Mallette Motivation et Estime de Soi-La reussite scolaire-Liens avec la motivation

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Temps de lecture : 2mn30s

Motivation et réussite scolaire sont liées[modifier | modifier le wikicode]

Toutes les recherches convergent : il y a un lien de réciprocité positive entre motivation et réussite scolaire. Un élève motivé sera en capacité de faire des choix, de s’engager, de persévérer et donc de réussir dans les activités d’apprentissages. Inversement, si on offre à l’élève l’occasion de faire des choix, de s’engager pleinement dans l’activité en connaissant succès et réussite, sa motivation sera renforcée.

Ainsi, la motivation est source de réussite scolaire et inversement, la réussite scolaire est source de motivation.

Différents types de motivation et différentes conséquences sur la réussite scolaire[modifier | modifier le wikicode]

Le type de motivation influence la réussite scolaire. La motivation intrinsèque (qui vient de l’intérieur) favoriserait l’apprentissage et la réussite scolaire à long terme. La motivation extrinsèque (qui vient des conditions externes) peut être une stratégie efficace à court et moyen terme, mais elle n’est pas suffisante pour permettre à l’enfant de s’investir profondément et volontairement dans la tâche.

La plupart du temps, la motivation est une combinaison de facteurs extrinsèques et intrinsèques. L’enseignant peut créer des situations d’apprentissage favorisant une motivation extrinsèque qui peut interagir, au final, sur la motivation intrinsèque.

Différents leviers pour agir sur la dynamique motivationnelle[modifier | modifier le wikicode]

Un élève n’est pas motivé ou démotivé. Il est motivé par tel aspect et moins par tel autre, il veut parfois comprendre, parfois simplement réussir. Il veut parfois réussir seul ou collaborer avec les autres… Il existe donc de nombreux aspects sur lesquels nous pouvons jouer pour tenter de mobiliser positivement nos élèves.

Quatre facteurs semblent influencer particulièrement la motivation scolaire :

 Les activités d’apprentissage[modifier | modifier le wikicode]

Pour qu’une activité soit motivante, elle doit être :

  • clairement définie, avec des objectifs explicites
  • signifiante et authentique,
  • diversifiée et intégrée à un ensemble plus vaste qui a du sens,
  • représenter un défi.

Pour ce faire, elle doit :

  • permettre un engagement cognitif,
  • être définie grâce à des consignes claires,
  • s’inscrire dans un laps de temps suffisant,
  • permettre d‘interagir et de collaborer.

L’évaluation[modifier | modifier le wikicode]

Les enfants doivent pouvoir s’auto-évaluer et comprendre leurs erreurs. L’évaluation ne doit pas être perçue comme une sanction, mais comme un moyen de chercher à se corriger, comme l'occasion d'apprendre, de se perfectionner, d'approfondir. Pour que l'évaluation soit une source de motivation, l'erreur doit être considérée par tous comme un moment indispensable de l'apprentissage.

Les récompenses et les sanctions[modifier | modifier le wikicode]

Elles agissent comme des renforcements positifs et négatifs et peuvent être utiles dans certains cas, très ponctuels. Elles ne permettent que des effets à court termes. Quand elles sont trop nombreuses ou systématiques il semblerait qu'elles finissent au contraire par faire baisser la motivation et encourager une représentation de l'apprentissage faussée.

La posture de l’enseignant[modifier | modifier le wikicode]

L'enseignant est là pour maintenir une relation de confiance avec l’élève et lui proposer des situations d’apprentissages motivantes pour lui donner le plaisir d’apprendre. L’enseignant peut mettre en place un certain nombre de pédagogies comme la pédagogie de projet, la pédagogie inversée et tenir compte de l’hétérogénéité de sa classe notamment en lui permettant d’apprendre avec les intelligences multiples ou en travaillant sur la métacognition.


< Précédent| Suivant >