Mallette Motivation et Estime de Soi-La metacognition-Les cartes heuristiques

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Temps de lecture : 3mn30s

Vous trouverez toutes les explications ainsi que quelques exemples de carte mentale sur la mallette pédagogique Différenciation.

Carte heuristiques, carte mentale ... Qu'est-ce-que c'est ?

Une carte heuristique est appelée aussi carte des idées, schéma de pensée, carte mentale, arbre à idées ou topogramme (mind map en anglais).

C' est un diagramme qui représente les connexions sémantiques entre différentes idées, les liens hiérarchiques entre différents concepts intellectuels.

C'est le plus souvent une représentation arborescente des données.

Image extraite du site http://www.cndp.fr/crdp-besancon/?id=cartes-heuristiques

  • En quoi les cartes mentales permettent-elles à l’élève d’apprendre à apprendre ?

Les cartes mentales permettent à l’élève de s’engager activement et cognitivement dans ses apprentissages en :

- Planifiant

- Reformulant

- Synthétisant

- Ciblant les notions importantes

- Réorganisant les connaissances

- Visualisant

- Se faisant comprendre

- Faisant comprendre une situation

  • A quel moment utiliser la carte mentale ?
  1. En amont pour faire émerger les représentations, introduire des notions nouvelles
  2. En cours d’apprentissage pour construire les concepts
  3. En fin d’apprentissage pour synthétiser, rassembler et mémoriser
  • Qui réalise la carte mentale ?

C’est l’enseignant qui introduit ce mode de représentation puis les élèves s’en emparent peu à peu et sont amenés à en construire.

Le but étant d’individualiser le plus possible, de faire une carte qui correspond à ses besoins.

  • Quelles étapes pour utiliser les cartes mentales en classe ?

Pour une première sensibilisation des élèves à la construction de cet outil individuel et/ou collectif, Muriel LAUZEILLE, maîtresse formatrice et auteure du blog “Lala aime sa classe” propose une programmation sur l’année :

https://lalaaimesaclasse.fr/quand-comment-cartes-mentales

  1. Commencer par des cartes mentales à compléter
  2. Instaurer des temps d’expérimentation au tracé par les élèves seul sur ardoise ou sur feuille
  3. Instaurer ensuite des temps d'expérimentation au tracé par l’enseignant sous la direction collective des élèves
  4. Se confronter à des cartes heuristiques pour en dégager les caractéristiques:comme le définit ainsi  Laetitia CARLIER http://ien-montpellier-nord.ac-montpellier.fr/IMG/pdf/La_carte_mentale_outil_pedagogique.pdf

                    - Le thème principal est au centre .

                    - On dessine une branche pour chacun des sous-thèmes .

                   -  Des mots simples sont utilisés pour représenter chacun des concepts

.                   - Dès que cela est possible, le concept est illustré par un dessin ou une image .

                    - On utilise la couleur pour regrouper des informations ou pour faire ressortir l’essentiel .

                    - La lecture de la carte se fait dans le sens des aiguilles d'une montre.

5. Créer des cartes mentales dans des domaines tels que l’histoire, la prise de note

  • Quels outils numériques pour réaliser des cartes mentales ?

D’un point de vue technique on trace à la main ou il existe des logiciels spécifiques dont des logiciels libres.

Ils peuvent être utilisés comme adaptation à l'écrit pour les élèves dyspraxiques et dyslexiques.

  1. FreeMind 

Pour comprendre l’utilisation de Freemind

Pour télécharger Freemind

2. Freeplane

Pour comprendre l’ultisation de Freeplane

Pour télécharger Freeplane

  1. Xmind

Pour utiliser X Mind

Pour télécharger X Mind:

Informations trouvées sur le réseau CANOPE  de Besançon

  • Quelles sont les limites de la carte mentale ?

Il ne faut pas y faire figurer trop d’éléments à traiter ce qui risque de la rendre illisible.

Utilisée trop fréquemment elle pourrait apparaître comme la seule représentation possible et être trop modélisante.

C’est un outil que chacun doit s’approprier.

< Précédent| Suivant >