Littérature de jeunesse en anglais : Beatrix Potter, Sophie Canétang/Le dernier voyage

Une page de Wikiversité.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Chapitre 6 : Le dernier voyage
bouton image vers le chapitre précédent Le gardien




White open book.svg

Puis elle pénétra en se dandinant dans la cuisine où elle prit deux oignons dans un panier. En sortant, elle croisa Kep le colley qui lui demanda : -– « Que vas-tu donc faire avec ces oignons ? Et où pars-tu donc l'après-midi toute seule, Sophie Canétang ? »

Sophie était tellement respectueuse de l'autorité du chien de garde qu'elle lui raconta toute l'histoire, du début à la fin. Le colley l'écouta attentivement en penchant la tête de côté. Il fit la grimace quand elle décrivit le monsieur si bien élevé avec ses moustaches rousses.

Il lui posa plusieurs questions sur le bois, la maison et l'abri pour connaître leur situation précise. Puis il ressortit et descendit au trot jusqu'au village chercher deux chiots de chasse dressés à poursuivre les renards, qui faisaient leur ronde avec le boucher.

Quant à Sophie, elle remontait le sentier de la colline une dernière fois avant la couvaison ; il faisait un temps splendide. Elle était lourdement chargée des herbes et des oignons dans son sac à main. Elle prit son vol et atterrit près de la maison du gentilhomme à la longue queue touffue.

Il était assis sur une buche et reniflait de droite à gauche ; il surveillait le bois d'un air inquiet. Quand Sophie arriva il sursauta et bondit.

-– Entrez chez moi dès que vous en avez terminé avec vos œufs. Donnez-moi les fines herbes pour l'omelette. Dépêchez-vous ! »

Il parlait d'un ton brusque. Il ne s'était jamais adressé à Sophie Canétang sur ce ton. Quelle surprise ! Elle se sentit mal à l'aise.