Littérature de jeunesse en anglais : Laura Valentine, Diamants et crapauds/La rencontre

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chapitre 1 : La rencontre
bouton image vers le chapitre précédent Sommaire



Valentine, Laura - Aunt Louisa's Nursery Favourite - 0007.jpg

Rose offre à boire à la vieille femme assoiffée.


White open book.svg

Il était une fois, au temps des Fées, une veuve et ses deux filles qui vivaient en bordure d'une grande forêt. La mère était sotte, acariâtre, orgueilleuse et déplaisante. Son aînée lui ressemblait en tout ; c’était sa favorite, elle la gâtait et la complimentait en permanence au point qu'elle devint si orgueilleuse et désagréable que plus personne ne l'aimait hormis sa mère. La plus jeune était douce, gentille, et toujours de bonne humeur ; mais sa mère, la sotte, ne l'aimait pas et la traitait avec rudesse. Elle la reléguait à la cuisine et l'obligeait à travailler toute la journée avec les serviteurs. Une de ses tâches était d'aller chercher l'eau à la fontaine qui se trouvait à plus de trois kilomètres de distance de la maison, au milieu des bois.

Un jour, alors qu'elle venait de remplir son pichet, une vieille femme s'approcha et lui demanda une gorgée d'eau.
« Bien volontiers, madame, répondit la jeune fille. Je vais tenir la cruche car elle est très lourde. »
Dès que la vieille femme eut fini de boire, elle dit à Rose :
« Merci ma chère ; vous êtes si gentille et votre voix si douce que je vais vous accorder un don. Chaque fois que vous parlerez, il tombera de vos lèvres une rose, un diamant et une perle. »

Et la vieille femme disparut. C'était en réalité une Fée déguisée qui voulait tester la politesse et la gentillesse de la jeune fille.