Mallette Motivation et Estime de Soi-La gestion des emotions-Gestes et postures professionnels specifiques

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Temps de lecture : 7mn

Gestes et postures professionnels[modifier | modifier le wikicode]

Les missions des personnels sont mieux identifiées afin d’asseoir et de renforcer leur rôle dans la Refondation de l'École.

Ce que disent les textes officiels[modifier | modifier le wikicode]

Référentiel de compétences des enseignants[modifier | modifier le wikicode]

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=73066

“Ce référentiel se fonde sur la définition de la notion de compétence soutenue dans la recommandation 2006/962/CE du Parlement européen:” ensemble de connaissances, d’aptitudes et d’attitudes appropriées au contexte”, chaque compétence impliquant de celui qui la met en oeuvre “la réflexion critique, la créativité, l’initiative , la résolution de problèmes, l’évaluation des risques, la prise de décision et la gestion constructive des sentiments”.”

Extraits du référentiel :[modifier | modifier le wikicode]

1. Faire partager les valeurs de la République

  • Savoir transmettre et faire partager les principes de la vie démocratique ainsi que les valeurs de la République : la liberté, l'égalité, la fraternité ; la laïcité ; le refus de toutes les discriminations.
  • Aider les élèves à développer leur esprit critique, à distinguer les savoirs des opinions ou des croyances, à savoir argumenter et à respecter la pensée des autres.

6. Agir en éducateur responsable et selon des principes éthiques

  • Accorder à tous les élèves l'attention et l'accompagnement appropriés.
  • Éviter toute forme de dévalorisation à l'égard des élèves, des parents, des pairs et de tout membre de la communauté éducative.
  • Apporter sa contribution à la mise en œuvre des éducations transversales, notamment l'éducation à la santé, l'éducation à la citoyenneté, l'éducation au développement durable et l'éducation artistique et culturelle.
  • Se mobiliser et mobiliser les élèves contre les stéréotypes et les discriminations de tout ordre, promouvoir l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes.
  • Contribuer à assurer le bien-être, la sécurité et la sûreté des élèves, à prévenir et à gérer les violences scolaires, à identifier toute forme d'exclusion ou de discrimination, ainsi que tout signe pouvant traduire des situations de grande difficulté sociale ou de maltraitance.
  • Contribuer à identifier tout signe de comportement à risque et contribuer à sa résolution.
  • Respecter et faire respecter le règlement intérieur et les chartes d'usage.
  • Respecter la confidentialité des informations individuelles concernant les élèves et leurs familles.

P 4. Organiser et assurer un mode de fonctionnement du groupe favorisant l'apprentissage et la socialisation des élèves

  • Installer avec les élèves une relation de confiance et de bienveillance.
  • Maintenir un climat propice à l'apprentissage et un mode de fonctionnement efficace et pertinent pour les activités.
  • Rendre explicites pour les élèves les objectifs visés et construire avec eux le sens des apprentissages.
  • Favoriser la participation et l'implication de tous les élèves et créer une dynamique d'échanges et de collaboration entre pairs.
  • Instaurer un cadre de travail et des règles assurant la sécurité au sein des plateformes techniques, des laboratoires, des équipements sportifs et artistiques.
  • Recourir à des stratégies adéquates pour prévenir l'émergence de comportements inappropriés et pour intervenir efficacement s'ils se manifestent.

En particulier, à l'école[modifier | modifier le wikicode]

. À l'école maternelle, savoir accompagner l'enfant et ses parents dans la découverte progressive de l'école, de ses règles et de son fonctionnement, voire par une adaptation de la première scolarisation, en impliquant, le cas échéant, d'autres partenaires.

. Adapter, notamment avec les jeunes enfants, les formes de communication en fonction des situations et des activités (posture, interventions, consignes, conduites d'étayage).

. Apporter les aides nécessaires à l'accomplissement des tâches proposées, tout en laissant aux enfants la part d'initiative et de tâtonnement propice aux apprentissages.

. Gérer le temps en respectant les besoins des élèves, les nécessités de l'enseignement et des autres activités, notamment dans les classes maternelles et les classes à plusieurs niveaux.

. Gérer l'espace pour favoriser la diversité des expériences et des apprentissages, en toute sécurité physique et affective, spécialement pour les enfants les plus jeunes.

L’enseignant doit adopter une posture adaptée :[modifier | modifier le wikicode]

  • être bienveillant en employant des renforcements positifs
  • développer la qualité de l’écoute de tous
  • témoigner de sa présence à l’élève
  • souligner les gestes positifs ou les succès et faire en sorte qu’il s’en souvienne
  • valoriser le travail de groupe et les interactions entre pairs

Le professeur des écoles doit rester exigeant en :[modifier | modifier le wikicode]

  • développant la capacité d’entraide de ses élèves
  • en personnalisant l’accompagnement des élèves
  • en pratiquant un enseignement explicite des émotions
  • en donnant accès à la réflexivité à l’élève sur son  ressenti
  • en permettant la mise à distance des émotions

Pour l'enseignement spécialisé[modifier | modifier le wikicode]

L’approche relationnelle occupe une place prépondérante dans le référentiel de compétences des enseignants spécialisés.

Il est nécessaire de faire des liens avec les partenaires: enseignants, personnels du secteur médico-social, et  surtout les parents et de veiller à construire des situations qui développeront des liens entre élèves sachant que ce public a fréquemment des difficultés dans le domaines des compétences psychosociales. L’enseignant spécialisé est donc aux prises avec les émotions des élèves et de leurs parents et se doit de mettre en œuvre des compétences d’écoute, de bienveillance et d’empathie face à des situations sociales ou médicales souvent très compliquées.

Approfondissement des connaissances liées aux processus d’apprentissage[modifier | modifier le wikicode]

- apports des théories relatives aux processus d’apprentissage (cognitiviste, interactionniste...) et à leurs perturbations ;

- analyse des profils cognitifs et repérage des difficultés d’apprentissage des élèves ;

- notions essentielles relatives aux phénomènes relationnels entre adulte et enfant, entre enseignant et élève et entre élèves eux-mêmes.

Approches sociologiques et culturelles du handicap et de la difficulté scolaire[modifier | modifier le wikicode]

Données sociologiques et culturelles permettant d’appréhender :

- le contexte social, culturel, linguistique et familial dans lequel vit l’élève ;

- les relations et interactions au sein d’un groupe d’élèves ;

- les relations avec les familles ;

- la relation d’aide, pédagogique ou rééducative ;

- la réflexion sur l’éducation à la citoyenneté ;

- la connaissance du rôle, du champ d’action et des aides pouvant être apportées par les différentes associations, collectivités locales et partenaires sociaux.”

http://www.education.gouv.fr/bo/2004/special4/MENE0400234C.htm

Tenir compte des besoins :[modifier | modifier le wikicode]

Besoins généraux :[modifier | modifier le wikicode]

Plus spécifiquement, à l’intérieur d’un groupe classe,ou d’un établissement, pour favoriser les conditions d’apprentissage, l’enseignant veille à ce que les élèves s’y sentent bien et pour cela, il semble nécessaire de répondre à un certains nombre de besoins :

La pyramide de Maslow est une classification hiérarchique des besoins humains dans laquelle apparaît le sentiment d’appartenance.

Pyramide de Maslow

L’appartenance implique une identification personnelle par rapport aux groupes, des attaches affectives, l’adoption de ses valeurs, de ses normes, de ses habitudes.

Appartenir, c’est tenir compte de l’autre, c’est construire ensemble des projets, créer.

Le sentiment d’appartenance nourrit l’estime de soi sociale : la valeur que l’on se donne dans un groupe.

On retrouve ces concepts dans les quatre sentiments de bases nécessaires au développement des compétences psychosociales : sécurité, identité, appartenance et compétences.

Besoins spécifiques :[modifier | modifier le wikicode]

Concernant les élèves à besoins éducatifs particuliers, il est demandé aux enseignants d’avoir une approche individualisée, d’évaluer chacun, de déterminer la nature des besoins qui déterminera le choix de l’aide.

C’est, en termes de posture, accepter chacun avec ses capacités et ses limites et lui permettre l’accès au savoir malgré ses difficultés.

C’est les prendre en compte avec toute leurs singularités , c’est les reconnaître différents mais mettre en oeuvre le principe de compensation, d’adaptation.

C’est donner du temps pour évoquer, identifier les difficultés et les émotions générées et écouter celles des autres.

L’école inclusive:

“Le refus de la catégorisation commande la mise en œuvre de pratiques garantes de la singularité de chacun.”

Gardou Charles, « Mettre en œuvre l'inclusion scolaire, les voies de la mutation », Reliance, 2006/4 (no 22), p. 91-98. DOI : 10.3917/reli.022.0091. http://www.cairn.info/revue-reliance-2006-4-page-91.htm

Gardou, Charles. « Mettre en œuvre l'inclusion scolaire, les voies de la mutation », Reliance, vol. no 22, no. 4, 2006, pp. 91-98.

Gardou, C. (2006). Mettre en œuvre l'inclusion scolaire, les voies de la mutation. Reliance, no 22,(4), 91-98. doi:10.3917/reli.022.0091.

Mettre en oeuvre l’école inclusive, accueillir un élève en situation de handicap en classe ordinaire, coopérer avec un dispositif d’aide dans l’établissement ( ULIS segpa) suscite des interrogations , des peurs, bref des émotions chez tous,personnels enseignants ou non enseignants, élèves,  parents….

L’enseignant spécialisé a un rôle de personne ressource dans la mise en place de l’accueil, de l’accompagnement, dans l’information, dans l’organisation de temps de parole, d’échange.

< Précédent| Suivant >