Leçons de niveau 11

Nouveaux horizons à l'époque moderne/Élargissement du monde

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Élargissement du monde
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Nouveaux horizons à l'époque moderne
Retour auSommaire
Chap. suiv. :À la découverte du monde
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Nouveaux horizons à l'époque moderne : Élargissement du monde
Nouveaux horizons à l'époque moderne/Élargissement du monde
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Élargissement du monde[modifier | modifier le wikicode]

De Constantinople à Istanbul, carrefour stratégique et culturel[modifier | modifier le wikicode]

Carte de la Méditerranée orientale en 1450.

Constantinople est le nom donnée à la ville à l’époque romaine en l’honneur de l’empereur Constantin qui en fait sa capitale en 330. Istanbul est le nom utilisé dans le langage courant pour désigner la vieille ville mais devient le nom officiel en 1930. Les Ottomans sont les Turcs qui envahissent l’Empire romain d’Orient autrement dit l’Empire byzantin.

Photographie de l'ancienne église Sainte-Sophie devenue une mosquée.

En 1453, Constantinople, capitale de l’Empire byzantin, est prise par les Ottomans (musulmans) puisqu’elle est un carrefour entre l’Afrique et l’Asie et l’Europe. Ainsi, l’Empire byzantin devient l’Empire ottoman et la chrétienté est remplacée par l’islam (par exemple : la basilique chrétienne construire en 537 Sainte-Sophie devient une mosquée en 1453), symbole d’une tolérance culturelle et religieuse : Constantinople devient une ville multiculturelle et cosmopolite. Néanmoins, les chrétiens n’ont plus accès à l’Asie et l’Europe n’entretient donc plus de relations commerciales.

Apogée et progression des Ottomans[modifier | modifier le wikicode]

Au cours du XIVe siècle, les Ottomans prennent possession des Balkans et de l’Asie mineure ; ils poursuivent leur expansion à l’ouest et à l’est. Au XVIe et au XVIIe siècle, ils possèdent un État de 20 millions de km2 du Proche-Orient à l’Europe de l’Est, à l’image de Constantinople, aujourd’hui cosmopolite et multi religieuse. Néanmoins, l’arrêt de la progression ottomane vers l’Europe de l’Ouest est marqué par une défaite à Lépante en 1571.

Relations difficiles avec les chrétiens[modifier | modifier le wikicode]

Avec l’expansion de l’Empire ottoman, l’islam apparaît comme une menace pour certains États chrétiens. La défaite de 1571 est une conséquence d’une croisade lancée contre les Turcs par le pape. Certains États comme Venise, Gênes, la France continuent de commercer avec les Ottomans mais l’Espagne et le Portugal refusent de commercer. Ils trouvent d’ailleurs à la fin du XVe siècle de nouvelles rutes maritimes ; pour l’Espagne, vers l’ouest et l’inconnu et pour le Portugal, vers le sud et les côtes africaines.