Mallette pedagogique Enfants Intellectuellement Precoces-Comprendre ses particularites-Les consequences sur la scolarite

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Temps de lecture : 3mn

Les constats dans la scolarité[modifier | modifier le wikicode]

Ce qui ressort au niveau de la scolarité, c’est que l’EIP :

  • s’ennuie
  • manque de motivation
  • semble ne pas avoir de capacités de concentration ou d’attention
  • oublie son matériel

Il est important de s’interroger sur les causes de ce désinvestissement scolaire.

L’EIP a une relation particulière avec le savoir, dès qu’il va à l’école (donc dès la maternelle) il pense qu’il va accéder à la connaissance, que toutes ses questions et ses centres d’intérêt vont trouver des réponses.

L’enseignant est vu comme « le maitre des connaissances » et n’accédant pas encore à la lecture, il va poser beaucoup de questions.

L’EIP va à l’école vers 3 ans pour apprendre à lire et à écrire… Il ne pensait pas qu’il aurait à attendre.

Et sur le terrain, à la maternelle, la réalité est tout autre : ses camarades ne s’expriment pas correctement, ont des attitudes de « bébé », ne s’intéressent pas du tout aux mêmes choses que lui.

Et quand l’enseignant lui dit « tu le verras dans 2 ans » l’EIP peut se renfermer sur lui-même et se désinvestir des apprentissages.

Il attend impatiemment de passer à des niveaux supérieurs et ce sentiment se reproduit jusqu’à l’obtention du bac, s'il y arrive… car beaucoup s’épuisent avant et décrochent. 

Explications[modifier | modifier le wikicode]

Voici les raisons de ces attitudes qu'il est important de comprendre car elles conduisent très souvent au décrochage scolaire :

  • Ennui : l'EIP attend autre chose et la lenteur des apprentissages à laquelle se greffe la répétition est épuisante. A cela, se rajoute la non prise en compte des demandes de l’élève face à la connaissance. Cet ennui face à l’incompréhension peut engendrer des angoisses.
  • Manque de motivation : on lui fait souvent remarquer qu’il va trop loin dans sa réflexion, que ce n’est pas le moment, qu’il verra ça plus tard… Ne pas oublier qu’un EIP à un rythme intellectuel important, qu’il a une fulgurance (faire le lien onglet) de l’esprit et qu’il est sans cesse en association d’idées ; ce qui lui permet d’appréhender les notions rapidement et de se questionner, d’où l’importance d’approfondir pour rester motiver.
  • Manque de concentration ou d’attention : s’il a compris la notion expliquée, il ne trouve aucun intérêt à réécouter, l'EIP ne supporte pas la répétition (autant orale qu'en exercice) il aimerait avancer, approfondir, donc il s’ennuie, papillonne, se replie sur son imaginaire intérieur, se fait des histoires, ne semble pas concentré.
  • Oubli du matériel : décrochant de ses apprentissages, il ne fait plus attention à ce qu’il doit prendre comme matériel pour apprendre, car il est loin de la notion d’apprentissage comme il se l’imaginait.   

Conséquences[modifier | modifier le wikicode]

Les conséquences peuvent être très négatives et amener à l'échec scolaire. En effet, dans ce fonctionnement, l’élève EIP s’épuise moralement, intellectuellement s’il n’est pas nourri à la hauteur de ses capacités et se retrouve fréquemment en échec scolaire.

Ainsi, l'EIP :

  • ne comprend pas le travail de révision (répétition) et les exercices d’application, il les trouve inutiles et peut les rater car n'y prête plus d'intérêt ;
  • ne peut pas faire ce qui est routinier ;
  • refuse la règle s’il n’en a pas compris le sens ;
  • a besoin de complexité ;
  • n’aime pas tout ce qui est formalisation (écrire…) ;
  • peut ne pas finir les travaux, il est plus lent dans la mise en route et l’exécution ;
  • a peu de méthode de travail ;
  • se précipite sur la tâche sans tenir compte précisément des consignes ;
  • fait preuve d’une attention labile et semble s’ennuyer ;
  • travaille plus vite que les autres ;
  • veut aller au fond des sujets qui l’intéressent ;
  • pose des questions qui ne sont pas de son âge ;
  • se montre original dans ses réponses. 
Consequences sur la Scolarite.jpg
< Précédent| Suivant >