable par tous les consommateurs, quel que soit leur canal d’achat, leur opérateur téléphonique ou leur banque, et intègre toutes leurs cartes de paiement et de fidélité quelle que soit l’enseigne émettrice.

Avec Flash’N Pay, le commerçant entre en relation directe avec son client pour lui proposer des offres personnalisées tout au long de son shopping. Flash’N pay intègre toutes les dimensions du shopping, avant, pendant et après l’acte d’achat: paiement, fidélité, dématérialisation et historisation du ticket de caisse, coupons de réduction, et bientôt, liste de course, liste d’envies, conseils produits, bons plans, social shopping, gestion du budget… . Elle permet au client d’améliorer son pouvoir d’achat en optimisant l’utilisation de ses programmes de fidélité et réductions.

Une fois cette application téléchargée sur leur mobile, les consommateurs pourront y entrer les données de leurs différentes cartes bancaires mais aussi de leurs cartes de fidélité et autres coupons de réductions. En arrivant à la caisse de l'hypermarché ils n'auront alors qu’à passer leur mobile devant un code barre (QRcode) qui s'affichera sur un terminal de paiement. Ainsi identifiés, ils devront taper un code secret afin de conclure la transaction.

Flash N' Pay
Paypal Here
vignette
Solution de paiement pour les commerces physiques et marchands itinérants. Il combine un terminal et une application pour smartphone, accepte les paiements par carte bancaire (débit immédiat ou différé, avec saisie du code PIN), les cartes de crédit, les chèques et les transferts de paiement, le tout à l’aide de communication cryptée et sécurisée.

Associé à un compte Paypal, l’application mobile est capable de gérer un ensemble de terminaux de paiement. PaypalHere est essentiellement à destination des petits commerçants.

Paypal
Fivory S’inscrivant dans la même dynamique que Paypal, Fivory propose à ses utilisateurs un mode de paiement supplémentaire en plus des avantages (promotions) . En effet, il combine à la fois des transactions et des programmes de fidélité faisant gagner aux utilisateurs du temps et des réductions. Fivory
Transfert d'argent
Lemon Way Plateforme web permettant d'effectuer des petits paiements (inférieurs à 100 euros) sécurisés depuis n’importe quel terminal mobile connecté à internet.

Lemon Way permet de payer des services ou des personnes dans la vie de tous les jours avec un téléphone portable : rembourser un tiers, faire un cadeau commun, partager une addition, offrir un cadeau d'anniversaire, mais aussi payer ses achats sur Internet avec des réductions sous forme de bons cadeaux, payer un service ou un produit à un commerçant affilié. Lemon Way vise avant tout les particuliers, les professions libérales et les petits commerçants.

Lemon Way
M-Pesa C’est un service lançé par Vodafone en 2007 au Kenya. Il permet aux utilisateurs de déposer de l’argent sur un compte stocké sur leur téléphone portable, et d’en envoyer en utilisant un numéro d’identifications personnelles (PIN) et un SMS sécurisé. Cela permet de payer des biens et des services et de réclamer des versements réguliers. M-Pesa

Modes de paiement novateurs [modifier | modifier le wikicode]

Paiement hands free :

Ce concept lancé par Google permet au client de payer sans manipuler son mobile. En effet, le réseau Wifi et Bluetooth détecte son téléphone puis le client confirme en donnant au caissier ses initiales.

Paiement biométrique :

- Empreintes digitales : Le paiement digitalisé consiste à enregistrer ses empreintes dans un boitier.  C’est une technique simple qui confère une grande sécurité aux consommateurs. Sachant que les éléments biologiques sont propres à un individu, l'utilisateur est le seul à pouvoir accéder à ses comptes et à pouvoir procéder à des paiements grâce à la reconnaissance de ses propres empreintes. Le risque de vol de carte bancaire ou de piratage des données transmises se trouve ainsi réduit.

- Reconnaissance faciale : Mastercard prépare un nouveau mode de paiement pour l’été 2016. Il s’agit du paiement par selfie, consistant à s’identifier en se prenant en photo pour payer ses achats en ligne.Il faut savoir aussi que l’application procédera à des vérifications pour assurer la sécurité des comptes clients.

Ces paiements biométriques avec l’authentification se retrouveront prochainement au cœur des nouvelles tendances.