Leçons de niveau 12

Mécanique pour l'enseignement technique industriel/Annexe/Schémas technologiques

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Schémas technologiques
Image logo représentative de la faculté
Annexe 2
Leçon : Mécanique pour l'enseignement technique industriel

Annexe de niveau 12.

Précédent :Dossiers de travail
Suivant :Vecteurs moment et torseurs
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Annexe : Schémas technologiques
Mécanique pour l'enseignement technique industriel/Annexe/Schémas technologiques
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.




Le schéma cinématique n’est pas toujours pratique pour comprendre un mécanisme. En particulier, dans la transmission de puissance :

  • pour un engrenage, on décrit la liaison entre les deux dents au contact, ce qui est très utile si l’on travaille sur les roues dentées en elles-mêmes, mais cela représente mal ce qui se passe d'un point de vue du mécanisme ;
  • pour une transmission par courroie, la courroie étant déformable, elle ne devrait pas figurer dans l'analyse ;
  • pour une transmission par chaîne, il faudrait représenter tous les maillons…

Par ailleurs, dans le cas des liaisons encastrement démontables (ou liaisons complètes démontables), on a en une liaison laissant des mobilités qui permettent le montage, les mobilités étant ensuite supprimées par serrage. Il est alors utile de représenter la liaison permettant le montage.

Pour la mise en position sur une machine outil, il ne suffit pas d'indiquer la nature des contacts, il faut aussi utiliser la manière dont on les réalise.

On utilise donc certains symboles pour ces cas-là. On perle de symboles technologiques, puisqu’ils décrivent la manière dont est réalisé le système, et non pas la nature des liaisons. Le schéma obtenu est appelé schéma technologique.

Symboles de transmission[modifier | modifier le wikicode]

Symbole de suppression des mobilités[modifier | modifier le wikicode]

Montage d'une roue dentée sur un arbre claveté : la glissière (centrage long + clavette) est supprimée par serrage contre l'épaulement

Lorsque l’on supprime des mobilités par serrage, on barre simplement la liaison. Une liaison barrée est donc une liaison encastrement démontable.

Dans l'exemple ci-contre, le montage de la roue sur l'arbre claveté se fait en faisant glisser la roue : le contact moyeu/arbre est un centrage long + clavette, ce qui donne une liaison glissière. La translation est supprimée par serrage contre l'épaulement, le symbole technologique est donc une liaison glissière barrée.

Symboles de mise et de maintien en position sur machine-outil[modifier | modifier le wikicode]

Les symboles utilisés pour la MiP et la MaP sur MO sont des flèches en quatre parties :

  • la forme du pied indique la technologie de serrage :
    • appui fixe,
    • appui réglable,
    • centrage fixe,
    • serrage unidirectionnel (type étau),
    • serrage concentrique (type mandrin) ;
  • la ligne de la flèche indique le type de surface sur la pièce :
    • flèche simple pour une surface usinée,
    • flèche double pour une surface brute ;
  • la pointe de la flèche indique la fonction de l'élément :
    • triangle noirci pour un appui,
    • triangle blanc pour un détrompeur ou un système s'opposant aux efforts (bride, vérin) ;
  • le symbole en bout de flèche indique la nature du contact :
    • appui plan,
    • butée,
    • vé,
    • pointe sèche ou tournante.