Mallette Motivation et Estime de Soi-La gestion des emotions-Pourquoi gerer ses emotions en classe

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Temps de lecture : 3mn30s

Pourquoi gérer ses émotions à l’école?[modifier | modifier le wikicode]

L’enfant n’est pas en capacité de gérer l’ensemble de ses affects qui affluent en lui (processus de gestion des émotions immatures).

En faisant travailler les enfants sur leurs émotions, on leur permet de réaliser une introspection, de décrire leurs émotions afin de mieux les identifier et d’apprendre à les gérer ou de mettre en place des stratégies les y aidant.

“L’apprentissage du langage des émotions aura sur l’enfant un impact sur son comportement social, et notamment sur sa capacité à surmonter le stress, à gérer son agressivité et à exprimer ses affects.” [1]

L’éducation à la sensibilité permet de mieux connaître et identifier le ressenti des élèves afin qu’ils puissent les verbaliser, échanger, et ils apprendront à se mettre à la place de l’autre.

L’empathie est un levier pour créer une dynamique non violente au sein des écoles.

Une pédagogie explicite des affects a pour finalité d’inscrire les élèves dans une école sereine en encourageant les pratiques de coopération entre élèves, entre classes, de favoriser le tutorat ou encore de valoriser les initiatives des élèves dans ce sens.

Dans le contexte actuel des écoles, le partage de valeurs communes associées à des situations réelles vécues s’inscrivent dans de l’affect. Ce qui favorise l'interaction entre pairs et le sentiment d’appartenance au groupe classe et ou l’école.

Un travail spécifique visant à améliorer le climat scolaire est préconisé dans les nouveaux programmes de la refondation de l’école [2] de même que dans le référentiel REP où il apparaît en objectif prioritaire

Principes généraux:[modifier | modifier le wikicode]

Ce que disent les programmes:

“ L'enseignement moral et civique a pour but de favoriser le développement d'une aptitude à vivre ensemble dans une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Il met en œuvre quatre principes

a)- penser et agir par soi-même et avec les autres et pouvoir argumenter ses positions et ses choix (principe d'autonomie)

b)- comprendre le bien-fondé des normes et des règles régissant les comportements individuels et collectifs, les respecter et agir conformément à elles (principe de discipline)

c)- reconnaître le pluralisme des opinions, des convictions, des croyances et des modes de vie (principe de la coexistence des libertés) ;

d)- construire du lien social et politique (principe de la communauté des citoyens).”

“L'enseignement moral et civique privilégie la mise en activité des élèves. Il suppose une cohérence entre ses contenus et ses méthodes (discussion, argumentation, projets communs, coopération...). Il prend également appui sur les différentes instances qui permettent l'expression des élèves dans les écoles et les collèges.”

Pratiques:[modifier | modifier le wikicode]

“Développer les dispositions morales et civiques, c'est développer une disposition à raisonner, à prendre en compte le point de vue de l'autre et à agir. L'enseignement moral et civique est par excellence un enseignement qui met les élèves en activité individuellement et collectivement. Il n'est ni une simple exhortation édifiante, ni une transmission magistrale de connaissances et de valeurs. Il s'effectue, autant que possible, à partir de situations pratiques, dans la classe et dans la vie scolaire, au cours desquelles les élèves éprouvent la valeur et le sens de cet enseignement (conseils d'élèves, mise en scène de dilemmes moraux, jeux de rôles, débats réglés...).”

La sensibilité:[modifier | modifier le wikicode]

“La sensibilité est une composante essentielle de la vie morale et civique : il n'y a pas de conscience morale qui ne s'émeut, ne s'enthousiasme ou ne s'indigne. L'éducation à la sensibilité vise à mieux connaître et à identifier ses sentiments et émotions, à les mettre en mots et à les discuter, et à mieux comprendre ceux d'autrui.”

Dans chaque cycle apparaît le volet suivant: La sensibilité : soi et les autres

Objectifs de formation[modifier | modifier le wikicode]

1. Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments.

2. S'estimer et être capable d'écoute et d'empathie.

3. Se sentir membre d'une collectivité.

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Action_sanitaire_et_sociale/69/6/GUIDE_CLIMAT_SCOLAIRE_PREMIER_DEGRE_269696.pdf

Les programmes sont donc très explicites sur la nécessité de mettre en place des activités dès le cycle 1 et ce jusqu'au collège sur la gestion des émotions. Ils préconisent l’utilisation d’inducteurs : lectures, jeux etc…..et un travail spécifique autour du vocabulaire à acquérir.

Pour permettre aux élèves de :[modifier | modifier le wikicode]

  • Débattre
  • Émettre un avis
  • Dire son ressenti
  • Entendre celui des autres
  • Se remettre en question, prendre du recul

Et par la suite, de trouver sa place dans le groupe, de développer l’empathie, de respecter et de ne pas avoir recours aux insultes et à la violence.

< Précédent| Suivant >